J’ai testé : l’agar-agar comme coupe-faim naturel

L’agar-agar est surtout connu en cuisine comme une alternative végétarienne à la gélatine. En effet, la gélatine est fabriquée à partir de couenne de porc.

Si vous avez le temps, voici un petit reportage de 10 min sur Youtube. Ça me fait toujours penser à ces ados qui se disent végétariennes et qui mangent des bonbons Haribo en veux-tu en voilà 😏 Le reportage donne une bonne idée de tous les produits qui contiennent de la gélatine, notamment les produits marketés comme ‘light’ !

L’agar-agar revient souvent dans les magazines féminins comme le “secret minceur” des japonaises, dans le même sac avec les pâtes au Konjac et Shirataki (que je n’ai pas encore essayées mais qui m’ont l’air bien insipides).

Au rayon des livres de régimes, on trouve plusieurs petits livres dédiés aux recettes à base d’agar-agar, contenant généralement diverses recettes de flans, entremets et gelées.

Utilisation et valeurs nutritionnelles

L’agar-agar est une substance obtenue après traitement d’une algue qui est bouillie puis déshydratée et réduite en poudre. Inodore et neutre de goût, 2 à 4 g d’aga-agar (une cuillère à café) suffisent généralement pour un demi-litre d’ingrédients liquides.

Contrairement à la gélatine qui a juste besoin d’être hydratée puis fondue à feu doux, l’agar-agar doit être mélangé à un liquide, porté à ébullition, et bouillir 2-3 minutes pour pouvoir gélifier. Donc avant de l’incorporer à des ingrédients fragiles (compote, laitage…), il faut le chauffer à part dans un fond d’eau, puis le laisser refroidir un peu.

Parfois, la capacité de gélification de l’agar-agar peut être affectée par l’acidité des ingrédients avec lesquels il est mélangé. Plus les aliments sont acides, comme les agrumes par exemple, plus il faudra augmenter la quantité d’agar-agar. Certains fruits frais comme le kiwi, l’ananas, la papaye, la mangue et la pêche, contiennent des enzymes qui freinent la capacité de gélification de l’agar-agar, mais je n’ai personnellement jamais eu de problèmes de recette qui ne “prend” pas du tout.

Avec 80% de fibres au compteur, l’agar-agar sextuple son volume initial pour former un mélange solide une fois refroidi. Au niveau nutritionnel, l’agar-agar est aussi plus intéressant que la gélatine : 10 g d’agar-agar contiennent 62 mg de calcium, 2,14 mg de fer, 77 mg de magnésium, et 112 mg de potassium.

Pour celles qui souhaitent en savoir plus, voici un article issu d’un numéro du magazine Cuisine by.


(Cliquer sur l’article pour le lire en plus grand)

La boisson “coupe-faim”

J’ai bien sûr voulu essayer la “boisson magique” de l’encadré de l’article. Je l’ai réalisée avec 5 g d’agar-agar, 1 litre d’eau, de la chicorée en poudre et quelques gouttes d’arôme alimentaire caramel. J’ai fait bouillir le tout et bu une tasse quand le mélange commençait juste à refroidir et s’épaissir. Le résultat était pas mal, mais rien à voir avec l’onctuosité d’une crème à base de lait et de maïzena. L’effet coupe-faim était cependant bien présent une fois le liquide dans l’estomac.

Et sinon, que faire avec ?

Deuxième essai : des loukoums lights, réalisés avec 6 g d’agar-agar, un demi-litre d’eau, un sachet de tisane (parfum tilleul-coing), une cuillère à soupe de xylitol de bouleau et de la poudre de mahaleb (une épice achetée dans une épicerie orientale, fabriquée à partir de l’amande contenue dans les noyaux de cerises. Cette poudre a un petit goût d’amande amère et est généralement utilisée dans les desserts du proche et moyen orient.).

ingrédients pour loukoums coupe-faim

Le résultat n’était pas à la hauteur de mes espérances. Quelque chose de trop gélatineux et bourratif, une impression de manger du vide, j’ai fini par jeter mes ‘créations’ (fait extrêmement rare car d’habitude je les finis toujours, même les plus ratées) :

loukoums à l'agar-agar

Enfin, troisième essai, une petite gelée fraises-rhubarbe. Réalisée avec beaucoup plus de rhubarbe que de fraises, et sans sucre ou édulcorant, bref une recette de régime. Pour garder quand même un petit côté gourmand, j’ai utilisé des biscuits pour bébé écrasés comme base. (Les biscuits pour bébé contiennent généralement 2 fois moins de sucre que les biscuits de type boudoir.)

ingrédients

gelée de rhubarbe-fraise

Le résultat était assez sympathique pour un dessert hypocalorique. J’aurais peut-être du alterner les couches purée de rhubarbe et biscuits pour un effet ‘verrine’ un peu plus classe.

flan de rhubarbe-fraise

Mon verdict sur l’agar-agar

L’agar-agar est très intéressant en cuisine, il a le mérite d’être un produit naturel très polyvalent. Il permet d’épaissir de nombreuses préparations sans les alourdir. De ce point de vue là, l’agar-agar est un ingrédient pratique à avoir sous la main dans ses placards de cuisine.

Cela-dit, l’utiliser régulièrement comme coupe-faim me paraît plutôt une mauvaise idée, comme d’ailleurs tous les autres produits de type coupe-faim à base de fibres qui gonflent dans l’estomac (son d’avoine, konjac, farine de guar, nopal et autres).

En effet, quelque soit le type de “mangeur”, ces coupes-faim s’avèrent inefficaces à long terme car ils ne résolvent pas le fond du problème : pour les petits mangeurs, qui grignotent parce qu’ils ont envie de “quelque chose de bon” et pas forcément parce qu’ils ont faim, le fait d’avoir l’estomac plein ne satisfera pas leurs petites envies. Pour les gros mangeurs, qui ont besoin de se sentir rassasiés, ce genre de coupe-faim peut les satisfaire occasionnellement mais ne les habitue pas à se satisfaire de plus petites quantités. Au contraire, cela les habitue à avoir l’estomac toujours plus plein et comblé, donc à ingérer des volumes de nourriture encore plus importants.

Les japonaises ont beau utiliser l’agar-agar comme “arme anti-kilos”, un principe de leur mode d’alimentation est aussi de savoir s’arrêter avant d’arriver à satiété complète. Le hara hachi bu consiste à s’arrêter de manger quand on ressent sa faim satisfaite à 80%. Je trouve les coupes-faim donc assez déconseillés pour les personnes qui les utilisent pour “combler” leur estomac à fond. De plus, utilisés en excès, le trop plein de fibres peut avoir des conséquences au niveau digestion… 😉

Bref, quitte à manger des aliments riches en fibre, autant privilégier les légumes, riches en vitamines, plutôt que des poudres ou des gélules !

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. a écrit

    J’aime bien faire des flancs avec l’agar agar : lait écrémé, eau de fleur d’oranger ou eau de rose, agar et faux sucre … Bien frais ça marche pas mal du tout. Ou alors avec du lait végétal.
    Ce qui est sympa c’est aussi de faire de la gelée avec de la tisane bien infusée, de laisser prendre et de couper des petits dés de cette gelée et de les mélanger avec des pêches blanches coupées en quartiers.
    Mais moi non plus je ne suis pas convaincue par le côté coupe – faim … Et comment ça je passe plus de temps dans la cuisine qu’au gym ?

    • a écrit

      Salut Carole, c’est une bonne idée les dés de tisane-agar-agar dans une salade de fruits, je retiens pour une prochaine fois !

  2. a écrit

    Bonjour,

    je pense comme vous en effet que les coupe-faims à long terme ne sont pas forcément efficaces car ils n’enlèvent pas cette envie de manger mais la trompent simplement. Toutefois, ces régimes peuvent être efficaces dans une période relativement courte. Le meilleur régime à long terme est bien entendu d’adapter son alimentation actuelle.
    P.S. : pour les shiratakis de konjac, l’intérêt est justement leurs goûts neutres qui permettent de les cuisiner comme l’on souhaite et de les intégrer dans n’importe quelle recette.

    Cordialement

    • a écrit

      Bonjour Matthieu,
      Oui une période très courte, pas plus d’une semaine sinon le corps s’habitue vite… Je n’ai pas encore testé les vermicelles de konjac car je n’ai trouvé que des produits excessivement chers (5 euro le petit paquet). Mais je me ferais un plaisir de tester si vous m’envoyez un paquet gratuit de votre boutique :)))

  3. cendrine a écrit

    bonjour,
    pour revenir sur les shiratakis, moi je les achete directement chez le chinois à un peu plus de 2€ le paquet (bien trop cher sur internet ou autre boutique). bon à savoir, mon chinois commande chez les freres tang à paris (comme beaucoup d’épiceries asiatiques, donc voir si celui de votre ville le ferait aussi). elles sont sous forme de spaghetti et tagliatelles (je sais qu’on peut en trouver sous d’autres forme comme le riz par exemple).
    je fais exactement comme si je faisais une vraie bolognaise, ou crevettes…..elles prennent le gout des sauces et épices. elles sont tres al dente sous la dent, donc ne cherchez pas trop à retrouver le moelleux des “vraies” pates. mais c’est vrai que le fait de savoir qu’elles sont 0 calories et plus ou moins coupe faim, ça donne envie lol
    perso, avec l’accompagnement, un paquet suffit pour un repas pour 4

    • a écrit

      Merci beaucoup Cendrine pour le tuyau ! Effectivement pour 2 euro là je veux bien essayer ! Et puis je suis très fan des épiceries exotiques en général, ils ont toujours des nouveaux produits à essayer pour varier ou satisfaire ma curiosité :) Bien mieux que les produits régimes hors de prix des herboristeries ou des supérettes branchées !

  4. magali a écrit

    Bonjour à tous je voulais vous poser une question car j’ai commencée l’Agar-Agar et ma question était est-ce que je vais vraiment perdre un peu de poids ?
    Merci à Vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *