Mon avis sur le livre “Abdominaux, arrêtez le massacre”

bicycle-crunch1Faire des abdominaux peut-il être dangereux ? C’est le point de départ de ce livre écrit par le Dr. Bernadette de Gasquet. Sa réponse est oui, « faire des abdos » peut s’avérer néfaste pour le dos, accélère les descentes d’organes et ne fait pas le ventre plat.

Ce qu’il faut retenir

Pour faire court, voici ce que j’ai retenu de ce livre en 2 lignes : en termes d’exercices musculaires, il faut :
1. Eviter tout ce qui pousse le ventre en avant et vers le bas, c’est-à-dire éviter tous les exercices de type « crunch », relevé de buste, coudes/genoux. Si le ventre se gonfle quand on effectue le mouvement, c’est mauvais signe.
2. Renforcer ce qui rentre, remonte et plaque les viscères, c’est-à-dire privilégier les exercices de type gainage.

Il ne faut jamais pousser sur le ventre ou vouloir gonfler le ventre : on ne fait que mettre de la pression sur son périnée.

Comment vérifier que les exercices sont bien faits ? « Un geste simple suffit : mettre une main sur son ventre pendant l’exercice. Si votre main est repoussée, si le ventre se contracte en sortant et que vos épaules et votre bassin de rapprochent, l’exercice est néfaste. Si votre ventre durcit mais « rentre », si la taille se creuse, vous exécutez alors l’exercice correctement. »

Un livre intéressant mais pas assez pédagogique

Un livre intéressant donc mais malheureusement relativement peu accessible pour le grand public. En effet, même si les différentes « couches » des abdominaux sont expliquées (avec des schémas en noir et blanc pas très clairs), le livre n’est quand même pas assez illustré pour bien comprendre.

Souvent, l’auteur part du principe que le lecteur lambda sait de quelles parties du corps elle parle : le périnée, le plancher pelvien, le rachis sont des parties du corps que l’on ne visualise pas forcément si l’on n’a pas fait d’études paramédicales. C’est un peu dommage qu’il n’y ait pas de schémas clairs.

Bref, on a l’impression que l’auteur connaît bien son sujet, mais que c’est tellement évident pour elle qu’elle ne sait pas bien l’expliquer. Quelques exemples d’exercices sont proposés par l’auteur, mais ils sont tous mal illustrés et mal détaillés pour être applicables directement par de ‘vrais gens’ sans aucunes connaissances préalables. (C’est aussi ce qui ressort quand on lit certains avis de lecteurs sur Amazon.fr)

Des enseignements utiles, mais à relativiser

Le livre porte essentiellement sur l’anatomie féminine, et l’auteur, spécialiste des futures mamans et accouchées, décrit surtout les ‘crunchs’ comme une mauvaise pratique de son point de vue, vu qu’elle est confrontée chaque jour à des patientes avec des descentes d’organes ou autres complications.

Mon point de vue sur les « crunchs » : je ne pense pas que ce type d’exercice soit réellement un vrai « massacre » pratiqué à petites doses par des personnes sans contre-indications (hommes, femmes jeunes n’ayant jamais eu d’enfants), mais c’est de toute façon un exercice qui présente peu d’intérêt. On peut faire travailler ses abdominaux avec des mouvements qui font aussi travailler d’autres parties du corps : les pompes, les planks, les squats, sont des exercices beaucoup plus complets que tout type d’exercices allongé par terre.

Le livre : Abdominaux: Arrêtez le massacre ! – Dr Bernadette de Gasquet – Editions Marabout

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Marie-Hélène a écrit

    Juste un petit conseil concernant les mamans venant d’accoucher : éviter les exercices abdominaux tout de suite après l’accouchement, ils sont dangereux car la sangle abdominale étant très relachée par les 9 mois de grossesse ils vont favoriser les descentes d’organes et les prolapsus (vessie, vagin, rectum). Il vaut mieux attendre le retour de couche (réapparition des règles environ 6 semaines à 2 mois après l’accouchement) pour reprendre doucement et en gainage les abdominaux ;
    Privéligier plutôt la marche rapide et les exercices de renforcement du périné en post natal frais. Voilà, c’était juste un conseil de paramédicale (ex-kinée)
    Bonne continuation à toi Elise pour tes précieux conseils sportifs.

    • Une sage femme a écrit

      Petite rectification : Il est impossible de donner des dates de retour de couche de façon aussi formelle. Il est par exemple physiologiquement impossible qu’une femme qui allaite exclusivement un bébé de moins de 6mois ai son retour de couche (après 6 mois révolus, âge de diversification préconisé par l’OMS, si l’enfant est diversifié la diminution des tétées peut générer un retour de couches). C’est d’ailleurs l’objet de la méthode contraceptive MOMA approuvée par l’OMS. Les dates données ici pour le retour de couches oublient une réalité physiologique : L’allaitement! (et oui le conditionnement des sociétés occidentales), elles correspondent à un non allaitement ou allaitement écourté. L’allaitement étant la norme biologique pour l’être humain, il eut été plus adéquat de préciser que ce laps de temps était variable selon qu’on donne son lait à son enfant ou pas. Et oui tant qu’on allaite son bébé de façon soutenue (c’est à dire sans complément de lait animal d’aucune sorte), il y a sécrétion continue d’ocytocine et donc… pas de retour de couches ! L’ovulation reprend en principe avec un espacement notable des tétées. On peut donc très bien ne pas avoir de règles pendant 2ans si on a un bébé très demandeur. Après cet âge si l’on allaite encore (dans le cadre d’un sevrage naturel par exemple) en général les règles reviennent car un bébé passé 2ans ne prend plus qu’une ou 2 tétées par jour.

  2. B. a écrit

    Bonjour Elise,

    Je suis tombée sur ton blog alors que je cherchais autre chose…mais bref ! Ayant lu le livre moi aussi, j’étais curieuse de voir ce que quelqu’un d’autre en avait pensé. Je trouve vraiment ton résumé et ta critique facile. Ton résumé est un copier-coller de certains passages du livre. Quand on résume, la moindre des choses est de reformuler, ça montre au moins qu’on a compris et qu’on ne critique pas à vide. Pour ta critique, il est vrai que le livre s’adresse à des personnes ayant un minimum de connaissances concernant leur corps et les exercices abdominaux habituellement pratiqués. Je ne vois pas en quoi cette position est critiquable. Le livre ne s’intitule pas « les abdominaux, qu’est-ce-que c’est ? » et son objectif n’est pas de faire un cours détaillé sur cet appareil musculaire. On ne peut pas attendre d’un livre quelque chose auquel il ne prétend pas. L’auteure cherche avant tout à mettre en garde. On ne peut pas tout apprendre d’un livre, même avec des illustrations en plus. Il n’y a rien de mieux qu’un être humain compétent pour nous enseigner une pratique. Et justement, l’auteure donne des stages. A force de répandre des magazines qui revendiquent la clef d’une ligne svelte, d’une perte de poids idéale etc. on en vient à croire qu’une lecture illustrée de photos hautes en couleurs suffit pour modifier son hygiène de vie et remodeler son corps. C’est très naïf de penser ainsi. Enfin, ta position n’est pas vraiment objective étant donné que tu pratiques le fitness et la gym en salle, ce qui n’est apparemment pas l’école de l’auteure. Pour finir, il faudrait peut être préciser que l’image qui illustre ton post est ce que l’auteure recommande justement de ne pas faire.

    B.

    • a écrit

      Bonjour B.,
      Oui, j’ai choisi la photo de l’illustration précisément pour illustrer « le massacre », je pense que c’est assez clair comme cela pour illustrer les exercices de type « crunch » déconseillés.

      Je ne trouve pas que j’ai critiqué gratuitement le livre : j’ai juste voulu partager avec les lecteurs de mon blog (qui n’ont peut-être pas le temps de le lire ou l’argent pour l’acheter) ce que j’en ai retenu.

      Je suppose à te lire que tu penses que je ne lis que des magazines de fitness écervelés axés sur l’apparence physique, mais ce n’est pas vraiment le cas. Je lis aussi régulièrement pas mal de livres sur l’anatomie. D’ailleurs, je conseille vivement le livre Pelvic Power d’Eric Franklin (aussi traduit en français) que j’ai récemment acheté et qui traite du même sujet, mais avec beaucoup plus d’illustrations très parlantes et un ton plus accessible et moins élitiste. Je me demande presque si tu ne travailles pas pour l’institut De Gasquet comme tu mentionnes leurs stages ;)

      • Dominique A a écrit

        Une amie vient de me proposer le livre « Abdo arrêtez le massacre » pour travailler des exercices ensemble (500 km nous séparent) … Avant de me le procurer, je viens de visiter vos dialogues à ce sujet et du coup, je suis septique !
        Par contre, merci d’avoir cité le livre de « Pelvic Power » d’Eric Franklin qui devrait mieux me correspondre ???

        • a écrit

          Bonjour Dominique,

          Le livre « Pelvic Power » est très imagé mais il ne contient cependant pas d’exercices abdominaux, il est vraiment focalisé sur les exercices du plancher pelvien, sur comment le corps bouge en général et les adaptations du plancher pelvien durant les mouvements. Les exercices consistent surtout en beaucoup de visualisations. Il n’y a pas de programme à proprement dit.

          Si vous souhaitez concrètement « travailler les abdos », une idée pourrait être de suivre les vidéos Pilates du site Doctissimo, qui sont pas mal du tout pour commencer.

  3. nathalie a écrit

    Bonjour,

    As tu seulement essayé d’effectuer les exercices présentés dans le livre ?! Si c’était le cas, tu te serais aperçu qu’en étant allongé par terre, les abdos peuvent travailler énormément et surtout correctement :)

    Et si les gens s’intéressent à leur musculature, il est sans doute essentiel qu’ils apprennent un peu d’anatomie.

    Et comme je ne travaille pas pour l’institut de gasquet mais que ce qu’elle écrit est très intéressant. Je suis allée à Paris pour essayer !!

    • a écrit

      Bonjour Nathalie,
      J’ai trouvé les exercices du livre « Pelvic Power » d’Eric Franklin mieux expliqués et surtout beaucoup mieux illustrés. C’est vraiment ce livre là qui m’a appris à développer une vraie conscience corporelle au niveau du plancher pelvien.

  4. Liliane a écrit

    Merci pour cette critique de livre, et aussi pour les infos de Marie-Hélène. J’ai acheté le livre de Blandine Calais-Germain « Le périnée féminin et l’accouchement », très instructif, mais je n’y comprends pas grand-chose, donc je vois ce que tu veux dire pour le livre de B de Gasquet. Effectivement mieux vaut un bon prof qu’un livre technique :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *