Mon avis sur la Power Plate

A la mode dans le courant des années 2000, la Power Plate aujourd’hui a l’air de ne plus faire beaucoup recette. Elle est un peu ‘has-been‘, et ce assez à juste titre. (Nombre de personnes ont fait des procès au fabricant).

Pourtant la société Power Plate persiste et signe en publiant des résultats d’études médicales pour refourguer leur produit au plus grand nombre, que ce soit sportifs, moins sportifs ou même personnes âgées.

Je ne l’avais jamais vraiment essayée avant car je trouvais l’idée assez saugrenue : être toute statique sur un plateau. Si je me bouge les fesses pour me rendre à la salle de gym, c’est bien pour en avoir pour mon abonnement mensuel et me dépenser. J’avais cette idée reçue de la Power Plate comme sport de paresseuses qui ne veulent pas trop forcer.

Il y a pourtant une Power Plate dans la salle de gym où je vais. Placée un peu dans un coin, peu de gens l’utilisent. Elle est en libre service, pas besoin de ‘coach’. J’ai donc essayé l’autre jour pour la première fois de faire une mini-séance de 5 fois 40 secondes avec plusieurs puissances de vibration.

La première chose qui m’a frappée, ce ne sont pas vraiment les petites contractions musculaires engendrées par les vibrations, mais plus le fait que ce n’était pas agréable pour les articulations et la boîte crânienne. Je suis pourtant habituée à ‘souffrir sainement’ avec les différents types d’exercices que je pratique (cardio, renforcement musculaire). Ça ne me gène pas de sentir les muscles s’échauffer ou de forcer pour finir complètement à bout de souffle. Mais les sensations données par la Power Plate ne me semblent pas « saines » du tout. Un inconfort un peu anormal, bien différent de l’inconfort normal des muscles et du coeur qui travaillent. On sent qu’il y a comme quelque chose qui cloche…

Le seul point positif de cette séance est que les vibrations m’ont un peu relaxé les muscles de la mâchoire qui ont tendance à être chez moi assez tendus (je mâche trop de chew-gums ou serre trop les dents, je ne sais pas trop pourquoi). Mais à part cela, la séance m’a plus donné mal à la tête qu’autre chose.

Bref, j’ai demandé son avis à ma mère qui est kinésithérapeute. La powerplate ne l’attire pas du tout comme méthode de fitness pour plusieurs raisons : en pratique kiné elle est contrindiquée en cas de grossesse, descente d’organe (vessie, rectum, utérus provoquant des fuites diverses…) contrindiquée aussi aux personnes ayant de troubles veineux (provoquant des phlébites ou augmentant les varices), aux cardiaques (malaises), aux lombalgiques (sciatique, migraine, dérangements vertébraux). Conclusion de la part d’une professionnelle : la Power Plate ne peut en aucune façon remplacer une activité physique sérieuse en salle ou à l’extérieur !

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. a écrit

    Bonjour je suis coach sportif et j’utilise la powerplate depuis plusieurs années. Les résultats que l’on peut avoir avec cette machine sur l’affinement de la silouhette, le renforcement musculaire et sur la cellulite sont impressionants. Par contre il faut l’utiliser en présence d’un coach et pas le faire tout seul comme vous l’avez utilisé car il ne suffit pas de rester sur la machine sans rien faire. Deplus si on ne connait pas les exercices et les placements on peut se faire mal. J’ai plusieurs de mes clients qui avaient des problèmes de dos et en faisant des exercices adaptés ils n’ont plus de douleurs et ils avaient demandés à leur médecin si ils pouvaient en faire. Comme vous le dite aussi il y a des contres indications pour les personnes ayant les pathologies suivantes : cardiaque, broche, femme enceinte.

    • a écrit

      Bonjour, merci pour votre commentaire ! Alors tout d’abord je tiens à préciser que je ne suis pas débutante en fitness : je pratique depuis quelques années, et j’ai une certification américaine de l’ISSA. J’ai essayé la powerplate les pieds sur la plaque, avec les genoux pliés et le dos bien droit (position rappelant le squat pour le travail des cuisses) et maintenue la position pendant 45 secondes. Je n’ai pas vu trop d’intérêt pour moi au niveau musculaire. Quant à faire des exercices mobiles dessus, là-aussi, je préfère de loin faire les exercices sans powerplate mais avec bonnes altères dans les mains pour augmenter réellement la difficulté. La powerplate est peut-être intéressante pour des populations très sédentaires en situation de faiblesse musculaire, mais ce sont justement ce type de population (seniors par exemple) les plus sujettes à avoir des contre-indications (de style descente d’organes…)

  2. a écrit

    Bonjour,
    Je suis ostéopathe et je déconseille vivement la powerplate. Pour les mêmes raisons que votre maman, et aussi parce qu’elle a tendance a beaucoup trop stimuler les muscles profonds de la posture, ce qui peut aggraver ou déclencher des douleurs rachidiennes.

    Sinon je découvre tout juste votre site et je trouve vos articles très sensés, bien écrits et plein de bons conseils!

  3. Lucie a écrit

    Bonjour Elise,

    Tout d’abord je tiens à te féliciter pour ton blog que je trouve super interressant, mais je me devais de réagir au sujet de la Power Plate.
    Je ne suis moi non plus pas débutante en Fitness, cela fait 2 ans que je pratique cette discipline, en majorité de la musculation.
    Voilà, le problème c’est qu’étant saisonnière, l’été je n’ai pas le temps de faire du sport, je suis déjà sur les roues de chapeau quand je termine une journée de 12h en restauration… Je considère que j’ai fais mon sport:! ;)

    Malheureusement et malgrès les rythmes très soutenues dans ce métier, l’alimentation et les conditions de vie autour de ça ne sont pas vraiment l’idéal et à la fin de mes saisons je prends souvent du poids, et perds beaucoup en endurance et resistance musculaire.
    Pour ne pas reprendre le sport de façon trop brutale à la fin de mes saisons, j’ai décidé l’an dernier de testé la PowerPlate.
    Mais pas comme toi.
    Dans ma salle la PowerPlate est pratiquée seule avec un Coatch, en occurence un coatch de HIIT spécialisé dans tout ce qui est Crossfit, TRX, Reebock … Tu vois ce que je veux dire.

    Dans ma salle ils ont décidé d’allier PowerPlate et HIIT, ce qui donne des résultats impressionnants, sans douleures ni risques pour la santé !
    A mes retours de saison, pour me remettre en forme je prends une formule de 11 séances qui durent chacune 30mn.
    20mn d’exercices et 10mn de drainage ( super pour gommer la cellulite et l’aspect peau d’orange ! ).

    Les 20mn d’exercices, contrairement aux idées reçues, ne sont pas des positions statiques sur la machine où on se contente de de rester 45 sec ou de faire de petites pulsions.
    Pour exemples:
    – Fentes arrières avec pied arriere sur la powerplate ce qui accentue l’effet de désiquilibre et qui donc augmentent la resistance musculaire engendrait dans le grand fessier.
    – Gainage de face et oblique avec les bras sur la machine.
    Les tremblements font que l’on contracte également beaucoup plus les abdos.
    – squats larges, serrés, normaux, sautés, avec poids, sur une seule jambe, tout ça en mouvement et/ou oui/non statique.
    – Dips, en mouvements avec les bras sur la machine.
    – Beaucoup d’exercices cardio sur et à côté de la machine, comme JumpingJack, Monté de genoux, sprint, …

    Je ne vais pas détailler tous les exos que j’ai fais, mais il est certes sûre que la machine emplifie les résultats du fait des vibrassions qui gênent la stabilité des exercices et donc nous oblige à forcer plus musculairement.
    Le fait d’avoir un Coatch HIIT avec moi permet d’inclure beaucoup de cardio dans la séance ce qui fait vite monté le coeur, et je vous promet que je perdais beaucoup d’eau seulement en 20mn !!
    Il est certain qu’un Coatch est INDISPENSABLE à l’utilisation de la PowerPlate car c’est une machine intense, avec des programmes très différents, il faut qu’ils soient adaptés à la personne et le contrôle des positions est nécessaire afin d’éviter toute blessure ( mais ça, dans le fitness en général c’est le cas ).

    Le drainange est également à ne pas négliger car il permet aux muscles à récupérer plus rapidement suite à une séance très intensive de 20mn ! Egalement l’aspect massage aide à « lisser » la peau, et bien qu’à seulement 22 ans je n’ai pas à me plaindre de ma peau, le peu de « défauts » acquis lors de mes saisons, je les ai vu disparaitre grâce au drainage.

    En seulement 11 séance, je suis capable de rester 2mn en gainage de face en position maxi « vibrassion » sur la machine.
    Ma résistance musculaire s’est fortement améliorer, bien qu’en ne changeant rien à une alimentation équilibrée mais contenant des écarts, j’ai perdu 3cm de tour de taille et 3 cm de tour de hanche et ainsi prit 2cm de tour de cuisse (muscles), seulement suite aux 11 séances de powerplate pratiquées au rythme de 2 séance par semaine.
    Sans sport à côté du powerplate.
    Les résultats sont donc dues et uniquement dues au PowerPlate et surtout a mon Coatch qui a emmené une nouvelle façon d’utiliser cette machine qui peut faire des miracles !

    Je reprends aujourd’hui un entrainement muscu-cardio que je n’aurais pû reprendre après ma saison, et je le dois au Powerplate. Surtout pour la prise de souffle ( je suis en plus de nature asthmatique ) et de force musculaire.

    Arretons de stigmatiser cette machine comme dangereuse et inefficace car entre de bonnes mains et avec une bonne utilisation cette machine est une TUERIE, mais on est bien d’accord qu’à la base, le PowerPlate a été créé pour une utilisation accompagnée de spécialiste, et non personnelle, et sans suivie…

    J’éspère que d’autres personnes auront comme moi eu la chance de tester cette machine autrement en y intégrant du HIIT pour de meilleurs résultats, et j’éspère qu’un jour tu auras la chance de tester un tel entrainement, car ce n’est vraiment pas de la tarte ;)

    Je garde un oeil sur ton blog qui me plait vraiment bien,
    continues comme ça ;)

    Mon compte Insta ou je teste quelques produits bio, naturel ou « ventés par les instagrammeuses » comme tu dis ^^ c’est: bacchati.
    Viens jeter un oeil, je partage aussi la vie de mon chat lol si ça interresse quelqu’un !!

  4. cat a écrit

    J’ai commencé a faire de la powerplate , de ma première séance 5 minutes après je sentais plus ma tendinite auquel je souffrait depuis plusieurs mois , au niveau de ma jambe gauche j’ai une varice qui me fait souffrir après la 3 séance je la sens plus elle est d’ailleurs moins visible des fois je la cherche contente des résultats je suis coache par un kine ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *