Les tendances régimes et nutrition de 2013

Février : la vague des articles et magazines sur le thème des bonnes résolutions 2013 est désormais passée, ouf ! Voici donc une petite liste récapitulative des tendances que j’ai pu observer dans les médias (magazines féminins, magazines fitness, sites internet…)

Le régime sans gluten continue sur sa lancée

Les produits “sans gluten” continuent à se multiplier. Et honnêtement, je surfe aussi un peu sur cette tendance avec ma catégorie de recettes “sans gluten et sans lait”. Cela-dit, comme je ne suis pas intolérante au gluten, je ne me limite pas seulement à ces recettes. Je ne vois pas trop l’intérêt de manger exclusivement sans gluten quand on n’est pas vraiment intolérant(e).

Ce que je retiens de cette tendance, c’est qu’il est important de varier son alimentation le plus possible.
Effectivement, si une personne mange beaucoup de pain, de biscuits et de pâtes, au bout du compte elle mange en fait souvent le même aliment : du blé sous différentes formes. Le fait de varier au maximum ses sources de glucides est selon moi extrêmement bénéfique au niveau digestion. Mais pas vraiment besoin d’acheter des cracottes bio sans gluten à 4 euro ! Une boîte de lentilles, des pois chiches, des flocons de millet, de la farine de sarrasin sont autant de solutions sans gluten et pas chères.

Le régime Dukan en perte de vitesse

Après la découverte et l’apothéose du régime en 2011 (popularisé sur le plan international par les Middeltons qui l’auraient utilisé en préparation du mariage princier), la réalité a repris le dessus. Les déçues et “yoyoteuses” (victimes de l’effet yoyo) du régime Dukan sont quand même bien nombreuses. Rajoutez à cela les démêlées du docteur avec l’ordre des médecins, ses déclarations sur l’option “anti-obésité” au bac et les photos truquées du livre “La pâtisserie Dukan” : bref, 2012 a été bien chargée en polémiques. Le marché français sature et le programme Dukan va vendre du son d’avoine à l’étranger.

Les légumes résolument “tendance”

Les légumes reviennent en force : tout d’abord, les légumes oubliés (topinambour, panais, rutabaga…) font leur grand retour, d’abord popularisés sur la blogosphère puis repris dans les recettes bio/bobo/chic des magazines de cuisine. La tendance “produits locaux” / “je fais travailler les petits producteurs de ma région” s’accentue, avec de nombreuses initiatives comme les livraisons de paniers fermiers : www.potagercity.frwww.mon-panier-bio.comwww.lecampanier.comwww.tousprimeurs.com etc.

Le jeûne intermittent

Dernier régime à la mode aux Etats-Unis : “The 8-Hour Diet” – le régime de 8 heures. Le principe ? Vous avez le droit de manger durant 8 heures sur une journée de 24 heures, mais pour le reste du temps (les 16 autres heures), c’est diète complète (de l’eau fraîche et c’est tout). En dormant 8 heures par nuit, cela revient à sauter soit le petit déjeuner soit le dîner. Le point fort du régime : la simplicité, puisque quand on jeûne on ne se pose pas de questions sur ce qu’on devrait manger ou pas. Et effectivement si on a moins de temps pour manger, il est probable qu’on mange moins. Mais il est aussi probable qu’on mange plus pour compenser !

Le jeûne intermittent est une technique qui a été popularisée par certains pratiquants en musculation pour “sécher”. Cette technique compte de nombreux adeptes masculins, mais on trouve très peu de témoignages de femmes pour qui le jeûne intermittent s’avère un mode d’alimentation adapté. Pour moi hors de question d’essayer le jeûne intermittent : impossible de me concentrer et mauvaise humeur garantie ! Mais ce que je retiens de cette technique, c’est que le fait de dîner tôt peut être assez bénéfique pour le système digestif.

Les gadgets connectés et autres applications smartphone

Les gadgets connectés tels que Fitbit ou Nike+ FuelBand sont de plus en plus nombreux. J’utilise personnellement la balance connectée Withings et un cardiofréquence-mètre Polar, mais je trouve que les chiffres ont parfois leurs limites. Vouloir tout mesurer n’est pas forcément un gage de réussite. A vouloir tout évaluer, on finit surtout pas se prendre trop la tête. Mieux vaut être en mode “action” qu’en mode “analyse”. (Voir par exemple cet article “9 raisons d’aimer sans compter“)

Au niveau des applis, il y a l’embarras du choix en applis gratuites en anglais, que ce soit au niveau fitness (séances de gym, comme par exemple gainfitness.com) ou tracking des repas, comme MyFitnessPal, MyNetDiary ou The eatery. Mais toutes ces applications américaines sont surtout faites à partir de bases de données de produits américains, donc pas vraiment toujours utilisables, même si on comprend bien l’anglais.

Si on recherche des applis en français, pas grand chose sans engagement ou inscription. Il y a certes beaucoup d’applis gratuites mais elles sont liées à des programmes de coaching (genre “Savoir maigrir avec la méthode blabla”). Il faut se créer un login et s’inscrire pour participer, et le but de l’appli ‘gratuite’ est de vous faire souscrire un abonnement. Donc au final, si on recherche vraiment une solution simple pour surveiller son alimentation, mieux vaut tenir un journal avec un petit carnet et un crayon.

Voilà pour les tendances que j’ai pu notées, avez-vous d’autres idées, ou connaissez-vous des applis qui valent vraiment le coup ?

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Roxane a écrit

    Wouhou le grand retour des légumes! Je suis une grande fan et je pourrais en manger à tous les repas! Malheureusement mon budget étudiante ne me le permet pas, ça reste cher :( Bon y’a les légumes surgelés, heureusement! Mais au niveau apports en vitamines je ne suis pas sûre d’y trouver mon compte… Les légumes du potager de mamie, y’a que ça de vrai! :)
    Merci pour cet article fort intéressant, moi j’ai entendu parler du soit disant régime de Beyoncé: Une semaine à boire de l’eau avec un peu de sirop d’érable et de citron, mais jamais testé et pas intéressée!

    • a écrit

      Salut Roxane ! Très bonne solution les légumes surgelés : au niveau vitamines tu y trouves tout à fait ton compte : la quantité de vitamines des légumes surgelés est semblable, voire supérieure à celle des légumes frais ! En effet, les vitamines sont fragiles et en partie détruites par la lumière et le stockage à l’air libre. Le procédé de surgélation préserve la qualité nutritionnelle des légumes car ceux-ci sont rapidement traités (cueillis, épluchés, lavés) et refroidis à moins 18° C. Donc c’est mieux que les légumes des marchés ou des étalages des magasins qui ont “trainé”. Mais en effet rien de mieux que des légumes d’un potager bio !

  2. a écrit

    Bonjour, très bon article, très complet, excellent ! alors j’en connais pas mal dans mon entourage qui ont fait le régime Dukan : au début c’était vraiment spectaculaire mais un ou 2 ans après, elles ont toutes repris ! donc Dukan j’ai toujours été très sceptique et ça me paraissait incroyable de manger que des protéines. L’année dernière, un copain a essayé le jeûne : c’est très dur mais lui trouvait ça finalement assez sain, ça correspondait pas mal à sa philosophie ou du moins à ce qu’il est, à son tempérament etc… de l’eau, du thé c’était son régime…je ne me souviens plus s’il avait le droit de manger de temps en temps un truc mais ça a plutôt bien marché et il se sentait vraiment zen, très bien ! perso, je pense qu’il faut coupler une alimentation saine avec du sport. j’aime bien l’idée que domyos lance son live parce que ne pouvant pas me rendre aux cours je trouve ça plutôt sympa. ce qui compte de toute façon c’est quelques accessoires fitness, des légumes, un peu de sport et voilà ! mais très bon article en tout cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *