J’ai testé : les tenues fitness de Lululemon

Lululemon, c’est LA marque des “yogistas” américaines. J’utilise le mot “yogista” à la place du mot “yogi” (pratiquant de yoga), car une yogista est un peu différente du traditionnel yogi qui part en retraite spirituelle dans un ashram spartiate en Inde…

Une “yogista” est une urbaine branchée qui pratique le yoga dans un club huppé et qui ne voit pas d’inconvénients à payer 100 dollars pour un pantalon de gym.

Les stars d’Hollywood sont des exemples typiques de yogistas. Et elles sont régulièrement photographiées sortant de leurs sessions de personal training habillées en Lululemon. Grâce à son image “sporty-casual-chic”, cette marque hors de prix se développe de manière exponentielle malgré la crise. Lululemon n’a pas de magasins en Europe continentale (ils ont quelques magasins à Londres), mais a lancé une boutique en ligne européenne eu.lululemon.com.

people habillées en Lululemon

J’avais découvert cette marque il y a 2 ans lors de vacances aux États-Unis. J’avais alors acheté plusieurs pièces, (une veste, un haut et 2 capris) qui ont très bien tenu le coup malgré de nombreux cours de spinning et de “circuit training” bien riches en sueur dégoulinante.

Mes vieux vêtements Lululemon ayant extrêmement bien résisté, l’investissement financier d’une commande m’est apparu alors comme une bonne idée, et j’ai fait craquer mon compte Paypal sur leur site Européen. Pour acheter 4 vêtements, j’ai dépensé à peu près le prix d’un billet d’avion pour une destination ensoleillée…

Voici les fringues en question :

My Lululemon shopping haul

Cool Racerback Tank, petit dot dune color, €48.00
Throw Me Over Hoodie, bleached coral color, €78.00 (en solde, était €118.00)
Heat It Up Bra, pop orange/bleached coral/black, €42.00 (en solde, était €62.00)
Wunder Under Crop, reversible, beach blanket blue/aquamarine, €98.00

Le top Cool Racerback est correct, mais un peu transparent. Mais la coupe est très pratique, car assez longue. Comme ils disent sur ​​le site, cela permet de se concentrer sur les exercices qu’on est en train de faire sans devoir tirer sur ses vêtements parce qu’ils remontent ou sont taillés trop courts.

Le capri Wunder Under, malgré ses 98 euros, est un bon investissement. La qualité est remarquable, les coutures plates semblent incroyablement solides et résistantes. Et surtout, il est réversible, ce qui me fait deux capris en un (un côté bleu et un côté menthe claire en coupant l’étiquette).

Blue Wunder Under crops by Lululemon

Le soutien-gorge Heat It Up était en solde et aussi plutôt une bonne affaire malgré le prix. Ce n’est pas un soutien-gorge fort impact mais c’est un soutien-gorge confortable pour la vie quotidienne, le yoga ou la muscu. On peut aussi l’utiliser comme un haut de bikini avec un bas de bikini noir. (Mais vu la somme que j’ai dépensée sur leur site, pas sûr que je puisse me permettre des vacances d’été…)

Lululemon Heat it up bra

Par contre, j’étais assez déçue par la veste Throw Me Over hoodie. Même en solde, les finitions des coutures intérieures ne sont pas nettes et “clean” comme sur la plupart de leurs produits, et le prix de 78 euro n’est alors pas du tout justifié :

Disappointed by the quality of the seaming

close-up on a seam

A noter aussi une différence de prix assez grande entre les prix US et les prix pratiqués sur le site européen. Je leur ai d’ailleurs demandé pourquoi sur Twitter. Ils m’ont répondu que les prix US n’incluaient pas les taxes et que de plus, “les prix étaient fixés pour refléter l’économie locale”. Je ne leur ai pas répondu mais j’ai pensé que (1) même avec les droits et taxes, les prix US étaient quand même toujours plus bas et (2) me répondre que “les prix reflètent l’économie locale” relève du foutage de gueule. Ça montre bien qu’ils n’ont aucune idée des salaires moyens et du taux de chômage en Europe.

My butt wearing Lululemon crops

Et en plus, quand on considère leurs coûts réels de production, ils continuent de se foutre de la gueule du monde. Leurs produits sont ​​”Made in Cambodia”, “Made in China” ou “Made in Malaysia”. Quand on recherche des informations sur leurs usines sur le site, on tombe sur un paragraphe qui nous explique : “Nous prenons grand soin du choix de nos usines partenaires. Elles partagent notre engagement envers la qualité, l’éthique et les capacités techniques. Les usines que nous utilisons sont sûres, propres, aérées, les environnements de travail bien éclairés et sains. Nous évaluons la santé, la sécurité et la qualité des conditions de travail avant de choisir les sites de production.“.

Comme si c’était fantastique d’avoir des chaînes de production aérées et avec de la lumière. C’est quand même un peu la moindre des choses pour faire travailler les gens, non ? Pas de photos des ateliers ou d’informations concrètes, notamment sur les salaires des travailleurs.

Mais mis à part ça, ils ont un beau “manifesto” tout plein de belles généralités de “yogista” pour illustrer leurs “valeurs” :

Manifesto

Bref, je n’ai rien contre devoir payer un capri de cette qualité 100 euro si la personne qui l’a fabriqué en reçoit une bonne partie. Mais il ne faut pas se faire d’illusions : malgré leurs “valeurs”, ils paient probablement leurs ouvrières asiatiques 60 dollars par mois pour se faire des marges pas possibles… Nike est presque moins faux-cul qu’eux : eux au moins ne nous font pas de leçons de morale et de marketing branché “yogi”.

Donc bilan : leurs capris sont d’excellente qualité, les meilleurs que je possède, mais leurs autres types de vêtements ne sont pas aussi dignes de confiance. L’image de la marque est assez snobinarde et ils ont tendance à prendre les consommateurs européens pour des poires.

Si vous souhaitez essayer un de leur capris ou autre chose sur leur site, il vaut mieux prendre une taille en dessous. Ils se sont visiblement trompé en faisant les conversions des tailles. Si vous faites un 38 français, il faut choisir un 36 sur leur site, et ainsi de suite pour les autres tailles. A noter que les frais d’expédition sont gratuits (c’est déjà ça !). A noter aussi que leur site français n’est pas traduit, il faut donc accepter de faire ses achats en anglais.

Sinon, si vous êtes à la recherche d’une autre marque de qualité, vous pouvez aussi essayer Lolë. Je n’ai pas encore testé, mais Carole du blog moove-fit.com a écrit un billet à leur sujet : moove-fit.com/shopping-fitness-lole-le-deballage.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. a écrit

    Joli shopping.
    J’adore le soutien-gorge en tout cas… Je vais aller faire un tour.
    Le capri Lolë est particulièrement réussi, je trouve. Léger, résistant, méga confortable et comme celui que tu présentes avec des finitions nickel (et un poil moins cher) …

  2. a écrit

    Je connais depuis pas très longtemps cette marque, j’aime bien le style, surtout leurs brassières, mais j’attendrai d’avoir la paie à Eva Longoria pour me les offrir ! (ce qui n’est pas prêt d’arriver… Mais c’est pas grave, décathlon et moi on est copain ! ^^)

    • a écrit

      C’est clair que c’est pas donné ! Mais leurs produits ont l’avantage de bien résister à plusieurs années de lessives intensives.

  3. Fanny a écrit

    Hello Elise,

    Je viens de découvrir cet article et il tombe à point nommé, car j’ai moi-même passé commande chez Lululemon récemment. Grosse surprise concernant les tailles : j’ai trouvé ça trèèès petit ! Je fais un 36/38 en haut et j’ai commandé un top en 36 que j’ai eu aussi bien du mal à enfiler qu’à retirer… Pour moi ça correspond quasi à du 34. Du coup je suis à deux doigts de le recommander en 40 (après avoir renvoyé ma première commande qui me coûte quand même 12€ de frais de port de réexpédition soit dit en passant…). Qu’en penses-tu ? As-tu toi aussi ce même souci de taille avec les tops/brassières Lululemon ? Je vois dans ton article que les capri eux taillent trop grand, alors je t’avoue que je suis un peu perdue sur le système de taille de la marque… Autre question : je ne vois aucun solde sur le site EU, c’est moi où… ?

    Merci d’avance pour tes réponses :)

    Fanny

    • a écrit

      Bonjour Fanny,
      Quand j’ai écrit mon article, ils venaient de sortir le site EU, et les équivalents des tailles n’étaient pas les mêmes qu’à l’heure actuelle. Le mieux à l’heure actuelle est de cliquer sur “view size chart” puis sur les mesures en centimètres. Les soldes sont localisées sous “We made too much”.

  4. 85 F a écrit

    Ah le sujet qui cache pour moi… et mon 85/90 F avec un IMC de 21,5 (après important amaigrissement, je viens d’un 95 J, là faut pas rêver, aucune solution) pour 1m73. J’ai essayé des tas de truc et jamais trouvé mon bonheur, gros bonnet petit dos, le plus difficile à trouver je pense… Je fais seulement de la muscu, pas de cours collectif où on sautille, heureusement ! Un peu agacée de constater que les fabricants pensent que toutes les sportives sont de taille moyenne et avec peu de formes. Si décathlon fait des vêtements de sports adaptés aux filles rondes, voire très rondes, les soutifs et brassières ne sont clairement pas faits pour des poitrines qui sortent de la norme.

  5. Marion a écrit

    Bonjour à toutes,
    Je connais Lululemon presque depuis le début en 1998 (je vis au Canada). Ce qu’il faut savoir c’est qu’au début de la création de la marque, les vêtements étaient fabriqués au Canada (ce qui expliquait en partie le coup élevé du prix de vente). Mais comme la majorité des marques qui prennent de l’expansion, on délocalise pour diminuer grandement les coûts de production et garder des prix de vente pharamineux. Oui certains de leurs vêtements sont de bonne qualité et résistent bien (mais pas tous) et le prix n’est pas justifié. C’est du marketing pur et dur. Leurs vêtements ont aussi reçu des critiques et les valeurs qu’ils véhiculent sont hypocrites (du type “”friends are more important than money” sauf que quand on voit le prix de vente, on se pose la question!). Je vous invite à lire la page Wikipedia de Lululemon (vous verrez qu’il n’y a pas que du bon, celle en anglais a plus de contenu). https://en.wikipedia.org/wiki/Lululemon_Athletica L’entreprise est cotée en bourse. Le fondateur a même créé un site pour critiquer la direction actuelle de Lululemon. Pour ma part, il m’est arrivé d’acheter leurs produits mais uniquement quand ils sont très soldés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *