4 exos qui affinent visuellement la taille

Non, le but de ce billet n’est pas de publier un énième article du genre Comment perdre du ventre ? ou Comment perdre des centimètres de tour de taille ?

Des articles comme ça, il y en a déjà plein sur Internet ! En plus, je sais bien que les lectrices de mon blog crieraient en coeur la réponse : “Bah il faut mieux manger et se bouger !

Mis à part le côté nutrition qui est crucial, au niveau exercices, ce genre d’articles bateau propose en général des exercices d’abdos, de gainage, de rotations avec un bâton sur les épaules, ou encore des suggestions comme le houla-hop.

Ces exercices tonifient certes la ceinture abdominale mais n’affineront pas la taille pour 2 raisons :

(1) à partir du moment où on fait travailler un muscle, on ne va pas l’affiner mais le tonifier.

Si on fait travailler un muscle, le muscle n’a aucune raison de s’amincir ; au contraire, on lui donne une bonne raison de se fortifier en devenant plus tonique et plus volumineux.

Voici des exemples typiques d’exercices qui ne créeront strictement aucune différence d’un point de vue purement visuel :

taille baton bicycle-crunch1

(2) Ce n’est pas en faisant des exercices pour les abdos/obliques qu’on va perdre du gras dans cette zone là précisément.

(De plus, même si cela était le cas, ce genre d’exercices ne brûle pas assez de calories car ils ne font pas travailler de grands groupes musculaires). On ne peut pas choisir à quel endroit le corps va puiser ses réserves en énergie, tout comme on ne peut pas choisir où le corps va les stocker.

Je n’ai jamais vu quelqu’un perdre du poids uniquement au niveau du ventre et pas ailleurs. Ce qu’on remarque chez les gens qui maigrissent, c’est qu’ils maigrissent de partout, aussi par exemple au niveau du visage. Et qu’en général, le corps féminin conserve toujours une “réserve de secours” en cas de grossesse au niveau du bas du dos et des fesses.

Quels sont les meilleurs exercices pour affiner sa taille alors ?

La meilleure façon d’affiner visuellement sa taille, c’est de tonifier certains groupes musculaires qui vont aider à harmoniser la silhouette, tout en brûlant beaucoup plus de calories que de simples exercices de rotation du buste ou de “crunch pédalo” par terre.

musclesLes blogueuses de mode le savent bien : au niveau silhouette, tout est question de proportions : il faut savoir influencer visuellement les proportions pour créer quelque chose d’harmonieux. C’est facile à faire en quelques instants avec des vêtements (on accentue la taille avec une ceinture par exemple), mais c’est aussi possible avec un programme de musculation suivi assidûment sur plusieurs semaines.

Le principe : plus on a le dos et les épaules larges et les fesses musclées, plus la taille apparaîtra proportionnellement fine et élancée.

Il s’agit donc de faire travailler les deltoïdes (les épaules, en orange sur le dessin à droite), les dorsaux (le dos, en bleu clair), et les fessiers (en accentuant le côté des fessiers). (Le dessin est issu du livre “Guide des mouvements de musculation” de Frédéric Delavier)

Alors oui, j’entends déjà des répliques du genre mais je ne veux pas avoir les épaules plus larges, je ne veux pas être plus volumineuse au niveau du haut du corps, je ne veux pas avoir les hanches plus larges etc. Pourtant, si on est déjà relativement mince, c’est bien le seul moyen d’affiner visuellement sa taille et de se créer des courbes au niveau silhouette.

Mais effectivement, cela reste une question de préférences personnelles : si on préfère les physiques de type Kate Moss, Victoria Beckam, Vanessa Paradis, mieux vaut éviter la musculation en général et se concentrer uniquement sur son alimentation. Par contre, si on aime le genre de physiques de type Jennifer Aniston, Jessica Biel ou Pippa Middelton, ces exercices sont alors particulièrement bien adaptés.

Voici 4 exercices qui font faire travailler les groupes musculaires à cibler

Les exercices sont issus d’un numéro hors série du magazine Mens’ Health et du guide de Frédéric Delavier. Cliquer pour les agrandir si nécessaire :

Pour les deltoïdes :Arnold press Pour les dorsaux :Tractions avec une machine
Pour les fessiers :relevé de buste     Soulevé de terre sumo

Pour l’exercice du soulevé de terre sumo, il ne faut surtout pas courber le dos ; si vous n’avez pas le temps de vous renseigner un peu en regardant des tutorials sur Youtube, je conseille alors de demander à un coach de votre salle de vérifier votre technique.

jumpVoilà les meilleurs exercices qui créeront visuellement une différence ! Bien sûr, cela ne veut pas dire que les exercices d’abdos et de gainage ne sont pas importants : au contraire, au niveau de la stabilité du buste, il est indispensable d’avoir une bonne ceinture de muscles pour protéger la colonne vertébrale.

Mais d’un point de vue purement axé sur l’apparence de la silhouette, faire des abdos ou des mouvements de rotations du buste ne contribue pas à créer une différence visuelle. Et même si on fait de la gym avant tout pour se sentir bien, il faut aussi avouer que certaines motivations plus futiles comme l’harmonie et l’apparence de la silhouette sont également importantes, n’est-ce pas ? 😉  Donc autant privilégier les exercices vraiment efficaces !

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Comtesse Sofia a écrit

    Merci pour tous ces conseils d’exercices très utiles! Je me permets d’ajouter également une petite astuce pour avoir la taille fine : marquer sa tenue avec un foulard ou une ceinture large.

  2. Frédérique a écrit

    Merci pour ces astuces, je vais me précipiter sur la machine à tractions, mon rêve serait d’ailleurs de pouvoir faire des tractions sans assistance.

    Je vais aussi faire des relevés de buste à la poulie le jour où je travaille mes fessiers, je fais déjà des kickbacks à la poulie basse, dans l’espoir de prendre du muscle parce que j’ai assez de lard au bas des fesses, ce qui me fait un popotin au ras des pâquerettes et visuellement c’est bof.

    Et mon gros problème : j’ai une taille ultra large, et ce n’est pas réellement un problème de gras. Bon enfin si un peu, mais pas du tout au niveau du ventre, plutôt au niveau du dos, et mes plis de gras sont plus épais en haut vers la bretelle du soutien-gorge, avec un effet boudin assuré !

    72 cm de tour de taille, pour 86 cm de tour de poitrine et 95 de tour de fesses, je suis loin des mensurations idéales 90-60-90 !

    Concernant le mouvement extension/rotation des poignets, penses-tu que je puisse le rajouter à ma séances “épaules” qui consiste en deux exercices avec haltères : développé militaire assis, et élévations latérales en position debout ? Ou je remplace l’un de ces deux exos par l’extension/rotation des poignets ?

    • a écrit

      Bonjour Frédérique,
      Oui, tu peux ajouter cet exercice à ta séance épaules.
      Pour les mensurations, le plus important est avant tout d’avoir un tour de taille inférieur à 2 fois à sa taille (et je suppose que tu es beaucoup plus grande qu’1m44 😉)
      Pour le gras au niveau du haut du dos / des bretelles du soutien-gorge, certains experts Internet (je t’avoue qu’il faudrait rechercher des sources sérieuses sur ce qu’ils avancent) prétendent que le stockage à cet endroit reflète une sensibilité médiocre à l’insuline. Mais en tout cas, ce type de graisse sous-cutané est certainement beaucoup moins dangereux que de la graisse abdominale profonde autour de la taille.
      Pour les plis vers la bretelle du soutien-gorge, ma méthode perso est de ne pas hésiter à rechercher des tailles un peu moins “standards” que les classiques 85B ou 90C, comme par exemple 95B si la taille existe. Et aussi, plus les bretelles du soutif sont larges et idéalement réglables, moins on a d’effet “saucissonné”. C’est le soutif qu’il doit s’adapter à nous et non l’inverse 😁

  3. Frédérique a écrit

    Merci pour ta réponse Elise, euh en fait, beaucoup plus grande, non pas vraiment, je fais 1 m 57 et demi (je tiens à mon demi centimètre, lol).

    J’aurais 48 ans dans quelques jours, je pèse 51 kg et ma balance à impédance mètre me donne un pourcentage de masse grasse de 22.2, si tant est que je puisse vraiment m’y fier (un jour j’ai fait un test, après une heure de cardio j’avais fait baisser ma masse grasse de deux points, sans doute à cause de l’hydratation).

    Côté alimentation, je ne me prive de rien, j’essaie de me maintenir à 2000 calories et des brouettes (j’avais calculé mes macros). Je perds très facilment du poids dès que je fais un petit effort alimentaire, donc pas sûre d’avoir une si mauvaise sensibilité à l’insuline que cela, je crois surtout que je suis mal fichue, grrr…

    Et puis oui, les soutifs et moi, c’est une longue histoire de haine, et je ne parle pas des brassières dont les bretelles sont sytématiquement trop courtes et me scient les épaules.

    Si seulement le gras pouvait se loger dans mon maigre visage et ma poitrine, ça m’arrangerait bien !

  4. Eunice a écrit

    Je dirai que muscler son transverse aide à affiner la taille ainsi que travailler les obliques. (testée par mes soins ;))
    Super blog en tout cas merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *