Coaching : “en surpoids, je ne supporte plus les régimes”

Voilà, j’ai décidé de m’autoproclamer « life coach ». Oui, sans aucun diplôme de nutritionniste ou de psychologue. Juste parce que tout devient possible sur Internet 😄

De plus, dans le cas suivant, Amélie, une lectrice, n’avait rien à perdre en me demandant mon avis de simple blogueuse : elle a déjà consulté une ribambelle de nutritionnistes, et elle est suivie par une psychologue et une sophrologue. Voici le message qu’elle m’a envoyé :

Bonjour,

J’adore ton site… Proposes-tu une prestation de coaching individuel ? Je souhaite perdre du poids !! Je reprends tout juste le sport. J’ai un objectif important et je souhaite perdre pas mal de poids pour dans 6 mois. Je sais que les conseils sont tous contradictoires… du coup je suis un peu perdue.

Juste pour t’expliquer je souffre de trouble du comportement alimentaire (je suis boulimique, je mange quand je suis angoissée). Il y a 5 ans je pesais 66 kilos puis des drames ont jalonné ma vie, et je me retrouve aujourd’hui à un poids de 95 kilos.

J’ai essayé de très nombreux régimes, sans jamais réussir à en tenir un seul… Car la majorité consistait en des monodiètes ou des régimes hypocaloriques… Ce que je ne SUPPORTE plus.

Mon médecin me récupère donc avec une masse grasse catastrophique, 10 kilos de graisse abdominale… Fatiguée… Mon médecin gastroentérologue, face à mon surpoids et ses complications, m’a proposé une sleeve (réduction des 2/3 de l’estomac)… Une partie de moi est pour… Une autre est contre…

J’ai mal partout… J’ai une mauvaise hygiène de vie par ras-le-bol… Dur de passer du hamburger frites à trois feuilles de laitues et un œuf dur… :(

Donc au total je me plains de tout… Mais je cherche une solution d’équilibre. Pas un truc forcément parfait pour perdre 30 kilos en une semaine, mais quelque chose qui me permette d’avoir une alimentation structurée et facile à suivre et surtout BONNE.

Pourrais-tu également me conseiller sur les sports à pratique pour perdre de la graisse (cuisse et ventre) ?

Une situation vraiment délicate donc. Pour avoir une meilleur idée de son profil, je lui ai posé mes supers questions de « life coach »… (Ses réponses sont en gris.)
○ Quel âge as-tu ? 31 ans
○ Quelle taille fais-tu ? 1m68 (donc pour 95 kilos)
○ Quel type de travail as-tu ? Un travail de bureau sédentaire assise toute la journée.
○ Combien d’heures de travail par semaine ? Je bosse sur ordi de 8h à minuit… (car je bosse chez moi, j’habite à 15 minutes du boulot)
○ Comment te rends-tu à ton travail ? En transport en commun: 5 minutes de train, puis 10 minutes de métro pour arriver à mon lieu de travail.
○ Situation matrimoniale, enfants ? Célibataire depuis peu (me suis faite larguer à cause de mon nouveau corps difforme) et pas d’enfant même si en me voyant on croit que je suis enceinte.
○ Ton signe astrologique -oui, je suis une « life coach » mention astrologie ;) : Poisson
○ Tes loisirs préférés ? Surfer sur internet
○ Tes émissions de télé, musiques, journaux, médias préférés ? Films policiers, BFM, Internet
○ As-tu suivi des consultations chez une nutritionniste / chez une psychologue ? Combien de temps ? Oui cela fait 10 ans que je ne fais que ça, j’ai fait au moins 30 nutri différents, dès qu’on me fixe un régime hypocalorique et des « yaka fokon » et des règles strictes avec discours moralisateur et culpabilisant je fuie. J’ai entamé un suivi avec une sophrologue pour apprendre à gérer mon stress et mes angoisses. Une psy pour mes autres problèmes (traumas complexes et graves du passé).
○ Quelles sont tes sources d’angoisses ? Mon apparence physique, le fait de repousser les hommes, le risque de ne plus jamais trouver l’amour à cause de ça. Le fait d’avoir gâcher plusieurs relations amoureuses à cause de mes pb de poids. Le pire c’est la peur de ne jamais réussir à retrouver une silhouette décente, de ne plus jamais réussir à être présentable.
○ Ton cycle menstruel est-il régulier ? Prends-tu la pilule ? Non je ne crois pas mais je ne surveille pas mes cycles et non pas de pilule.
○ Quels sont tes aliments préférés (sains ou non) ? Chocolat, gyros grec, frites, hamburger
○ Quels sont les aliments que tu n’aimes pas ? Viandes seules –  légumes cuits à l’eau
○ Combien de fois par semaine vas-tu faire les courses ? As-tu le temps de cuisiner ? Tous les 15 jours, non vraiment pas le temps de cuisiner. Je prends des poissons chez Picard et des légumes. Sinon je mange dehors.
○ Quels sont les aliments que tu manges le plus souvent ? Frites hamburger chocolat (par période)
○ Quels sports aimes-tu ou aimerais-tu pratiquer ? Aucun – mais il y a eu une époque j’avais une amie coach sportif qui me faisait courir 58 min sans m’arrêter et là j’essaie d’aller a des cours de cardio boxing, zumba danse africaine etc.
○ Quelles sont les sources de fatigue dans ta vie actuelle ? Quelles sont tes sources de détente ? La fatigue morale m’épuise physiquement puis je rumine beaucoup la nuit car je n’arrive pas à sortir de la boulimie (j’ai tout essayé). Du coup je dors peu ou mal et je suis complètement crevée toute la journée… Là je suis déjà morte de sommeil et pas fini de bosser – quand j’aurai fini je n’aurai plus sommeil…
○ En plus de ces infos, j’aurais besoin d’une description de ce que tu manges et bois sur au moins 2 jours.
Pour les repas (attention tu vas être choquée… Tous mes repas sont pris dehors) :
Mardi
Matin 6h : jus d’orange + galettes de riz/beurre de cacahuète
Midi 12h30 : salade de pâtes avec concombres, tomates, poulet mozzarella, riz au lait, coca zéro
Soir 20h : pâtes thai aux crevettes
Mercredi
Matin 9h : 2 mini-chaussons aux pommes 1 pain au chocolat
Midi 13h30 : sandwich subway (poulet, fromage, salade tomate oignons)
Soir 21h : sandwich gyros grec : viande hachée/frites

Ma réponse

Et voici donc ma prestation de « life coaching » pour Amélie :

Chère Amélie,

Après avoir lu tous les éléments que tu m’as transmis, ce que je vais te dire va peut-être t’étonner : ce qui me semble le plus important à l’heure actuelle n’est ni ton alimentation, ni le sport.

Les 3 éléments qui me frappent le plus dans tes réponses sont :
– le manque de sommeil
– le temps passé assise
– le manque de bienveillance envers toi-même (par exemple quand tu dis que tu es morte de sommeil mais que tu restes devant ton écran).

N’importe qui, (même quelqu’un sans aucun « drames qui ont jalonné leur vie ») commencerait à se sentir fatigué et/ou déprimé si on l’obligeait à cumuler manque de sommeil + rester assis de 8h du matin à minuit devant un écran chaque jour.

Pour moi les priorités seraient :
1. Se coucher tôt (maximum 22h30)

2. Ne plus travailler à la maison, travailler seulement au bureau. Une fois à la maison, ne pas allumer l’ordi et faire quelque chose qui te plait, mais sans écran. Il va falloir que tu parles à ton chef au travail. Lui faire comprendre de manière claire que ta santé est en jeu et que tu ne peux pas continuer à ce rythme là.

3. Passer moins de temps en position statique/assise. Par exemple, ne plus prendre le métro mais marcher chaque jour de la gare du train à ton lieu de travail. Et idem pour rentrer le soir.

4. Développer un dialogue bienveillant envers toi-même. Si une amie te disait « Je suis morte de sommeil », est-ce que tu lui répondrais en criant : « Non, tu dois continuer à bosser ! Continue à bosser ! Continue à bosser ! » ? Il faut que tu apprennes à te considérer toi-même comme ta meilleure amie.

Tu dois être ton alliée pour prendre soi de toi. Le fait par exemple que tu ne comptes pas le nombre de jours de ton cycle montre que tu prêtes peu d’attention à toi-même et aux signaux que te donne ton corps. Dans « aliments préférés », tu écris  » frites hamburger chocolat (par période) ». Justement, quelles sont ces « périodes », et quels sont les éléments déclencheurs de ces périodes ?

Dans la liste de questions que je t’avais envoyées, il y avait aussi la question « Quelles sont tes sources de détente ? ». Tu as sauté cette question ou tu as oublié d’y répondre. Je trouve que c’est révélateur du manque d’attention positive que tu te portes.

Au niveau mecs

Si ton dernier copain t’a larguée parce que tu avais pris du poids, je trouve cela plutôt positif que tu te sois débarrassée de quelqu’un qui se tire au moindre problème plutôt que de te soutenir dans l’adversité !

Quand on regarde les filles célibataires de ton âge, le fait d’être en surpoids -ou pas- ne semble pas être déterminant pour « trouver l’amour ». Il y a des filles minces seules et des filles rondes en couple.

Le surpoids en lui-même n’est pas le problème principal, mais peut-être plus l’importance que tu lui donnes, ce qui t’empêche de te concentrer sur d’autres choses, comme par exemple développer tes loisirs. A la question « loisirs préférés ? » tu as répondu seulement « surfer sur Internet » !

Ok, ce n’est pas évident de se pousser « hors Internet ». Le problème du surpoids est par nature très visuel par rapport à d’autres problèmes. Par exemple, c’est facile pour quelqu’un qui a des milliers d’euro de dettes d’apparaître « normal », comme si tout allait bien, habillé avec des vêtements de marque. Son problème est caché, et n’apparait que sur son compte en banque. Le problème du surpoids est « incachable », et tu l’emmènes partout avec toi. Mais dis-toi bien que cela ne signifie pas que tu es la seule à avoir un problème, loin de là ! De nombreux autres problèmes sont juste plus facilement « dissimulables » que le surpoids, mais tous aussi insidieux.

Au niveau du sport

Le cardio boxing, la zumba, la danse africaine me semblent bien adaptés. Si tu peux tenir un rythme de 3 fois par semaine, ce serait idéal. Comme tu dois dire à ton chef que tu vas arrêter de faire des heures sup, ça tombe bien, tu auras plus de temps pour aller à la gym et t’occuper de toi 😀

Si tu es à la recherche de nouvelles activités, je te conseillerais le roller derby, c’est un sport d’équipe en patin à roulettes. (Un exemple de club : www.parisrollergirls.com) Le fait d’être un peu plus « costaude » que les autres filles constitue un vrai avantage, car c’est un sport de contact un peu comme le rugby, mais tout de même très féminin.

Au niveau course à pied, je suis plutôt contre. Je ne sais pas quel poids tu faisais quand ta copine coach sportive te faisait courir une heure, mais mon opinion est qu’il ne faut pas faire faire d’activité à fort impact aux personnes en surpoids. C’est très violent pour leurs articulations. Pour une personne sans surpoids, cela équivaut un peu à courir avec un sac à dos chargé de 10 kilos sur les épaules. C’est très dur pour la colonne vertébrale, les hanches, les genoux, les chevilles.

Au niveau repas

« Matin 6h : jus d’orange + galettes de riz/beurre de cacahuète
Midi 12h30 : salade de pâtes avec concombres, tomates, poulet, mozzarella, riz au lait, coca zéro
Soir 20h : pâtes thai aux crevettes »

Cette journée me semble tout à fait correcte. L’objectif actuel n’est de toute façon pas de passer immédiatement à du « sans-gluten-hyper-diététique ». Je privilégierais une orange entière (tu mangeras plus de fibres) plutôt que le jus d’orange, mais les galettes de riz (complet si possible) et beurre de cacahuètes (sans sel ajouté si possible), c’est bien. La salade de pâtes poulet légumes, aussi. J’éviterais le coca zéro, je boirais uniquement de l’eau. Le soir est aussi correct (tout dépend des quantités, et peut-être préférer un autre type de féculent aux pâtes si tu en as déjà mangé à midi).

« Matin 9h : 2 mini-chaussons aux pommes 1 pain au chocolat
Midi 13h30 : sandwich subway (poulet, fromage, salade tomate oignons)
Soir 21h : sandwich gyros grec : viande hachée/frites »

Cette journée commence moins bien avec les viennoiseries. Je préfère de loin le petit déjeuner du jour précédent. Le sandwich Subway est une option pas si mal que ça pour quelque chose « sur le pouce » (c’était un 15 cm, n’est-ce pas, pas un 30 ?). Les frites le soir par contre sont vraiment à éviter… Pourquoi ne pas faire des frites au four ou avec un ‘Actifry’ de Seb, chez toi ? Ça te ferait faire des économies plutôt que de toujours payer plein pot pour autant de repas pris à l’extérieur.

En général, les repas me semblent assez copieux, mais comme tu ne prends pas de snacks à 11h ou à 16h, les quantités ne me semblent pas astronomiques.

Au niveau alimentation, vu le nombre de nutritionnistes que tu as consultés, je pars du principe que tu connais les bases, je ne vais pas te faire un sermon. Tu sais que les frites au four sont moins caloriques que les frites « frites », tu sais que les viennoiseries ne remplissent pas l’estomac, tu sais que pour la même quantité de calories, tu peux manger beaucoup plus de volume de légumes que de pâtes.

Les nutritionnistes t’ont aussi certainement déjà dit que tu devrais te mettre à cuisiner et moins manger à l’extérieur. Cela-dit, si tu n’y arrives pas, je trouve que les plats surgelés Picard dont tu parles sont une alternative (même s’ils sont trop salés). De même que les sandwichs Subway, si tu prends un 15 cm et peu ou pas de sauce. Certes, ce n’est pas « parfait », mais c’est mieux que la combinaison pain + frites du sandwich gyros grec.

Enfin, tu n’as pas à « passer du hamburger frites à trois feuilles de laitues et un œuf dur » : quand tu manges des aliments plus sains, tu peux en manger plus, ils sont moins denses en calories. Si tu veux faire un bon choix, ce serait donc plutôt « une très grande salade verte et une grande omelette », et pas « trois feuilles de laitues et un œuf dur ».

Mon avis sur la chirurgie bariatique

As-tu jeté un coup d’oeuil à l’article de Wikipédia ?
« Le protocole comporte normalement un suivi pluridisciplinaire (avant et après l’acte chirurgical), notamment une consultation psychiatrique dont le but est de repérer les éventuelles contre-indications que sont, en particulier, les troubles du comportement alimentaire : boulimie ou autre. Néanmoins, une étude pratiquée en France a montré l’inégalité de la qualité du suivi en fonction des équipes, parfois même le non-respect des protocoles et des contre-indications. »

Si tu souffres encore de crises de boulimie, ce n’est pas conseillé. Même dans le cas où tu as considérablement appris à gérer tes crises, quand je vois ton exemple de menus, je ne suis pas choquée par les quantités d’aliments. Le choix de certains aliments n’est certes pas idéal, mais d’après ce que tu m’as décrit, tu ne manges pas des quantités astronomiques. Je ne trouve pas que tu as un appétit particulièrement énorme. C’est surtout le choix de certains aliments (frites, viennoiseries) associé au temps passé assise qui provoque la prise de poids.

J’imagine bien que cette solution peut apparaitre comme la « solution miracle », mais dis-toi bien qu’à part réduire ton appétit, cela ne résoudra pas ton problème de rapport à la nourriture / rapport avec toi-même, ni tes traumas « complexes et graves du passé ». J’essaierais de demander un autre avis médical. Parles-en aussi avec des personnes proches qui te connaissent pour leur demander leur avis. Et écoute ton intuition, si une partie de toi est contre, c’est une sonnette d’alarme…

Le feedback d’Amélie

Voici ce que m’a répondu Amélie après cette séance de coaching :

Bonjour Elise,

Je trouve ton analyse assez bluffante, pour quelqu’un qui ne me connait pas tu as vraiment réussi à cerner les traits de ma personnalité, mes doutes mes difficultés c’est hallucinant !!

Ton approche est assez globale, objective, tolérante, sans préjugé…. C’est vraiment super cool je n’ai jamais trouvé cela (malgré tout ce que j’ai pu essayer !)

J’aurai des réponses bientôt pour l’opération mais en attendant je prends en compte tout ce que tu m’as dit et mets certaines choses en place (le coucher etc).

Donc voilà, je suis contente d’avoir pu lui donner un petit coup de pouce. J’ai gagné mes premiers galons de « life coach » !

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Roxane a écrit

    Je trouve cette analyse moi aussi excellente, tres complète et construite autour des difficultès rencontrées par Amélie! Un grand bravo donc Elise!
    Passer toute la journée assise, je sais aussi ce que c’est et honnêtement, si j’avais un conseil à donner à Amélie ca serait d’essayer de bouger plus. Aller se faire un thé (et se relever 2h plus tard pour aller aux toilettes), prendre le temps de se degourdir les jambes toutes les deux heures, ne serait-ce que pour aller chercher son repas du midi ou juste pour un moment détente. Et c’est un bon moyen pour lien des liens avec ses collègues… Et des garçons potentiels! :)
    Et sinon, une technique que j’utilise aussi, descendre du metro un arrêt plus tôt et marcher jusqu’à l’arret suivant… C’est pas grand chose mais quand on passe la journée assise au bureau, c’est un bon moyen pour relancer la circulation dans les jambes et s’oxygener les poumons.
    Enfin, toujours contre la position statique dans la journée, une fois rentrée le soir je conseille à Amélie de prendre le temps de s’étirer le dos et les épaules. C’est pas grand chose mais ca fait un bien fou…
    Bon courage en tout cas, et un grand bravo encore Elise pour ton super article, je suis bluffée!

  2. Aziz a écrit

    Elise, au top, comme d’habitude :)

    J’invite Amélie à checker ces différentes transformations > http://www.bodybuilding.com/fun/bbinfo.php?page=FemaleTransformation (si ça peut inspirer / donner envie)

    Y a aucune fatalité, ni besoin de chirugie, elle avait presque le même train de vie / nutrition que moi à une certaine époque… faut juste qu’elle ré-apprenne à manger et à bouger (crescendo) et aussi dormir 8h, cela prendra quelques mois mais si elle est motivée les résultats seront au RDV.

    Ce qui me choque c’est de croire (selon ses nutri peut-être?) qu’elle doit passer du jour au lendemain du « burger/frites aux 3 feuilles de salades », alors que ce n’est pas du tout conseillé !

    Idem pour le sport, faut y aller doucement, ré-apprendre à marcher déjà avant de courir 1h ça serait pas mal.

    Courage Amélie.

  3. Marie-Hélène a écrit

    Amélie, Roxane et Aziz, je me joins à vous pour féliciter Elise pour ses conseils de LIFE-Coach (c’est nous qui le proclamons !) une réponse ciblée, à l’écoute, sensible et pleine de conseils simples et justes sur le sommeil, l’activité en générale, et l’estime de soi.
    Aziz a raison en privilégiant la marche régulière chaque jour (et un club de randonneurs le weekend?)
    Amélie, si je peux me permettre (tu as peut être déjà testé) j’essaierais l’aqua-gym ou tout simplement des longueurs de bassin dans un cours du soir (souvent très féminin et d’âge mature pour te sentir à l’aise et créer du lien)
    sans oublier (mais tu dois déjà avoir cette habitude) de t’hydrater souvent (1L à 1,5 d’eau par jour ou d’infusion drainante).
    Une fois que le cercle vertueux des bonnes habitudes est mis en place, tu peux Amélie, d’avantage te projeter vers le futur et être bien avec les autres en « life » et moins en virtuel sur internet.
    En ce qui concerne l’anneau gastrique je ne te le conseille pas trop car tu n’es pas en cas d’obésité morbide, le geste n’est jamais anodin, le suivi pas toujours bien fait et les complications possibles. La prise en charge personnelle (sans anneau) est souvent difficile et longue mais plus durable que l’effet baguette magique, qui s’arrête dès que l’on ôte, si les problèmes en amont n’ont pas été résolus.
    Courage Amélie, nous te faisons confiance pour réussir ton challenge !

  4. a écrit

    Merci Roxane, Aziz, et Marie-Hélène pour vos gentils commentaires et vos suggestions constructives !
    J’ai eu des nouvelles d’Amélie. Elle a commencé à perdre du poids, elle vient de trouver un nouveau travail et aussi un nouveau mec (!). Bref, l’année a l’air de bien commencer pour elle. Comme quoi la roue tourne, surtout si on la pousse un peu !

  5. Tortue pas ninja a écrit

    Omigod!
    Elise ton analyse vient de me faire un méga déclic!! Je vais appliquer tous ces conseils en plus d’essayer les exercices « les bras en l’air. »
    Merci pour ton blog qui est gentiment mais fermement en train de me changer la vie!

    • a écrit

      Merci pour tes encouragements ! Je n’y vais pas par 4 chemins parfois (dans ce coaching là, j’ai été relativement gentille), mais il faut savoir être ferme si on veut se la jouer « coach » :)
      Avec ces nouvelles idées, une tortue bientôt Ninja en devenir ? :)

  6. Tortue pas ninja a écrit

    Bin je tenterai dès que j’aurai les moyens de m’acheter un four… pour le moment je vis comme une étudiante avec 2 plaques electriques et une mini poêle et une mini casserole…

  7. Laure a écrit

    Bonjour Elise,

    J’entends très souvent (sur internet et ailleurs) le fait que les régimes réstrictifs soient une très mauvaise chose pour le coprs (et je suis entièrement d’accord avec cela si ça conduit à une pirse de poids plus importante encore) mais je n’ai jamais vu la définition exacte et claire de ce qu’on appelle « régime réstrictif »
    Est ce à partir d’un seuil de calories en particulier (en rapport avec la taille du coup ?)? Ou bien le fait de manger le moins possible?
    Je mange des protéines à chaque repas, des lipides à 1g/kg de poids de corps, beaucoup de légumes verts, varié/équilibré mais le fait que je sois à 1450/1500 cal par jour ou que j’aie arreté le fromage, le beurre et les pommes de terre fait-il de moi une personne en régime réstrictif?
    (désolée si la question peut paraître idiote mais c’est que je commence à douter du coup)

    • a écrit

      Bonjour Laure,
      Effectivement, il n’y a pas de définition exacte, différentes personnes ont différentes conceptions de ce qu’elles appellent un régime restrictif.
      Pour certaines, il s’agit d’un seuil de calories, comme par exemple moins de 800-1200 calories par jour, car en général, même les personnes de petite taille/gabarit ont plus ou moins besoin d’un certain minimum.
      Pour moi tu n’es pas en régime restrictif « mauvais » à 1500 kcal par jour. Tu fais certes attention, mais cela n’est pas restrictif au sens négatif du terme.

  8. Pauline a écrit

    Bonjour Elise

    Cela fait longtemps que je n’avais pas commenté mais je trouve cet article particulièrement intéressant!

    J’aurais voulu te contacter par mail mais je n’ai pas trouvé (et je n’ai pas twitter) pour te demander si tu projetais de faire un article sur le livre « L’antirégime » de M. Desmurget? Personnellement, cela fait plus de 4 semaines que je le suis pour les kilos post grossesse à perdre et je trouve son approche très bonne. C’est un scientifique donc c’est très documenté, certains trouveraient peut être ca « chiant » :) Mais je trouve que son approche gagnerait peut être à être connue.

    Je suis volontaire pour te proposer un article si ca t’intéresse et que tu n’as pas le temps de le faire.

    A bientôt

    Pauline

    • a écrit

      Merci Pauline pour ta proposition ! Oui si tu as le temps et l’envie, avec plaisir pour publier un article sur le blog ; cependant, le blog n’est plus trop actif, et j’ai bien peur que le public pouvant lire ton article ici soit en fait très réduit (trop peu de visites). Si cette méthode t’a complètement convaincue, une idée serait de carrément créer ton propre blog ! 😎

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *