“La gym me fait prendre des cuisses”

Dernièrement, dans le magazine Shape du mois d’août, j’ai lu un truc qui m’a un peu agacée…

Bon, mon intention n’est pas de ‘faire ma râleuse’ ou de contester aveuglement toute opinion contraire aux miennes. Je ne veux pas faire du “bashing” méchant et gratuit envers un magazine que je trouve au demeurant divertissant et que je feuillette avec plaisir.

Mais à la lecture de l’extrait suivant, mon sentiment d’agacement était assez “asticotant”. Je me suis alors dit qu’il fallait mieux transformer cette émotion négative d’irritation turlupinante en quelque chose de productif, comme par exemple un nouvel article pour le blog.

Voici l’extrait de Shape en question :

Question Babsie Stegger Shape Magazine

À la question : “j’ai pris des cuisses en faisant du Body Pump”, la coach répond “fais en moins, limite les poids et contente toi de faire du cardio”.

Ce qui me donne envie de réagir de cette manière :

Réaction féline

Pour diverses raisons :

1- Le sport à lui seul ne peut pas faire pas augmenter le volume des cuisses. Quelque soit le type de sport qu’on pratique ou la façon dont on stimule les muscles, le corps ne crée pas de tissus, “de la matière” à partir de rien : c’est l’alimentation qu’on lui donne qu’il transforme soit en graisse soit en muscle.

Si on a l’impression qu’on grossit (que ce soit de la graisse ou du muscle), c’est que l’on donne à son corps un surplus de calories par rapport au nombre de calories dont on a besoin pour maintenir son poids.

Les pratiquants masculins le savent bien : s’ils veulent s’épaissir, ils doivent manger plus. D’où le marché très juteux des compléments alimentaires spécial muscu “mâle”, shakes, weight gainers et autres.

2- Oui, les cuisses “gonflent” quand on fait de la musculation, car l’entraînement (et en particulier les mouvements de type squats, fentes) augmente le flux sanguin dans les muscles. Mais cela est un effet temporaire qui disparait très rapidement après la séance :

Jambes

Oui, il s’agit de la même paire de jambes sur toutes les photos.

3- Prendre de la masse musculaire sur les cuisses permet de brûler plus efficacement les réserves de graisse. Les cuisses sont de grands muscles, plus elles sont développées, plus on brûle de calories. Plus de masse musculaire = plus de calories dépensées = moins de zones flasques.

Alors oui, au final, cela reste une question de préférences personnelles : si on préfère les physiques de type Kate Moss, Victoria Beckam, Vanessa Paradis, mieux vaut effectivement éviter la musculation, se concentrer uniquement sur son alimentation et moins manger. En vieillissant par contre, le résultat risque de ne pas être très folichon : ostéoporose et physique du style « petite momie égyptienne ». Par contre, si on préfère le genre de physiques de type Jessica Biel ou Jennifer Lawrence, tout type de renfo est adapté.

4- Si on a l’impression de prendre uniquement dans les quadriceps (l’avant des cuisses), c’est qu’on utilise peut-être mal sa chaîne arrière (ischio-jambiers, fessiers) durant les mouvements. Lors d’un squat, il faut consciemment activer les fessiers et resserrer le plancher pelvien quand on remonte. Si on se concentre uniquement sur les sensations de l’avant des cuisses sans chercher à optimiser le mouvement et à recruter synergiquement tout son corps, l’exécution de l’exercice s’en ressentira.

5- Les étirements n’affinent pas les muscles. Une fille au physique petit et trapu ne se transformera jamais en danseuse longiligne, et ce quels que soient le nombre de cours de danse classique, yoga et pilates qu’elle suivra (oui, même ceux des beaux quartiers à 20 euros de l’heure).

6- Mais voici surtout le pompon de mon agacement :
Le groupe "Les musclés", les nullos des années 80-90Babsie Steger, « coach de vie » ? Sa page Wikipedia nous apprend qu’il s’agit de l’actrice qui jouait le rôle d’Hilguegue dans la série Salut Les Musclés (une série française AB productions du début des années 90).

Les plus jeunes ne connaîtront pas -mais ne vous en faites pas, vous n’avez vraiment, mais alors vraiment rien manqué…

J’avais environ 10 ans à l’époque et je me rappelle parfaitement que mon petit cerveau de niveau CM2 avait tout de même assez de jugeote pour trouver cette série nul-li-ssime.

Malheureusement à l’époque il n’y avait que 6 chaînes de télé et pas de connexion Internet… Vous avez bien de la chance si vous êtes nés plus tard !

Pour en revenir à Babsie, oui elle a été danseuse étoile ; mais elle n’a apparemment pas de certification de coach fitness et elle vend via son site des “patches energy enhancers” à 90 dollars la boîte.

Ben alors, Shape Magazine ? Dans la rubrique « Nos experts à votre service » ? Au prochain numéro, j’exige un autre expert ! ☺

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Nadia a écrit

    Salut Elise,

    Tout à fait d’accord avec ton opinion sur cet article, et aussi sur cette série (aux décors) en carton. Quand on nous vend un avis d’expert, on attend un article sérieux. Tu m’as bien fait rire en comparant les physiques type Victoria Beckham à une petite momie égyptienne.

    • a écrit

      Aha merci Nadia ! Ceci-dit, mon intention n’était pas non plus de critiquer certains physiques ou de dire que tel type de physique est mieux que tel autre ; il existe une infinité de morphotypes, il y a des personnes très minces naturellement et je n’ai rien contre Victoria Beckham. Ce qui m’a agacée, c’est que la coach déconseille carrément de faire du renforcement musculaire, alors que déjà que peu de femmes en font !

  2. a écrit

    Je ne peux qu’adhérer à ce que tu dis. Je t’avoue avoir sauté au plafond quand j’ai lu cet « article ». Même sans diplôme de coach (personne n’est parfait) ou formation spécifique je me suis rendu compte que sa réponse était une aberration. Après personne n’est parfait, il faudrait quand même que le magazine pense à faire relire ce genre de chose avant d’oser les publier (oui je suis méchante … mais pour le coup c’est pas la première fois que je lis une réponse pareille dans ce genre de magazine), c’est dommage parce que je trouve que ça décrédibilise carrément un magasine qui, à la base, est quand même plutôt pas mal et bien pensé.

    En tout cas merci pour ton article. J’avoue que même si je ne suis pas quelqu’un qui commente beaucoup, je suis ton blog depuis un bout de temps et je le trouve vraiment super ! D’ailleurs c’est grâce à ton article sur le crossfit à Lyon que j’ai poussé la porte de la box pour la première fois, depuis je suis accro :)

    • a écrit

      Oh vraiment ? C’est cool de savoir que je leur ai fait indirectement un peu de pub, ils le méritent bien ! Je suis envieuse car pas de salle Crossfit près de chez moi ! L’ambiance à Lyon m’avait parue vraiment sympa, un côté équilibré, ni « prise de tête » et ni « on se la joue », mais tout de même très sérieux.

      • a écrit

        J’arrive après la guerre mais je n’avais pas vu que tu avais répondu à mon commentaire :)

        Oui ils sont au top chez Crossfit Lyon et pour rien au monde je ne changerai de box ! Dommage effectivement qu’il n’y ai pas de box près de chez toi; j’avoue avoir laché tout le reste depuis que je fais du Crossfit, 6 entraînements par semaine ça prend du temps.

        En tout cas merci encore pour ton blog et tes articles au top et surtout bien documentés !

  3. a écrit

    Je me suis faîte presque la même remarque que toi en lisant cet avis « d’expert » … c’est vraiment dommage de dire à quelqu’un de faire du cardio à la place du renforcement musculaire. Je lis ce magasine depuis quelques mois et plus les mois passent plus il me déçoit …

    Contrairement à la fille/femme, je trouve que les jambes « gonflées » de muscles c’est beau ! C’est là où j’ai pris le plus de muscles et je n’ai jamais eu les jambes aussi fines et galbées ! Avant quand j’avais des soucis avec la nourriture je voulais que mes jambes ressemblent à des baguettes mais aujourd’hui ce n’est plus du tout le cas !

    Bref, ton article est encore une fois très bon ;)

  4. Piou a écrit

    Quelle idiote cette Hilgueugueu … qu’elle regarde les jambes d’Ireen Wust si elle veut voir des quadriceps formés à la cardio ;-)
    Mon absolu jambes est Steffi Graf, pour l’éternité.

    • a écrit

      Je ne connaissais pas Ireen Wust… Après un tour sur Google, quel popotin et paire de jambes! Beaucoup de training mêlé à de la génétique de paysanne hollandaise bien robuste :)

      • Piou a écrit

        J’ai été stupéfaite quand j’ai découvert cette Ireen.
        Malheureusement j’ai le même patrimoine génétique qu’elle et la même tendance cuisso-fessière -> ne jamais faire du speed skating !

  5. Aurélie a écrit

    Je ne peux qu’être d’accord avec ce que tu dis….

    Juste une petite remarque concernant les patchs dont tu parles : il s’agit des patchs Lifewave et j’en suis une fervente utilisatrice. Alors ils sont certes chers mais c’est une technologie « de pointe ». Je précise que j’en vends pas, je ne gagne pas d’argent à en parler lol c’est juste mon avis d’utilisatrice.

    Le patch Silent Night pour le sommeil m’a permis de me passer des somnifères que je prenais depuis plusieurs années. J’ai retrouvé un sommeil réparateur, je m’endors plus tôt et plus facilement et je passe de meilleures nuits.

    Le patch Icewave contre la douleur,je l’ai testé sur mes enfants après une piqûre de guêpe : radical –> en moins de 5 minutes la douleur était partie (alors on peut se poser la question de l’effet psychologique du patch sur les enfants mais bon…). Je l’ai testé sur moi lors d’un torticolis : radical. J’avais toujours la raideur mais plus la douleur.

    Et le patch Energy, je le porte de temps en temps lors des baisses d’énergie et je le trouve radical aussi…..

    C’est ma maman qui me les avait acheté via son esthéticienne. Franchement j’y croyais pas et finalement je suis devenue accro.

  6. Héli a écrit

    Bonjour,
    Je suis navrée de jeter un nouveau « un pavé dans la mare », mais je me trouve dans le même cas de figure que la jeune fille qui demande de l’aide dans le magazine… Je m’explique : l’hiver dernier, souhaitant me débarrasser des petites poches de gras situées sur mes cuisses et mes hanches, je me suis mise au sport à raison de 3 séances de step + 3 séances de fentes par semaine, sans rien changer à mon alimentation. Le seul résultat que j’ai obtenu, c’est que mes cuisses ont grossi, et croyez moi ce n’était pas un gonflement temporaire. Face à ce contre-résultat, ma motivation en a pris un coup et j’avoue avoir cessé toute activité au bout de 2 mois.
    Suite à cela, mes cuisses ont repris leur volume initial au bout de quelques semaines.
    Début mai, à nouveau prise de motivation, je décide de m’y remettre, mais de manière plus encadrée, dans une salle de sport. Cela fait maintenant 3 mois que je la fréquente à raison de 2 à 3 séances de 50 min de cardio + 1 cours de Bodypump par semaine. Au bout de 3 semaines de pratique environ, mes cuisses ont à nouveau regrossi et je n’arrive pas à obtenir le moindre début de résultat positif malgré mes efforts.
    Je ne sais pas quoi faire, et je vous assure que je ne mange pas plus, ni plus mal qu’avant.

    • a écrit

      Bonjour Héli, c’est difficile de pouvoir juger de tes résultats sans connaître ton morphotype et sans savoir quel type de résultats idéaux tu souhaiterais obtenir. C’est souvent une question de perception visuelle et sans visualiser des photos, c’est difficile d’en avoir une idée précise. Si tu veux tu peux m’envoyer un message via le formulaire de contact. Il a aussi probablement une partie alimentation que tu pourrais moduler pour obtenir de meilleurs résultats. Le sport à lui seul ne fait pas mincir :(

      • Virginie a écrit

        Same here ! J’ai commencé la muscu depuis 4 mois pour tonifier et espérant perdre naturellement deux ptits kilos disgracieux. Je dirais plutot que j’avais une silhouette normale, épaules plus larges que le bassin mais la taille fine.
        J’associe tjrs mes séances à du cardio à la fin + 2 jours d’uniquement cardio 1h (marche rapide, elliptique avec peu de résistance). En gros, 5 séances de sport par semaine à forte intensité. Jamais plus d’un leg day par semaine.
        Je mange mieux, plus équilibré et plus sainement. Mais mes cuisses ont grossi et je me retrouve avec un début de culotte de cheval alors que je n’en avais pas (muscles fessiers s’étant développés vite et graisse naturelle stagnante) et le haut des cuisses HYPER bombé. Alors oui, il semble clair pour moi que le renforcement musculaire soit le noeud du problème…
        Je suis déprimée car j’ai l’impression que mon travail de 4 mois fut totalement contre productif. J’ai l’impression d’avoir « déformé » mon corps, oui je ne pèse pas mes mots.
        Bon y a pire dans la vie, mais tout cela pour dire le renforcement musculaire pour moi c’est en standby aussi au profit du cardio… :(

        • a écrit

          Bonjour Virginie, comme je l’ai décrit dans le paragraphe numéro 4, si tu prends beaucoup sur le dessus des cuisses et qu’elles sont très bombées, c’est que tu utilises naturellement beaucoup tes quadriceps. Tu peux y remédier en privilégiant des exercices comme les soulevés de terre et les élévations du bassin pour plus activer l’arrière et moins le devant. Si tu n’as pas remarqué une petite baisse de graisse corporelle (tu écris « graisse naturelle stagnante »), c’est qu’il n’y a pas eu un déficit entre calories consommées et calories dépensées. Les jours de « marche rapide et d’elliptique avec peu de résistance » ont leur place dans un programme, mais ne peuvent pas être considérés comme des séances de sport « à forte intensité » comme des séances de Hiitt ou d’Interval Training.

  7. Ciaana a écrit

    Juste pour donner une opinion extérieur et bien que respectant votre travail, faire du sport avec des poids développe la fibre musculaire de type II qui se développe en largeur et donne donc plus de volume. Les sports d’endurance (donc de cardio) favorisent celle de type I qui ne grossissent pas.
    Donc désolée mais ce n’est pas qu’une question de gonflement vasculaire ou autre.

    • a écrit

      Oui, mais comme je l’ai dit dans l’article, quelque soit le type de training, les fibres musculaires ne se développent pas sans « matières premières » ; c’est l’alimentation qui fournit les éléments constructeurs aux muscles. Si on ne mincit pas alors qu’on a un objectif d’amincissement, c’est que la différence entre calories consommées et calories dépensées n’est pas négative.

      Et comme je l’ai aussi précisé dans l’article, le débat au final est plutôt une question de préférences personnelles en matière de physique : l’idée que chacune se fait sur « ce qui est féminin ou non« . Pour ma part, mon avis personnel est que quel que soit le type d’entraînement, les femmes sont difficilement « trop musclées » car elles n’ont tout simplement pas les hormones pour (mis à part des exceptions -génétique particulière, dérèglements hormonaux liés à des prises d’hormones). Mais là effectivement chacune ses goûts !

      Je trouve juste dommage que la majorité des femmes aient des aprioris sur le renforcement musculaire alors que près d’une française sur deux est touchée par l’ostéoporose après 50 ans.

      • Kawtar a écrit

        Tout à fait d’accord avec toi Elise.
        Ciaana, comme elle l’a précisé dans l’article, prendre du « volume » (développer les fibres musculaires de type II) requière une balance énergétique positive, sauf pour les débutantes. La plupart des femmes ont un « sous-développement » musculaire tel que les premiers mois, elles peuvent gagner du muscle même en étant en déficit calorique. Mais ce n’est qu’au tout début, ça s’arrête TRES vite! Après, sans mangé suffisamment, elles ne peuvent physiquement pas prendre en volume.
        Et ce que j’ai souvent constaté, c’est des filles qui, en faisant du renforcement musculaire, mincissent et perdent plus de graisse que de muscle (voir ne perdent pas de muscle), d’où un meilleure définition musculaire du fait du pourcentage de masse grasse réduit, et pensent qu’elles se sont musclés (comprendre: ont perdu de la graisse et GAGNE du muscle), alors que celui-ci est juste plus visible mais n’a pas augmenté en volume, voir a diminué (mais moins que la masse grasse)…

        • a écrit

          Merci Kawtar pour ta réaction ! Remarque très judicieuse au sujet du syndrome « débutantes ». J’ai essayé d’utiliser le concept de balance énergétique pour simplifier les choses et essayer de faire comprendre que les muscles ne se construisent pas tous seuls, mais effectivement tu as raison. Les filles qui n’ont jamais rien fait avant peuvent constater des changements flagrants. Mais là je me suis dis qu’avec l’exemple du magazine -une fille qui faisait seulement du Body Pump et du Body Attack, pas de muscu en salle- ces changements devaient être plutôt minimes. Parce que franchement, qui prend de la masse énorme en débutant le Body Pump ?? ;)

          Oui, le problème avec les filles, c’est souvent qu’on ne sait pas ce qu’elles entendent par « être musclée » et « prendre du muscle ». Pour certaines, une fille musclée est sèche et définie, alors même qu’en fait la fille en question est une brindille, mais tant qu’elle tourne à 18% de masse grasse, elle est définie donc « musclée ». Pour d’autres, « être musclée », ça veut dire ne plus rentrer dans un jean taille 36. Et avec Internet et les réseaux sociaux, tout le monde y va de son propre avis sur ce qui est trop ou pas assez etc…

          • Maguy a écrit

            Bonjour !

            On ne prend effectivement pas de volume au niveau des cuisses si on a une alimentation adaptée et correcte. J’en ai fait moi-même l’expérience. Je mangeais trop de féculents et pas assez de protéines, notamment le soir, tout en pratiquant énormément de sport (renfo et cardio) En adoptant quelques petites stratégies et en limitant mes apports énergétiques (je mangeais clairement trop par rapport à ce que je croyais dépenser) j’ai observé des changements significatifs avec le même type d’exercices physiques, donc les filles n’abandonnez pas la muscu, les squats lestés etc ! En revanche pas d’accord avec les exemples de célébrités donnés ici, entre Kate Moss et Jessica Biel il y a de la place, je n’aime pas le corps de Biel que je trouve trop carré, dos noueux, épaules larges, quadriceps proéminents etc. J’aime les corps plus déliés et plus fins, mon idéal serait un compromis entre Jessica Alba et Jennifer Aniston ;) Bon courage à toutes et tous !

  8. Léa a écrit

    Premier post sur ton blog, que je suis très régulièrement, j’adore ton honnêteté et ton approche de la muscu féminine !
    Les muscles ne grossissent pas sans raisons, par accidents … Quand on voit que pour un Homme il faut déjà des charges assez importantes et une alimentation et un plan d’entrainement spécifique pour prendre réellement « de la masse », pour une femme le chemin est encore plus long ! Après cela dépend quand même de la morphologie, mais a ce moment là vouloir les cuisses de kate moss quand on a un morphotype a l’opposé c’est une perte d’énergie, ou alors en ne se nourrissant que de concombre …
    Tant que le développement musculaire est harmonieux, perso je préfère prendre 1cm de tour de cuisse et perdre l’aspect flasque/cellulite !
    Être féminine ET avoir des muscles / de la force, je trouve sa beau (et utile aussi).
    En plus y’a pas la photo de la madame en question dans l’article, si ça se trouve elle n’en a même pas envoyé à la « coach », comment juger alors si y’a vraiment prise de volume ou pas ? Peut être que depuis qu’elle fait plus travailler ses jambes, elle se focalise dessus …
    J’ai arrêté de psychoter sur mes jambes quand j’ai commencer a intégrer des séances de muscu haut du corps, bah oui autant jouer sur tout les fronts, mon corps ne se résume pas a ma culotte de cheval récalcitrante, et depuis je me suis découverte des beaux petits biceps éh éh …

    • a écrit

      Effectivement Léa, c’est surtout une question de perception individuelle et c’est impossible de juger un cas sans avoir tous les éléments en main (photos, type d’alimentation, morphotype etc.)

      Les françaises n’étant généralement pas des géantes de type « armoire à glace est-allemande », en général, quoi qu’elles fassent au niveau training, elles ne se transformeront jamais en musculor !

      • Virginie a écrit

        Permets-moi de te dire que toutes les personnes qui t’écrivent à toi ou qui demandent conseil à des « experts » ne sont pas toutes obligatoirement françaises de souche… Je vois pas trop l’utilité de ta dernière phrase…
        Je sais très bien que tu es loiiiiiin d’avoir des préjugés et autres, mais attention ne pas aborder un point de vue ethnocentrique ^^

        • a écrit

          J’habite aux Pays-Bas depuis plusieurs années et à chaque fois que je reviens en France, je remarque souvent que les gens en général sont de plus petit gabarit qu’en Europe du Nord. Les français d’origine étrangère (dont je fais partie) ont aussi tendance à être de petit gabarit, car les différentes vagues d’immigration vers la France sont venues en partie du bassin méditerranéen, où les gens ne sont pas souvent des « géants ». Comme j’ai vu que Léa était localisée en France (on peut voir la localisation quand quelqu’un laisse un commentaire), j’ai parlé des français. Mais effectivement, les autres pays francophones ont d’autres profils de populations et de migration.

  9. a écrit

    Tu as bien raison de faire cette mise au point, on voit trop souvent d’informations erronées ou de conseils carrément stupides…
    L’augmentation du volume des cuisses ou de toute autre partie du corps provient bien de l’alimentation, combinée à la pratique sportive, mais pas de cette dernière seulement !

  10. wanda a écrit

    Ton article est top merci, et oui c’est parfois bien d’aller faire ses recherches sur le redacteur d’un article, voir s’il n’est pas influencé par tel produit ou telle marque… et j’avais meme pas fais le rapprochement entre Babsie et Hilguegue ahahah ;) Sinon je lis aussi Shape et bien que je le trouve cool et le lis pour me detendre (et apprendre c’est encore mieux) j’ai parfois l’impression de tomber sur des articles « bé bête » de Glamour -_- Dernierement « les coiffures tendances….marre d’etre mal coiffée pour aller au sport : top 3 : le chignon, la queue de cheval, le bandeau…. ».euh merci Shape pour ces trouvailles :D

    • a écrit

      Lol ! :D Et avec ce ton typique des magazines féminins à utiliser le « je » en veux-tu en voilà : « J’adopte le Waterproof ! » « J’aborde la rentrée avec enthousiasme ! » « Je sculpte ma silhouette ! »
      Bon, j’ai lu leur tout dernier numéro et ils ont changé d’expert dans la rubrique « Nos experts à votre service« . Cette fois-ci une coach sportive :)

  11. a écrit

    Merci pour cet article ! Je ne savais pas qu’il pouvait y avoir un effet jambes gonflées après un entraînement qui s’estompe après. Je regarderai la prochaine fois histoire de voir ce que ça donne sur moi. Merci en tout cas pour toutes ces informations ! :)

  12. Amélie a écrit

    Perso je trouve ça assez joli ce gonflement au niveau des cuisses, ça forme un bel arrondi. Ca ne me plairait pas de rester toute droite, fine et « sèche » à ce niveau-là.

  13. a écrit

    J’ai trouvé ton blog sur Google et je suis très contente, parce que tes articles sont très intéressants.
    Les photos de ta métamorphose sont incroyables…. Une belle motivation pour nous toutes.

  14. Magalie Rameaux a écrit

    Très bonne réponse !
    J’ai aussi les jambes gonflée après le sports et ça ne m’a jamais dérangée (au contraire ça prouve que je travaille bien)!

    Soyez sportif les filles !!

  15. Adele a écrit

    ce qui m’agace le plus, globalement, c’est que quasiment tous les articles considèrent que la seule raison pour une femme de faire du sport est d’être évidemment le plus mince possible, évidemment la plus belle possible (belle selon la définition des couturiers mode évidemment) : et basta. Performance ? Envie de se dépasser ? Envie d’être plus forte ? c’est comme si ça n’existait de toute façon pas. Aujourd’hui j’ai lu « les femmes préféreront TOUJOURS développer moins de muscles que les hommes, elles DEVRONT choisir d’autres exercices, type danse, yoga …. » nan mais ;( / Quand à Babsie elle est dans cette logique, en plus la danse classique en mode étoile, selon moi, n’est pas l’exemple le plus « fit », les danseuses étant soumises à un régime anorexigène dès le plus jeune age et finissent malheureusement trop souvent avec de gros problèmes osseux (ma sœur en a fait les frais ). En tout cas, je suis dans une démarche très différente, je trouve très peu de bons conseils, à part sur ce super blog. Je suis capable de terrasser un agresseur, j’ai envie de me dépasser, le sport me calme, m’amuse, j’aime découvrir ce dont mon corps est capable. Accessoirement sans l’avoir voulu, je me suis mise à attirer beaucoup, beaucoup l’attention masculine, effet secondaire pas forcément si agréable que ça , je trouve d’ailleurs ça fort triste et peu viable comme (unique) motivation sportive (après je comprends et ne juge pas, bien sûr, mais il y a tellement plus à découvrir sur soi).

  16. Lytta a écrit

    Bonsoir Elise,

    Cela fait un moment que je consulte ton blog, j’adore les articles que tu écris et j’en apprends chaque jour d’avantage grâce à toi :)

    Cet article pose le problème que je rencontre en ce moment :(

    Cela fait environ 4 ans que je cours à raison de 3 fois par semaine ( entre 10 et parfois 22 km), je n’avais jamais gonflé des cuisses, tout était parfait :) Jusqu’à il y a quelques temps … Et oui, pour me préparer à la Transbaie, j’ai arrêté la course (quelle erreur!) pour faire le programme Insanity et m’y consacrer à fond! « Oui tu t’affineras des cuisses et gagnera en force » m’avait-on dit … J’ai arrêter le programme Insanity le 17 juin, et j’ai repris doucement le running le 21 juin à raison toujours de 3 fois par semaine et du renforcement musculaire type « squats/ lunges/lunges sautés).

    Il y a quelque temps, mon entourage m’a fait remarqué que j’avais un peu pris des cuisses (Je suis passée de 50 à 53 cm, je mesure 1m70 pour 51 Kg, je suis naturellement mince.)L’horreur pour moi, car je suis très complexée maintenant. Je n’y comprends rien . Je pensais que cela venait du programme Insanity mais je l’ai arrêté fin juin donc logiquement mes cuisses ( fortement sollicitées durant les séances, je l’avoue) auraient dû perdre de leur volume, si ce dit volume était venu suite au programme Insanity . Il me semble peu plausible que cela vienne de la reprise du running puisque j’ai toujours couru et que je n’avais jamais pris en volume. ( Je précise que j’ai également arrêter depuis 15 jours le renforcement musculaire).

    Mon alimentation est toujours la même, je mange sainement en ne me privant de rien.

    Alors, as ton avis, cette prise de volume est-elle une conséquence du programme Insanity ou est-ce dû à la reprise du running ? J’ai peur que ces cms pris ne s’en aille jamais :'(

    Merci d’avance pour ta réponse, et désolé pour ce long roman, j’avais besoin d’en parler ^^

    Bonne soirée :)

    • a écrit

      Salut Lytta, je ne pense pas que cela viennent du programme Insanity. Cela pourrait être de la rétention d’eau (lié à un profil hormonal changeant) ou une baisse de ton métabolisme lié à l’âge.

      • Lytta a écrit

        Merci pour ta réponse ! En effet, je n’avais pas pensé à le préciser mais je fais de la rétention d’eau et je dois déjà porter des bas de contention (j’ai 26 ans) ! Merci de m’avoir répondu :) Tu as été très réactive!

        Bonne journée :)

  17. a écrit

    Coucou, il est vraiment top ton blog ! j’aime beaucoup ! Moi aussi je parle de fitness mais niveau débutante ;-) rien de pro là-dedans, qq petits conseils pour motiver à se mettre au sport :-) à bientôt

  18. jacq emilie a écrit

    rhâ la vieille que je suis avais eu le même jugement du haut de mes dix ans concernant le niveau de cette série!!!!!!

    et non Babsie n’a pas été danseuse étoile (titre réservé à l’opéra de paris exclusivement, on peut être soliste, premier danseur que sais je mais pas danseur étoile, c’est un titre honorifique de notre cher ballet français)

    ;-)

  19. Estelle a écrit

    Bonjour,
    J’ai ce problème en ce moment même. Le mieux ce serait donc que je réduise mon alimentation mais est-ce que je dois courir à côté pour que cela fasse effet plus rapidement? Et est-ce que je peux tout de même faire des exercices pour les fessiers ?

    • a écrit

      Pas forcément besoin d’aller courir ; si on en a l’occasion et qu’on aime bien cela oui pourquoi pas.
      Au niveau alimentation éviter les plats trop salés.
      Oui pour des exercices pour les fessiers.

      • Estelle a écrit

        J’ai pu lire dans les commentaires précédents que si l’on réduisait le nombre de calories, on alors peut continuer à faire les squats, les fentes pour affiner ses cuisses.
        Je voulais savoir si ça marche forcément ou si cela dépend des morphologies.

        • a écrit

          Pour mincir, il faut un déficit calorique, quelle que soit l’activité que l’on pratique et le type de régime alimentaire. S’il n’y pas de déficit calorique, le corps n’a pas de raison de puiser dans ses réserves.

  20. Mathilde a écrit

    Bonjour, merci pour votre article ! J’ai commencé sérieusement le sport il y a environ 3 mois, j’y vais 3 fois par semaine, et je réalise 20 minute de vélo, 20 minute d’elliptique et 30 minutes de tapis roulant où je finis par courir sur les 10 dernières minutes. Et comme beaucoup de femmes ici, j’ai pris des cuisses et ne rentrent plus dans certains de mes jeans. De base, j’ai une ossature assez forte, je suis assez carré des épaules, avec une taille marquée, et un bassin large (mais avec des bras et mollets fins). Mais je ne comprends pas trop, comme vous le dites, je ne fais pourtant que du cardio, j’y vais à mon rythme, je ne cherche pas à me rendre épuisée en fin de séance. J’ai une alimentation équilibrée, j’ai même stoppé tout ce qui concerne les produits laitiers (j’ai développé une intolérance). Et pourtant, je finis par ne plus rentrer dans certains pantalons. Est-ce que je fais vraiment des erreurs, ou est-ce que j’ai une prédispositions à gonfler facilement des muscles ? En plus, je n’ai pas encore perdu toute ma graisse donc je pensais que c’était juste le combo muscle + gros + graisse stagnante = cuisse plus volumineuse car pas encore débarrassée de leurs adiposité. Qu’est-ce que vous en pensez ? Je vous remercie de votre réponse !

    • a écrit

      Bonjour Mathilde,
      On peut grossir tout en ayant une alimentation équilibrée. Pour maigrir, quelle que soit l’alimentation, il faut créer un petit déficit calorique récurrent sur plusieurs semaines/mois. Le sport peut partiellement participer à créer ce déficit, mais c’est avant tout une petite restriction calorique régulière au niveau de l’alimentation qui créera le déficit.

  21. Afaf a écrit

    Bonjour,

    Franchement, cet article tombe au bon moment.
    Ça va faire 8 mois que j’ai repris le sport après 4 mois (parce que je suis venue en France, et ça m’était pas si facile de trouver une salle de sport qui me convient, surtout question temps libre).
    Effectivement, je fais du body attack, j’ai toujours été une fille qui préfère le cardio, mais de façon très très très stricte, c’est à dire que je me laisse pas faire sur l’elliptique pour 1h haha, ça me parait de la perte du temps. Cependant, en découvrant le bodypump, je me suis dit pourquoi pas! Et à ce niveau là, c’était 2 séances de bodyattack + 2 séances de bodypump par semaine (ce qui me motivait le plus c’était la playlist des deux), j’adore m’entraîner sur des tracks que j’apprécie.
    Jour après jour, je me rends compte que ça m’affine, mais que je développe des quadriceps énormes (je fais tjrs du 36) et franchement ça me plait pas trop, vu ma morphologie. D’après les précédents commentaires, il me semble que je devrai minimiser mes séances bodypump n’est ce pas, et surtout tout ce qui est fentes, squats avec des charges lourdes?

    On m’avait même dit que plus tu charges, moins c’est gonflé, est-ce vrai?

    Je te remercie pour ton article!

    • a écrit

      Bonjour Afaf,
      Pas besoin de minimiser tes séances de Bodypump, ni tes charges, mais peut-être mettre l’accent sur tes fesses plus que tes quadriceps quand tu effectues les squats et les fentes. Lors d’un squat, sentir tes fessiers qui s’étirent dans la descente et se contractent lors de la montée. Cet article “Comment activer mes muscles fessiers ?” te donnera peut-être quelques pistes.
      Et lors du track avec les soulevés de terre qui travaille l’arrière du corps (dos mais aussi ischios et fessiers), charger plus lourd que pour les squats et les fentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *