J’ai testé : l’Immersive Fitness

« Pédaler à travers une nouvelle dimension ! ‘Le voyage’ est un cours de cycling jamais vu encore. Les participants parcourent des paysages incroyables pour travailler leur séance efficacement allant jusqu’à grimper la face d’un glacier, ou sprinter dans une ville futuriste. La séance n’est plus un cours mais une aventure spatio-temporelle. »

Telle était l’accroche du communiqué de presse que j’ai reçu à propos de « The Project: Immersive Fitness » à Paris les 27, 28, et 29 septembre.

The project

Petit hic comme pour la plupart des communiqués de presse : je n’habite pas Paris. Alors même si vous m’invitez gratos, je ne vais pas prendre le train juste pour vous, « grands acteurs incontournables du fitness ».

Mais cette fois-ci, je tiens ma revanche sur les parisiens. J’aurais « l’exclusivité » de cette nouvelle « aventure spatio-temporelle » avant eux : après un lancement à Londres en mai dernier, puis à Stockholm et Berlin, « The Project: Immersive Fitness » passe par Amsterdam (où j’habite) :

Il y a 3 cours Lesmills à essayer :

3 parcours différents

J’ai choisi d’essayer le cours de cycling. Pour essayer les autres cours il fallait payer un supplément donc je me suis cantonnée à un seul cours. Comme je n’étais pas invitée, j’ai payé 12,50 euro de frais d’inscription (oui, 12,50 euro c’est cher pour un seul cours mais comme il s’agit d’une nouveauté et qu’une partie des bénéfices étaient reversés à une association caritative et que j’ai eu un t-shirt gratuit…).

J’y suis allée toute seule (c’était en plein milieu de semaine, personne pour m’accompagner) donc pas vraiment de photos de moi, ni même de selfies. Mais je vous mets des photos de Museumplein (une grande place à Amsterdam, celle où est situé le musée Van Gogh) avec la dite box :

The project Les Mills Museumplein Amsterdam septembre 2014

Alors, c’était comment ce cours de cycling ?

Voici une vidéo tournée par une blogueuse néerlandaise – attention c’est très bruyant, d’autant plus si vous n’êtes pas habitué à entendre du néerlandais :

Oui, on pédale sur le vélo en traversant des paysages imaginaires, avec la musique à fond, le prof qui gueule, et le sol qui bouge dans les virages. Accrochez-vous !

Bilan / mon ressenti : une séance de cycling où on ne s’ennuie pas, c’est certain ! Le cours est passé super vite, mais j’en ressors un peu overstimulated. Beaucoup de stimuli visuels, auditifs et sensoriels, le tout « tout en même temps ». Je n’ai pas vraiment besoin de tout ça pour me sentir vivante (« Feel so ALIVE » comme le répète inlassablement l’une des chansons au cas où on n’aurait toujours pas compris.)

Je recommande l’Immersive Fitness :

■ Si vous recherchez une expérience de type « trip » mais sans drogues : plutôt que de venir à Amsterdam pour traîner dans les coffee shops et essayer des champignons hallucinogènes, vous aurez une expérience de « trip » bien plus sain en pédalant à fond dans la box LesMills.

Je déconseille l’Immersive Fitness :

■ Si vous habitez dans un petit village du Cantal et que vous n’êtes pas sorti en boîte depuis des années.

■ Si vous êtes asthmatique, épileptique, ou que vous avez des problèmes cardiaques. Le prof se place au premier rang et pédale dans le même sens que les participants. Il tourne donc le dos au groupe. Si vous faites une crise, personne ne le remarquera…

Si vous habitez sur Paris, la box Reebok/LesMills sera les 27, 28 et 29 septembre sur les Berges de Seine (mais la plupart des cours sont déjà complets) : lesmills.fr/immersivefitness

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. a écrit

    Je trouve ce concept pas mal du tout, l’ambiance futuriste me plaît bien, rien que par curiosité j’aurai été !

    Merci d’avoir testé pour nous lecteurs, c’est clair que l’ambiance avec les couleurs et les effets peuvent motiver un débutant mais pas un sportif endurcit qui aime le sport pour le sport et qui n’a pas besoin de motivation. J’ai besoin de motivation, et ma motivation elle est dans la tête, enfin ça c’est perso.

    Tu habites Amsterdam … c’est une ville où je rêve d’aller, quelle chance :)

    Bonne soirée Elise :)

    • a écrit

      Salut Doudoute ! Oui, c’est une sorte de croisement entre un cours de fitness, une boîte de nuit et une attraction de parc Walibi… C’est bien trouvé pour proposer quelque chose de nouveau sur le marché des cours collectifs, mais comme tu dis, et je suis assez d’accord avec toi, les passionnés n’ont pas besoin de tout ça pour se motiver : ils ont déjà cette ambiance de fou dans leur tête quand ils pratiquent :) Je pense même que les puristes du vélo (gens qui font du cyclisme en club, qui font des ascensions de col, en pleine nature) trouveront le concept complètement farfelu. Mai il en faut pour tous les goûts !

  2. a écrit

    Coucou Élise,

    Je suis inscrite pour la session parisienne (fin septembre)! Ton post confirme mes craintes; À savoir, trop de stimuli, trop de bruit…
    En revanche, tu ne fais pas de bilan « sportif » dans l’article: Est-ce que l’immersion t’as permis de te dépenser plus/d’aller plus loin?

    Bisette.
    Christelle

    • a écrit

      Bonjour Christelle,

      Je ne sais pas trop si l’immersion m’a permis de me dépenser plus. C’est difficile à dire car avec autant de stimuli extérieurs on est beaucoup moins centré sur son ressenti intérieur, ses sensations corporelles et son ressenti interne. Je n’avais pas non plus ma montre polar comme évaluation externe.

      Je ne pense pas trop que l’immersion permette de se dépenser plus que d’habitude, car même quand on est fatigué, les images avancent quand même, et on monte la montagne quand même. Alors que sur une vraie montagne, quand on est fatigué, la route n’avance vraiment pas toute seule.

      Je vois pas trop l’immersion comme une carotte pour aller plus loin, mais plus comme une sorte de croisement entre un cours de gym et une sortie en boîte de nuit, quand on a envie de s’amuser :)

  3. a écrit

    Hello
    Quelle chance ! N’habitant pas Paris moi non plus (je suis un peu moins loin que toi, mais bon, Marseille c’est pas tout près), je ne peux pas non plus participer à ce genre d’event.
    Pourtant, l’immersive me fait baver depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux ….
    C’était du cycling ou du vrai RPM ?

    • a écrit

      Je dirais que c’était plus du cycling que du RPM, mais la différence est un peu floue pour moi car je n’ai pas suivi énormément de cours de RPM™ mais surtout des cours de cycling/spinning.

      Par RPM™ j’entends un cours de cycling du format Lesmills, avec les chansons typiques de LesMills, et les mouvements synchro à la musique. Là les mouvements étaient surtout calés sur les images et aussi sur la musique, mais ce n’était pas toujours des chansons pop. Parfois juste un fond sonore assez entêtant mais sans voix et sans refrain, comme une sorte de musique rave techno psychédélique.

      En tout cas comme pour tous les produits Lesmills, le cours est vraiment bien foutu pour que tout soit synchro et que le prof fasse le chef d’orchestre sans se gourer au niveau timing !

      • a écrit

        Je n’avais pas pu regarder la vidéo qd j’ai commenté hier, ça m’a fait plaisir de ré-entendre parler néerlandais :-)
        A part ça, ça ressemble à un RPM un peu spécial, mais on a bien les éléments de base du RPM : alternance de phase high/low et un prof qui coache ce me semble …

  4. Emma a écrit

    Mon club Les Mills nous prépare une surprise pour la soirée du 31 octobre, une soirée « rdv dans le futur », dress code « tous en blanc » mais sans plus d’infos. Je parie que ce sera quelque chose de ce style!

  5. a écrit

    C’est assez original et permet de changer un peu des autres cours, à faire une ou deux fois mais après ca doit lasser et fatiguer (trop de bruit, trop de visuels).
    Mais ca ne vaut pas les cours classiques avec un coatch pour te motiver, une ou plusieurs amies (parce qu’a plusieurs le sport c’est plus facile) et avec ou sans musique selon ses envies.
    Je ne m’inscrirai pas plus d’un mois à ce genre d’activité.

  6. Adele a écrit

    rien à faire, tout ce qui est « les mills » m’agace. Quand j’ai testé le RPM la prof hurlait des phrases qui me paraissaient complètement idiotes genre « allez !!! aleeeeeez! on la brrrule la caloriiiiiiiiéé!!!! hahaha !!!! ATTAQUE ! ATTAQUE! Je suis votre leader, je vous mène en haut de ce coooool !!! ATTAQUE ». Mouarf :p ça à l’air d’être le même délire poussé à l’extrême, ils en font trop, toujours plus et toujours plus trop, selon moi bien sur. Un bon petit lecteur MP3, un bon vélo d’intérieur, ou une petite virée dans la campagne, me suffiront.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *