J’ai testé : les légumes exotiques

fruits exotiques

L’hiver est bien long ! Pas de budget pour un billet d’avion destination soleil… Mais bon, pas besoin de rechercher l’évasion à des milliers de kilomètres : il y a toute une ribambelle d’épiceries du monde dans mon quartier.

Alors voici mes super trouvailles “exotiques” de cet hiver, légumes que j’ai essayés pour changer des traditionnels légumes d’hiver (qui eux peuvent commencer à lasser à la longue en fin de saison…).

Contrairement aux fruits exotiques, les légumes exotiques sont beaucoup moins jolis et glamour… Mais certains sont très intéressants si vous suivez un régime alimentaire pauvre en gluten ou paléo, ou si tout simplement tout comme moi vous aimez expérimentez en cuisine.

Alors oui, ce n’est pas du local, et ces légumes ont certainement une empreinte carbone, mais tout comme des produits plus classiques qu’on a l’habitude d’acheter comme les bananes ou les mandarines.

[Side note : Si vous habitez dans l’hémisphère sud, vous trouverez ces produits probablement complètement “standards”: pas de quoi s’extasier sur une racine de manioc, la nourriture de base de millions de gens. Mais quand on habite dans l’hémisphère nord, ce sont des produits peu connus donc “exotiques”.]

Mes achats :

Macabo ou Malanga

Cormes Macabo

Qu’est-ce que c’est ?

Une patate avec des cheveux. Originaire des régions tropicales d’Afrique de l’ouest ou d’Amérique du Sud. Plusieurs variétés avec des noms différents par pays existent. C’est un légume au goût très neutre, les recettes sont donc souvent hautes en couleurs et épicées.

On l’utilise comment ?

Comme les patates, surtout apparemment cuit à la vapeur, puis cuisiné avec un peu d’huile de palme rouge (huile de palme brute non raffinée, qui contient encore des caroténoïdes).

Je rachète ?

Pourquoi pas si on peut se faire expliquer une recette traditionnelle par la même occasion. Mais sans accompagnement/assaisonnement, le macabo ce n’est pas une racine très riche en vitamines, et la variété surinamaise que j’ai essayée est de petite taille donc assez enquiquinante à éplucher.

Calebasse ou lauki

Calebasse gourde

Qu’est-ce que c’est ?

La calebasse ou lauki est une sorte de mix entre une courge et une courgette. Ce légume est surtout consommé en Asie, aussi bien dans des recettes salées que sucrées.

On l’utilise comment ?

Très neutre, on peut l’utiliser dans des currys indiens et dans des recettes sucrées de type Halwa.

Je rachète ?

C’est plus simple d’acheter des courgettes, mais si on souhaite s’essayer à la cuisine indienne / ayurvédique, le lauki est partie intégrante de cette cuisine. Le jus de Lauki est considéré comme une boisson détox en Inde.

Margoses

Margoses Melon Amer

Qu’est-ce que c’est ?

Une sorte de courgette boursouflée. La margose est très amère, trop amère pour être consommée crue, et assez amère même une fois cuite. Elle a par contre une très bonne réputation santé ; c’est un aliment de base de la cuisine d’Okinawa, et elle pourrait contribuer à faire baisser le taux de glucose sanguin chez les diabétiques.

On l’utilise comment ?

Dans la cuisine d’Okinawa, elle est préparée sautée à la poêle avec du tofu et de la viande. Mais je l’ai trouvée assez difficile à cuisiner pour compenser son amertume. Et sa peau boursouflée ne fait franchement pas très envie.

Je rachète ?

Non, trop difficile à cuisiner !

Bananes plantain

Bananes plantain vertes

Qu’est-ce que c’est ?

Une sorte de « banane-patate » : une banane plus riche en amidon et moins riches en sucre que la banane normale. La banane plantain est généralement plus grande, sa chair est un peu rosée et plus ferme, ce qui lui confère une bonne tenue à la cuisson.

On l’utilise comment ?

Elle est utilisée comme une patate, dans des plats traditionnels essentiellement salés. Elle peut être achetée/cuisinée aussi bien toute verte que très mûre. Les blogueuses paléo américaines en font des crêpes paléo.

Je rachète ?

Oui, car jaune et mûre on peut la manger tout comme une banane normale, pour un snack tout aussi énergétique mais moins riche en fructose.

Bananes plantain mures

Yacón, poire de terre

Yacun poire de terre

Qu’est-ce que c’est ?

Une plante originaire d’Amérique du Sud, très riche en eau, qui fait penser à un mix entre une pastèque et une patate. La poire de terre a un goût sucré, mais moins sucré qu’un fruit. Riche en inuline, elle est conseillée aux diabétiques. Le sirop de yacón, le dernier type de sirop healthy à la mode (oui, le sirop d’agave est complètement out), est fabriqué à partir de cette racine.

On l’utilise comment ?

En cuisine, on peut préparer les poires de terre comme les pommes de terre : cuites à l’eau, à la vapeur… Elles se consomment également crues dans des salades ou pelées et croquées directement comme un fruit.

Je rachète ?

Oui, pourquoi pas. Le yacón peut aussi être produit en Europe (ceux que j’ai achetés était originaires des Pays-Bas).

Manioc

Racines de Manioc

Qu’est-ce que c’est ?

Une racine cultivée dans toutes les zones tropicales. Avec une production annuelle de 200 millions de tonnes, le manioc occupe le 5ème rang parmi les plantes alimentaires mondiales après le maïs, le riz, le blé et la pomme de terre.

On l’utilise comment ?

Il faut le faire bien cuire avant de l’utiliser dans une recette, sinon il n’est pas consommable car toxique. Les diverses recettes et préparations à base de manioc sont originaires de pays proches de l’équateur : Brésil, Afrique équatoriale, Inde du sud/Asie du sud-est.

J’en ai fait un gâteau sans gluten en mélangeant sa chair cuite avec des œufs :

Gateau à la cassave

On peut aussi utiliser la chair cuite comme une sorte de pâte à tarte paléo sans céréales :

Tarte avec une pate à la cassave

Je rachète ?

Oui, ces racines sont très polyvalentes, se conservent bien et ne coûtent pas très cher. Pour arriver en Europe et se conserver sur plusieurs semaines, elles sont recouvertes d’une petite couche de cire qu’on enlève lors de l’épluchage.

Pour conclure

Si vous connaissez ces produits, je suis preneuse de toute suggestion de recettes dans les commentaires ! (Mais de préférence des recettes healthy et sans friture hein !)

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Clémence a écrit

    J’achète rarement des produits exotiques, mis à part les bananes et kiwis…. Du coup, votre recette de gâteau au manioc m’intrigue!
    J’avais mixé une plantain avec un œuf et de la cannelle, pour faire des pancakes (on peut aussi tenter au gaufrier), c’est une recette sympa si on aime cette variété de banane!

  2. Thao a écrit

    Salut!
    pour la margose ou plus communement ‘concombre amer’ (bittergourd en anglais justement), en Asie on le cuisine plutot a la poele en melangeant avec des oeufs brouilles+porc hache ou bien en soupe. Et les Indiens le cusinent dans des currys.

    ma recette perso pour la version soupe: couper en gros morceaux, bien enlever les pepins au milieu pour faire trou et fourrer avec du porc hache (on peut y melanger le porc hache avec peu d’air/echalottes/poivre/sel etc pour le mariner un peu)
    faire cuire a ebullition 15 min. Je rajoute aussi des morceaux de navets blancs car ca adoucit justement la soupe. Enfin, pour servir on peut rajouter un peu de feuille de coriandre/oignons vert dessus si on aime ca!

    C’est vrai que c’est un legume avec un gout amer (d’ou son nom!!) mais tres bon pour la sante. Seulement 17 calories pour 100 gr! et bon pour reduire le taux de sucre dans le sang.
    Quand j’etais jeune, je detestais ca et ma mere nous forcait a en mange! Mais avec le temps on peut apprendre a l’apprecier (un peu comme avec les sushis…)^^

    PS: desolee j’ecris avec un clavier anglais donc pas d’accent!

    • a écrit

      Merci Thao pour les suggestions ! Oui je suis sure que ça vaut le coup d’en manger au niveau santé, elle a en effet vraiment bonne réputation ! Je réessaierai !

  3. jacq emilie a écrit

    les combos et les chayottes!!!!!!!!!
    les premiers sauté avec un peu d’huile d’olives et de l’ail ,délicieux et moins gluant si on le fait à feu vif…
    les secondes en gratin ou en purée délicieuses entre la courgette et la pomme de terre….

  4. HeyHoFit a écrit

    Coucou très bon article ! Par contre la banane plantain ne se consomme jamais crue même lorsqu’elle est mûre à cause de sa haute teneur en amidon. Elle est très indigeste.
    Etant afro-caribéenne je sais de quoi je parle :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *