J’ai testé : les steaks aux vers buffalo

Steak Insecta aux vers buffalo

La dernière nouveauté de mon supermarché : des burgers à base de vers buffalo. Oui oui, des larves de petits coléoptères. Je ne vous mets pas de photos des dites larves, je ne veux pas vous faire partir direct ! 😝

Les insectes comestibles ne sont pas vraiment une nouveauté, il existe déjà de nombreux sites Internet qui vendent des criquets grillés comme biscuits apéritifs et autres paquets “découverte dégustation”.

Je trouve l’argument écologique des insectes comestibles assez intéressant (produire des insectes est beaucoup moins dommageable pour l’environnement que produire de la viande), mais franchement, je ne me sens pas de manger quelque chose qui ressemble de près ou de loin à un insecte ou à une larve. Koh Lanta très peu pour moi…

D’où le nouveau concept de la société Belge Damhert nutrition : « Nous sommes déjà certains qu’à long terme, les petits êtres vivants détrôneront le porc et la vache. Il ne manque qu’un changement d’état d’esprit des gourmets et des mères de famille. Pour vous y aider : une gamme de substituts de viande tout prêts et innovants, où l’on ne distingue plus aucune patte ni partie du corps. »
La gamme Insecta sur leur site : www.damhert.be

Steaks de vers buffalo Insecta Damhert nutrition

Je me suis donc laissée tentée par ces burgers à base de vers buffalo moulus. Dans mon supermarché, 4 euros la boîte de deux ; comme toute nouveauté qui se veut écolo, c’est cher, mais la curiosité l’a emporté.

Ce que j’en ai pensé :

Les + :

▪ 17,6 g de protéines par steak, la teneur en protéines est donc réellement là, pas comme dans d’autres substituts de viande qui contiennent souvent plus de lipides et de glucides que de protéines.

▪ Les steaks ont réellement un goût et une texture de viande, proche du poulet, contrairement aux autres substituts de viande qui n’ont souvent rien à voir et sont bourrés de soja.

▪ Pas de morceaux de vers buffalo à l’horizon, ils sont finement moulus et on ne distingue aucun détail qui pourrait rappeler l’aspect peu ragoûtant de ces petites larves. Pas non plus de photos des vers sur l’emballage.

infos produits steaks de vers Buffalo Insecta

Les – :

▪ Comme tous les autres substituts de viande du rayon, ce genre de produit est beaucoup trop salé. 1,2 g de sel par steak soit 20% des apports recommandés.

▪ Bien que les vers buffalo soient le premier ingrédient, ces steaks n’en contiennent au fond que 14%. Ils contiennent aussi 14% de gluten. Cela ne me dérange pas car je n’y suis pas sensible. De plus, le gluten apporte des protéines supplémentaires. Mais au niveau marketing, c’est plutôt une erreur de la part de Damhert nutrition car les consommateurs susceptibles d’acheter ce genre de produits “nouveautés écolo” sont aussi les consommateurs les plus susceptibles de demander du “sans gluten”.

Verdict

Je trouve le concept pas mal : à base d’insectes, mais hyper moulus et non visibles, ni dans le produit ni sur l’emballage.

Au niveau du goût, j’ai bien aimé, malgré la dose de sel. On a réellement le sentiment de manger de la viande, c’est proche du poulet.

Si les prix peuvent baisser et que les steaks peuvent contenir plus de vers moulus et moins d’ingrédients cheap (gluten, huile végétale, sel), ce genre de steaks pourrait être une source de protéines intéressante à l’avenir.

comparaison production crickets et vaches

Consommation d'eau par culture

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. a écrit

    C’est bizarre mais pourquoi pas. Pour le moment je n’ai pas encore trouvé ce genre de chose sur ma petite ile paumée amis bon ici on mange déjà les larves de guêpe en friture. C’est gras j’avoue, mais c’est pas dégueu. Même c’est très apprécié de quelques personnes (dont mon homme).
    Merci pour ce petit partage découverte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *