“J’aimerais donner des cours de gym”

Fitness : comment donner des cours collectifs ?

Le message de Caroline, une lectrice, qui souhaiterait pouvoir transformer sa passion du fitness en activité :

« Bonjour Elise,

J’aimerais te demander conseil : je suis passionnée de fitness et de bien-être global, et voudrais pouvoir coacher individuellement ou donner comme toi des cours en salle quelques heures par semaine.

Aujourd’hui, j’ai 34 ans et un desk job qui me donne un sentiment de vide et d’inutilité. Je n’espère pas une reconversion totale mais seulement exercer ce en quoi je crois et le transmettre afin de me sentir utile et accomplie. En France, sais-tu quel parcours je pourrais suivre ?

En espérant te lire,

Caroline »

Ma réponse

Bonjour Caroline,

Les diplômes

En France, pour pouvoir donner des cours collectifs quelques heures par semaine, le diplôme le plus “rapide à obtenir” est le CQP ALS (Certificat de Qualification Professionnelle Animateur de Loisirs Sportifs). Ce certificat permet de donner des cours collectifs en tant que salariée, avec une limite de 360 heures par an (mais c’est déjà pas mal, cela fait près de 7 heures de cours collectifs par semaine). La formation comprend une centaine d’heures de cours et une cinquantaine d’heures de pratique.

Si tu veux travailler à ton compte et/ou coacher des clients, il te faudra alors un BP JEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport). Ce brevet professionnel compte plus d’heures de formation que le CQP ALS. Aucun organisme de formation ne propose de le passer en cours du soir. Il faudrait donc pouvoir te libérer sur plusieurs mois pour pouvoir le passer.

Pour t’informer plus en détail sur les différentes certifications fitness possibles en France, je te conseille cet article d’une autre blogueuse : Quelles formations en France pour devenir un professionnel du Fitness ?

Ce qu’il faut surtout retenir, c’est que la loi française exige un diplôme d’État (CQP ALS, BP JEPS, ou diplômes universitaires) pour pouvoir donner des cours rémunérés. Par exemple, les profs de zumba avec une certification zumba mais sans diplôme d’État exercent illégalement si elles se font payer (“Zumba : Les avocats entrent dans la danse”).

[NB mon cas perso : dans mon cas, habitant aux Pays-Bas, j’ai passé une certification néerlandaise du même style que le CQP ALS mais qui permet de travailler en auto-entrepreneur. Donner des cours collectifs en étant salarié est difficile aux Pays-Bas. Les salles de gym préfèrent engager des freelances plutôt que d’embaucher un salarié. Le CQP ALS français me paraît intéressant dans ton cas car il ne demande pas trop d’heures de formation, mais par contre, ensuite, il faut pouvoir se faire embaucher en tant que salarié, pas évident ! Ici à Amsterdam les salles de gym évitent de s’engager avec des contrats salariés et préfèrent les freelances sans engagement.]

Sans diplôme et sans rémunération

Mais même sans diplôme, tu peux tout de même te mettre le pied à l’étrier et essayer pas mal de choses.

▪ Les copines cobayes : tu peux essayer de donner des cours gratuits à des copines. Aimer faire de la gym soi-même ne signifie pas forcément aimer faire faire de la gym aux autres. Il faut aimer être prof, aimer expliquer et encourager. Donner des cours gratuits à des gens que tu connais te permettrait de faire des “simulations de cours” pour voir si enseigner te plairait vraiment.

▪ Les associations : il est possible de donner des cours de gym sans diplôme dans des associations de quartier si les responsables de l’association te connaissent bien. S’ils savent que tu possèdes plusieurs années de pratique dans le domaine que tu souhaites enseigner, ils ne te demanderont pas de diplôme. Par contre, tu ne seras pas rémunérée et ils te demanderont probablement de passer une formation de premier secours (une journée de formation à la Croix Rouge).

Sans diplôme et AVEC rémunération

Tout est possible sur Internet !

▪ Youtube : comme de nombreuses Youtubeuses, rien ne t’empêche de poster des vidéos de tes séances de gym et de t’improviser prof. Par contre, pour commencer à toucher quelques euros de revenus publicitaires, il faudra que tes vidéos soient super populaires auprès des 12-25 ans.

▪ Instagram : tu peux t’autoproclamer coach et vendre du coaching en ligne en te faisant payer via Paypal. Pas besoin de diplôme, de nombreuses photos de tes abdos en béton seront largement suffisantes pour appâter le chaland. Plus ton pourcentage de graisse sera bas, plus tu pourras demander de cash$$. Si le coaching perso ne t’intéresse pas, développe un PDF à vendre (méthode de gym, ebook de recettes) et essaie de le refiler à tes followers à un prix complètement indécent.

▪ Facebook : deviens “Coach Bonheur Bien-être”. Poste des images-citations du style “Life is what you make it” et des recettes de smoothies verts sur une page facebook. Facture 80 euros la séance Skype avec tes coachés désespérés.

▪ Blog fitness (ma méthode) : tu commences un blog healthy/fitness où tu partages tes bons conseils. Mais il faut le bourrer de liens affiliés de tous les côtés si tu veux te faire un peu d’argent de poche avec.

▪ Le flou du yoga : pour enseigner le yoga en France, il suffit de présenter des attestions de stages et formations suivis, mais aucun diplôme de yoga n’est reconnu par l’État, car le yoga n’est pas considéré comme un sport. (Il ne fait donc pas partie de la loi relative à l’organisation des activités sportives qui considère la zumba comme un sport…). Gros flou juridique qui te permet de donner des cours de yoga moyennant rémunération quel que soit ton diplôme, même une certification obtenue en 2 semaines en te faisant dorer la pilule à Bali.

Mon avis

Le plan d’attaque que je te conseillerais (mais qui n’engage que moi) serait :

1. Parler à ton chef de ta situation actuelle. Voir ce qui est possible de changer pour te redonner l’envie d’avoir envie à ton boulot.

2. Demander à faire un bilan de compétences pour faire le point. Si tu n’as pas l’occasion de pouvoir en faire un, tu peux t’acheter un livre et le faire toi-même.

3. Eviter la crise existentielle à cause de ton desk job avec quelques bouquins de self-help/carrière. Aujourd’hui, les métiers changent et évoluent beaucoup plus vite qu’avant. Un livre que je te conseillerais à ce sujet est Trouver sa place au travail aux éditions Eyrolles.

Livre trouver sa place au travail

Extrait du livre trouver sa place au travail
Extrait de Trouver sa place au travail

4. Essayer de voir si tu aimes réellement donner des cours avant de t’engager dans une formation qui va te demander du temps et de l’argent (tous ces diplômes d’État coûtent une blinde !). Le milieu associatif français est très développé, porteur de nombreuses opportunités. Certes, sans diplôme tu ne seras pas rémunérée mais si le fitness est ta passion, donner des cours gratuits en association est une bonne solution pour démarrer.

5. Aller te renseigner auprès des salles de gym où tu aimerais travailler et leur demander ce qu’elles attendent (quels diplômes) et quels types de contrats elles privilégient.

6. Rencontrer les coachs des salles de gym en question et leur poser de nombreuses questions. Être coach peut avoir l’air d’un boulot génial quand on est soi-même enchaînée à un bureau toute la journée, mais renseigne-toi aussi sur les contraintes de leur job : travail tôt le matin, tard le soir, travail en weekend, pour quelle rémunération à la fin du mois ?

Voilà, j’espère avoir pu te donner quelques pistes !

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. helene a écrit

    Caroline,
    comme le dis bien Elise, commence par tester les associations en proposant tes services et si cela te plait vraiment passe alors le certificat ou le brevet pour t’impliquer plus et être rémunérée, n’ai pas peur d’en parler avec les pro des assoces ou des clubs en ce qui concerne contrat et salaire.
    pèse bien le pour et le contre de ce cet engagement, et si tu le sent bien OSE !

  2. a écrit

    Encore un excellent article très complet !

    Ne pouvant me libérer plusieurs mois, j’ai opté pour le CQP ALS … la contrainte est la prise en charge du financement quasi impossible (chaque année, de nouvelles restrictions pour éliminer un max de candidats d’ailleurs dans mon département, ils ont décalé les dates de pré-inscriptions dans l’espoir de réussir à créer une session de motivés !) donc je vais devoir probablement me financer (2000 € environ) … et comme je souhaite poursuivre avec la formation de Pilates (+ de 6000€), c’est pas gagné !

    • a écrit

      Le CQP ALS coûte si tu te le finances environ 1200€ TTC avec la FSGT ??
      Le MATWORK1 ( 1er niveau PILATE ) coûte moins de 500 € avec Leaderfit ( un des meilleurs en France ).
      Mon épouse se l’ai fait financer par le fongecif et le pole emploi en 2015 ( CQP) et les formations pilates cette année par son association.
      Attention On peu passer le CQP ALS avec beaucoup d’organismes différents, certains « que pour l’argent »…..
      Seule restriction : Être salarié, pas de coaching personnel payant possible.

  3. jean-charles a écrit

    Article vraiment complet. Je ne connaissais pas le certificat de qualification professionnelle animateur de Loisirs sportifs. Je ne connaissais que le brevet professionnel. et l’équivalent aussi que l’on délivre à la fac de sport spécialités sports de forme, musculation (études difficiles d’ailleurs).

    Bon courage pour le CQP ALS ! C’est toujours la même histoire pour la prise en charge d’une formation, c’est à chaque fois difficile quelque soit le domaine. C’est un vrai parcours du combattant la reconversion professionnelle.
    6 000 € la formation de Pilates sacré business ! Je comprends pourquoi les cours sont si chers.

  4. azavant a écrit

    peut on se prévaloir du titre de professeur de danse et gym sans posséder les diplômes exigés par l’article R.322-5 du code du sport il s’agit de l’association Danses et Cie qui pratique dans la salle des sports (salle de Gym) route de madoreau Jard sur mer85520

    • a écrit

      Il faut un diplôme d’état mais certains professionnel(les) peuvent en être dispensé(e)s si ils/elles ont travaillé au moins trois ans dans une compagnie de danse nationale ou internationale.

  5. Hélène a écrit

    Étant enseignante à la retraite (directrice d’école maternelle) et ayant toujours fait de la gymnastique d entretien. Je voudrais savoir si j’ai le droit de donner des cours de gymnastique d’entretien, une fois par semaine, dans le cadre d une association loi 1901, dont je suis la présidente.

  6. Patrick a écrit

    Ma nièce est danseuse. Elle a l’EAT et un certificat de fin d’études du conservatoire de danse contemporaine et a accessoirement 10 ans d’expérience dans ce domaine. Ne trouvant pas de travail, elle voudrait enseigner le « Zumba » dans des clubs de fitness. Que doit-elle faire? Quelle formation éventuelle doit-elle faire?

    • a écrit

      Elle devrait alors faire 2 formations : une formation fitness pour obtenir un diplôme d’Etat et avoir l’autorisation de donner des cours de gym contre rémunération et une formation Zumba basic 1 pour avoir l’autorisation d’utiliser le nom commercial « Zumba ».

  7. fadibou a écrit

    Bonjour, j’ai un cqp depuis 6 ans et donne des cours avec une association.
    Je suis aussi relaxologue et j’ai mon propre cabinet.
    Ai-je le droit de faire des cours de gym de 3 ou 4 personnes dans mon cabinet ?
    Merci par avance de votre réponse

    • a écrit

      Je ne sais pas. Peut-être demander à l’organisme de formation des relaxologues pour savoir ce qu’un relaxologue a le droit ou non de faire dans le cadre de sa pratique ?

  8. Socé a écrit

    Je ne sais pas mais moi je suis actuellement éleve mais la gymnastique a toujours été une passion et l’enseigner serait aussi le plus grand rêve de toute ma vie…
    « We love gymnastic »

  9. a écrit

    bonjour,
    cet article est très interessant!
    Cependant j’aimerais passer l’équivalent du BPJEPS AGFF à Amsterdam
    mais je n’arrive pas à trouver le diplôme en question…
    et vous dites que trouver du boulot a Amsterdam en tant que professeur de fitness est dur ?
    merci d’avance de me répondre, je suis exténué de mes recherches

  10. Micael Ferreira Ramos a écrit

    Bonjour,
    J’habite au Portugal, ou j’ai fais une formation Coach Fitness, je donne des cours de Les Mills Body COmbat, IndoorCicle et Zumba, je voudrais savoir ou demandé l’equivalence de mon diplôme pour pouvoir travaillé en France.
    Pardon mes fautes de grammaire ça fais longtemps que j’ecris pas le français.
    A bientot Micael

    • a écrit

      Micael,
      Tu peux demander à la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale) de la région française où tu vas habiter. Google « DRJSCS » + le nom de la région.

  11. Devillers a écrit

    Bonjour
    animatrice sportive depuis 6 et 1/2, animatrice en activités physiques adaptées, instructeur de zumba et animatrice de Full dance, spécialitée de la FFrançaise de Sport Pour Tous,
    j’aimerais savoir si une personne quelconque non formée et encore moins diplômée en sport, donc pas de carte de professionnelle
    Crée une asso de loi 1901 biensûr, se nomme présidente et animatrice. Se dit bénévole, les adhérentes ne payeraient qu’une participation à l ‘assurance??? Et en place met en route des marches collectives. Surtout qu’elles utilisent les musiques et chorées de vraies profs zumba, full dance ou autre activités similaires !!!!
    Il y a du travail pour tous, mis un ras de bol des éducateurs professionnels s’installent?

    • a écrit

      Si son activité est bénévole dans le cadre d’une association, légalement il n’y a pas grand chose à faire. Par contre, au niveau de l’utilisation des musiques et chorées de Zumba, c’est illégal vis-à-vis de la société Zumba. Vous pouvez si vous le souhaitez contacter la société Zumba qui explique sur son site : « Nous demandons aux détenteurs de licence et passionnés du programme ZUMBA®dans le monde entier de bien vouloir nous contacter sans attendre s’ils venaient à découvrir que nos marques commerciales ZUMBA®étaient utilisées sans autorisation ou de manière abusive.« 

  12. michelle a écrit

    Bonjour j’ai un CQP de fitness je donne des cours de pilates et de zumba en associations. J’aimerais me mettre en auto entrepreneur et ce que cela est possible. Merci pour une réponse si quelqu’un est dans ce cas.

  13. hauvespre a écrit

    bonjour j aurais voulu savoir le minimum de diplome a passé pour pouvoir etre coach indépendant spécialisé sur de nombreux domaines(gainage,étirements spécifiques,pylathes etc.Je sais q’un cqp ne donne pas le droit de donner trop d’heures de cours.MERCI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *