“Je veux un corps de danseuse”

Danseuse de balletUne question d’internaute : Amélie voudrait obtenir “un corps de danseuse de ballet” fin et sec :

“Salut !

J’avais lu ton article “Je veux un physique de femme fitness” que j’avais trouvé très intéressant. Je me pose à mon tour quelques questions concernant plus ou moins ce sujet.

J’aimerais obtenir ce qu’on pourrait appeler “un corps de danseuse”. C’est une question de goût et de préférence personnelle, j’ai toujours trouvé particulièrement esthétiques les corps des danseuses de ballet, mais je ne sais pas comment m’y prendre, en sachant que les cours de danse ne me sont pas accessibles pour des questions financières et d’emploi du temps.

Je fais 1.60 pour 52 kg (donc vraiment pas à me plaindre!!) mais très molle (je tourne autour des 23-24% de masse grasse je pense). J’ai donc pensé pour ceci faire 1 jour sur 2 du HIIT (que je considère plus efficace que 45 min de cardio).

Mais que faire pour obtenir cette finesse musculaire d’une danseuse classique ? Stretching / yoga / pilates ? Les séances de muscu me donneraient effectivement du muscle, mais pas dans le sens que je souhaiterais…

Peux-tu me donner ton avis sincère sur les programmes tels que le ballet beautiful de Mary Helen Bowers, ou le New York city ballet ? À compter que je penserais en faire 3-4h par semaine, en alternance avec le HIIT.

J’aimerais ajouter que ces workouts me plaisent plus à l’esprit qu’une séance de pilates, car j’aime la musique, le maintien du corps et la grâce que cela procure.”

Ma réponse

Salut Amélie,

Mon avis en une phrase : les danseuses professionnelles ne sont pas fines parce qu’elles font de la danse ; elles font de la danse parce que elles sont fines.

Tout comme les basketteurs ne sont pas grands parce qu’ils font du basket ; ils font du basket parce qu’ils sont grands.

C’est l’association “patrimoine génétique favorable à la dance classique” + milliers d’heures d’entraînements qui crée le “corps de danseuse”.

Exemple en vidéo :

Résumé de la vidéo :
– a commencé la danse à 5 ans
– sa prof dit a ses parents “Amélie présente des facilités pour la danse”.
– passe le concours pour rentrer à l’école de danse de l’opéra de Paris à 9 ans. “J’ai été prise sur des critères de poids, de taille, de souplesse, de coordination.”
– Sport-études et milliers d’heures de danse jusqu’au bac. Possibilité d’être renvoyée comme une vieille chaussette à chaque année scolaire.
– Concours pour rentrer à l’opéra.
– Se tape 3 à 8 heures de danse par jour avec les cours, les répétitions et les spectacles.

Alors que faire pour obtenir la “finesse musculaire” dont tu parles si tu n’as ni le terrain génétique favorable ni la possibilité de faire 40 heures de danse par semaine ?

Ça va être un peu difficile voir impossible, surtout si tu es de gabarit plus “robuste” que “svelte” et que tu ne peux pas faire au moins une dizaine d’heures d’activités physiques par semaine.

C’est alors surtout au niveau de ton alimentation que tu auras le plus de marge de manoeuvre. En gros, il va falloir faire un régime de sèche pas marrant du tout (légumes verts sans sauce) pour abaisser ton pourcentage de masse grasse. Tu pourrais aussi perdre un peu de poids (jusqu’à 3 kilos pour garder un indice de masse corporelle normal). Mais cela en vaut-il vraiment la peine ?

Quant à ton appréhension vis-à-vis de la musculation et de l’augmentation potentielle du volume de tes muscles, le corps ne crée pas des tissus supplémentaires (masse musculaire) sans “blocs de construction” : c’est l’alimentation que tu lui donnes qui permet de créer plus de masse musculaire.

Tu peux très bien faire de la muscu sans prendre du poids voir en perdre, selon tes apports caloriques.

Quelque soit le type d’activité physique, si tu grossis (en muscle ou en graisse), c’est que ton alimentation a fournit des apports supplémentaires par rapport à tes dépenses. Si tu mincis, c’est que tes dépenses ont dépassé tes apports.

Donc au final, pour avoir un corps de danseuse de ballet sans faire 40 heures de danse par semaine, je dirais qu’il faudrait faire le maximum d’activités physiques possibles dans ton planning (muscu, hiit, cardio-dance, power yoga), mais surtout suivre un régime de sèche restrictif.

Le stretching et le pilates : ce sont des activités où tu es allongée par terre, où certes tu renforces ta ceinture abdominale et améliore ta mobilité mais qui brûlent peu de calories pour une optique de sèche.

Mon avis sur les programmes de gym “inspirés ballet” :
Ballet Beautiful : Mary Helen Bowers est mince parce qu’elle est de constitution mince. Elle pourrait se bourrer la figure de chocolat (ce qu’elle ne fait jamais of course), elle prendrait probablement un peu sur les cuisses et puis c’est tout. Elle a un long cou et de très longs bras et jambes (elle fait 1m75). Aucun type de workout ne changera la longueur de tes membres. Mais pourquoi pas si tu aimes l’ambiance. Le gros désavantage est qu’au fond ce genre de vidéos ne t’apprend pas la danse. Et au niveau du contenu des exercices, ce sont des exercices avec de multiples répétitions pour faire penser aux gens “ah lalala qu’est ce que ça brûle, on travaille hein !”, mais ce genre de multiples petites répétitions consomme peu de calories (tu ne transpires pas vraiment, ton rythme cardiaque n’augmente pas énormément).

New York city ballet : je trouve ce programme plus intéressant que les vidéos de Mary Helen Bowers car même si ça ne bouge pas beaucoup là au moins ils t’apprennent les positions, de la théorie, bref, tu apprends réellement la danse classique.

Pour conclure, mon conseil serait de te focaliser sur la danse plutôt que sur le corps de danseuse. Avoir pour objectif le processus “d’apprendre la danse” plutôt que le résultat éventuel du “corps de danseuse”, qui viendra avec ou pas.

PS : 2 vidéos avec d’autres “corps de danseuses” qui assurent en danse 😎


Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. a écrit

    En te lisant, je me revois adolescente à mon cours de danse jazz quand j’enviais le corps de certaines de mes amies du cours. Elles étaient si gracieuses. En y pensant, c’était l’effet que leur corps donnaient : fines et bassin étroit.
    Si cette personne aime l’atmosphère de la danse et en circonstance, la danse classique, elle devrait au moins essayer pour voir si ça lui plait vraiment. Mais il y a l’image et ensuite l’arrière de l’image. La danse classique est tellement rigoureuse.
    Bref, moi, j’aime la danse. Je n’en pratique plus en club mais j’adore me bouger le popotin en faisant la vaisselle et même créer des mini chorégraphies pendant que je fais le ménage. Et quand l’envie m’en prend, je me fais un petit just dance. C’est un très gros brûle-calorie ce jeu. Il y a aussi le dernier programme de Shaun T, Cize, qui propose d’apprendre des petites chorées.
    bref, je parle beaucoup mais c’est un sujet qui me passionne. Merci pour ces petits conseils. :D

  2. Frédérique a écrit

    Super les deux vidéos sur la pole dance et les big girls doing ballet !

    La pole dance, j’adorerais en faire. Mais je ne crois pas que je trouverai le courage, vu mon âge (47 ans) et le fait que j’ai de la guimauve dans les bras. En plus, il paraît que le contact cuisses/barre n’est pas toujours des plus agréables (en gros on se râpe un peu la peau).

    • a écrit

      Et pourquoi pas Frédérique ? Justement, ce serait l’occasion de travailler les bras ! Effectivement, par contre obligé de porter un short hyper court !

      • marin a écrit

        bonsoir, personnellement j’ai essayé la pole dance avec 5 seances. je suis pourtant sportive, envrion 4 a 6h de musculation , footing et finess par semaine, j’ai 40 ans et j’ai trouvé que c’etait tres difficile. il faut etre ultra souple et avoir des abdos en béton. de plus cela m’a blessé apres coup a une epaule a laquelle je souffre depuis 18 mois. une amie aussi y a alissé son épaule. attention ce n’est pas de la dans c’est une discipline qui sollicite enormament le corps , ses articulations et tous ses groupes musculaires. bon courage a vous.

  3. a écrit

    très bon article encore une fois ! Au final, on continue son sport, on mange équilibré en se faisant de petits plaisirs de temps en temps et au final on se muscle, on s’affine et tout va bien. En tout cas, c’est ce que je constate depuis un peu plus de deux ans avec une activité physique entre 3 et 5 fois par semaine. Le rêve des abdominaux s’est envolé, je suis bien contente de mon ventre tout ferme et mes hanches amincies, ça me suffit !

  4. Piou a écrit

    Excellent article comme toujours.
    Je pensais que ce genre de corps très fin était un peu passé de mode avec les vagues fitness qui déferlent sur nous depuis quelques années.
    Acceptez-vous comme vous êtes les filles, l’important c’est d’être forte et en accord avec soi-même.

    • a écrit

      J’ai l’impression que c’est aussi culturel, le corps fin, long et plutôt sec (du genre de l’instagrameuse Sonia Tlev) reste quand même bien en vogue dans les pays comme la France ou l’Italie (où la mode et les marques de luxe ont peut-être plus d’influence).

      J’ai une amie chinoise qui elle veut un physique sans définition aucune, des bras fins mais tous lisses de préférence, pas question d’avoir aucune définition musculaire, pour elle, ça ferait trop “paysanne” ! Les modes et l’image de la femme ! 🙎

  5. Amélie a écrit

    Merci mille fois d’avoir répondu à ma question dans un article aussi détaillé, qui plus est excellent ! C’est vrai que ce genre de corps est un peu moins “à la mode” mais pour moi, les muscles saillants des femmes fitness ne m’ont jamais autant attirés que la finesse d’une danseuse; quoique, cet épisode big ballet m’a remis mon point de vue en perspective : j’ai trouvé ces personnes vraiment super ! Voilà c’est certain que si on pas le gabarit et le patrimoine génétique qui va avec, ça va être plus que difficile ! Mais si j’arrive déjà à rendre mon corps un peu plus sec et affiné, j’en serai contente ! La cerise sur le gateau (sans sucre) : avoir un peu plus de souplesse et de grâce. Au passage j’ai beaucoup aimé l’interview de la jeune femme qui a le même prénom que moi lol je tenterai aussi les cours de danse classique quand j’en aurai vraiment la possibilité, avec 15 ans de retard :)

    • a écrit

      Bonjour Amélie,
      Contente d’avoir pu te donner quelques pistes. Même si certaines parties de ma réponse ont pu paraitre un peu décourageantes, ton objectif reste tout à fait réalisable. Mais comme je l’ai expliqué ce sera malheureusement surtout une affaire de nutrition de sèche pour la finesse et la définition des muscles… Ensuite pour la souplesse et la grâce, c’est vrai que rien ne vaut la pratique de la danse ; mais en attendant de pouvoir prendre des cours, tu peux te renseigner sur la théorie, lire des blogs sur la danse, regarder des vidéos Youtube de spectacles, t’acheter des livres sur le sujet, etc. Bref si c’est une passion que tu peux développer ce sera tout bénèf de tout façon !

  6. Adele a écrit

    Merci pour ces vidéos super, ça m’a fait trop plaisir de voir des gens heureux, libres et talentueux, how inspiring !
    Moi aussi j’aimerais bien un corps de danseuse, mais bon, j’ai plutôt un corps de lutteuse MMA, c’est la vie :) On nous incite évidemment à ressembler aux danseuses ballet, l’idéal inatteignable par excellence, pour pouvoir nous faire croire qu’on va nous vendre plein de solutions pour avoir un corps “conforme” quand on ne nous fait pas croire que c’est la norme.
    J’ai trouvé ta réponse très bien, surtout sur le fait qu’en sport il est beaucoup plus intéressant de vouloir apprendre, vouloir progresser, vouloir se faire plaisir plutôt que de ne poursuivre qu’un but esthétique, en général inatteignable.
    Je pense que la fille de britain’s got talent a obtenu plus de bénéfices (bonheur, accomplissement, santé) en cherchant à être géniale en danse (ce qu’elle est, whaou :D) qu’elle en aurait eu à chercher à être mince.
    Perso maintenant que mes motivations pour faire du sport ne sont plus de maigrir à tout prix n’importe comment et de cramer des calories, le sport est devenu un plus dans ma vie, une source de bonheur, ce n’est plus une corvée. Les bénéfices sur ma silhouette sont un bonus… je n’ai pas un corps de danseuse classique, mais je ne grossis plus, mon poids est stable, je ne me prive plus, je me suis débarrassée des régimes, j’ai un joli cul… ça me suffira ;)

    • a écrit

      Avec un régime à 8000 calories et beaucoup de courage… Je ne veux pas briser ton rêve mais ça va être dur tu sais… Les femmes ne sont pas admises dans le dojo où s’entraînent les sumos 😉

  7. helene a écrit

    je ne suis pas trop déçue , c’était juste une blagounette….
    plus sérieusement ta réponse à Amélie est pleine de sagesse et tes arguments sont encore une fois percutants !
    Respect !

  8. fabienne a écrit

    C’est très rare que je réagisse mais là en tant que pratiquante de la danse depuis mes euh… 3 ans je réagis

    j’ai 3O ans de danse derrière moi, j’en ai fait longtemps et arrêté longtemps et je n’ai pas du tout le physique d’une danseuse. Pire, j’étais toujours au dernier rang dans les galas pour cause d’embonpoint. La prof me le disait tout le temps (que j’étais trop grosse)/
    Elle a découragé mes parents de m’inscrire en classe spécialisée…
    Bref.
    Cela ne m’empêche pas de danser. Tout au plus mon 70 kilos pour 1m68 (bouhouhou) m’empêche de lever mes jambes un peu haut et je ne suis pas très rapide dans les petits sauts…
    Même quand je pesais 6O kilos (revenez !) j’étais trop grosse… :) et pourtant de la danse j’en ai fait pfioooou des heures.

    Pour avoir un corps de danseuse, Elise a raison : il faut génétiquement être un long bâton tout en muscle, avoir de longues jambes, un long cou, une cage thoracique très développée (ce que je n’ai pas… Les cambrés c’est l’angoisse :) , de longs tendons d’achille, les écarts facilement (dont le facial 100% génétique) et en ne mangeant que des légumes et en faisant 5h de ballet par jour (du vrai ballet hein ça peut être assez cardio ) vous pourrez espérez ressembler à une ballerine russe.

    regardez un peu Marie Agnes Gillot ou Aurélie DUpont (mes déesses), on ne peut pas dire que ces deux étoiles ont un physique de danseuse. Aurélie est trop grande, Marie Agnes trop musclée… Et pourtant…

    Un corps de danseuse ce n’est pas qu’une silhouette. La grâce, le naturel dans les gestes , le fait de se tenir droite , le port de tête… La danse apporte tout cela, quelque soit la morphologie :)

    • a écrit

      Merci Fabienne pour ton témoignage de spécialiste !
      Tout à fait judicieux et très intéressant de ta part de préciser que hormis l’apparence physique certains facteurs purement génétiques/structurels/squelettiques permettent ou non certaines positions comme certains types de cambrés ou le grand écart facial.

  9. jacq emilie a écrit

    ouh là là les vidéos!!!!!
    la première brasse vraiment du vent!?
    et la deuxième est basique (et fait un peu mal au coeur car albert evans est décédé il y a peu de temps le danseur black magnifique à 42 ans)

    je trouve que l’histoire du prix trop élevé est un prétexte …
    le pilates est souvent une pratique bien plus onéreuse que la danse …
    il y a des cours de danse vraiment peu cher en association dans toute la france (bien vérifié que le prof a le DE quand même)
    je ne suis pas convaincue des cours via vidéo surtout pour la danse :-/

  10. Melody a écrit

    Moi, je voudrais juste un fessier bien bombé et musclé ^^ J’ai augmenté mes apports caloriques et je fais du renforcement spécial fessier 3 à 4 fois par semaine. Penses tu que ce soit suffisant, Élise ?
    Ps: merci pour ton blog. Il est vraiment top, j’aime l’idée que tu dises les choses comme elles sont et sans concessions.

  11. Hélène a écrit

    Bonjour Elise et merci pour ton super blog !

    De mon côté j’ai fais du modern jazz pendant 8 ans (jai 26 ans), donc mon point fort a toujours été plutôt mes jambes, et j’ai toujours eu “des cuisses”.

    Après avoir arrêté la danse vers 15 ans j’ai toujours fais soit du running, soit du fitness, soit hiit mais j’ai vraiment commencé la muscu en décembre 2015 pour me muscler et m’affiner plus efficacement. Après quelques mois du coup et malgré un régime de sèche draconien entre 1100 et 1400 kcal (donné par mon coach), je suis passée de 63 à 68kg et je trouve que mes cuisses ont prit en volume à cause des squats et soulevés de terre j’imagine…que dois-je faire à ton avis ? prendre que des exos qui sollicitent les fessiers et qui délaissent un peu les quadri ?

    Merci d’avance pour ton retour !

    • a écrit

      Bonjour Hélène,
      Le mieux serait d’en parler avec ton coach, c’est lui qui me semble le mieux placé pour te conseiller.
      Les soulevés de terre travaillent avant tout la chaîne arrière, ils ne sont pas comme les squats responsables du volume des quadriceps.

  12. lala a écrit

    Bonjour,

    je réagis un peu tard à cet article (un an après x) ).

    J’aimerais apporter “ma pierre de touche” x).
    Je rejoins l’auteure de la réponse lorsqu’elle met en avant la nécessité de nombreuses dispositions génétiques pour obtenir ce corps “fin” et “musclé”. J’ai fait beaucoup de danse classique et je n’ai jamais eu ce corps-là.
    MAIS : la danse classique m’a tout de même permis de développer un très beau corps, que j’ai perdu au fil des années lorsque j’ai arrêté la danse.
    Des fesses musclées (pas fines, mais musclées, bien formées sans être trop volumineuses), un ventre plat et des abdominaux légèrement dessinés, ainsi qu’une certaine allure, une certaine élégance. Je faisais environ 8 kilos de moins que ma taille (ratio poids/taille normal) et j’avais un beau corps (aujourd’hui, j’ai presque le même ratio, mais pas du tout un beau corps).

    Même si j’ai perdu 90% de corps, car cela fait longtemps que j’ai arrêté, je ne peux m’empêcher d’observer la grâce et les jambes fuselées d’autres personnes de mon âge qui n’ont pas arrêté. Ces personnes ne sont “ni fines”, ni particulièrement “musclées”, mais ont un corps particulièrement bien développé et harmonieux.

    C’est surtout cela que travaille en premier la danse classique, et mieux que tout autre sport : la grâce et l’harmonie du corps, sans forcément en devoir faire 5 heures par jour.

    Ainsi, tu peux voir des danseuses dites “rondes”, mais avec une allure si harmonieuse, que cela ne paraîtra pas du tout inesthétique. Selon moi, c’est la pratique modérément intensive de la danse classique (3 à 5 heures par semaine) qui développent harmonieusement le corps, sans forcément développer un corps très fin et très musclé.
    C’est pour moi un des meilleurs sports pour un corps bien développé, s’il est pratiqué sans faire de pointes (torture et tuent le dos), mais avec des demi-pointes (chaussons souples sans embout rigide).

    Donc non : avoir un corps de danseuse étoile, non merci, trop difficile et même pas spécialement beau… (selon moi).
    Mais de beaux muscles, une bonne souplesse, ça, c’est bien et c’est ce que permet la pratique modérée de la danse.
    Voilà :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *