J’ai testé : 6 aliments insolites (et vegan)

6 nouveaux produits vegan

J’avoue : j’ai mis le mot vegan dans le titre de cet article juste dans l’espoir de récolter plus de “likes” sur Hellocoton.fr. J’aurais pu gagner plus de points en ajoutant “{ sans gluten, sans lactose }” mais l’un des dits produits contient de la farine de seigle – pas de bol pour les stats du blog !

Alors en fait, non, je ne suis pas vegan, j’aime juste tester des produits insolites (steaks de vers, algues comestibles et autres). Plus c’est incongru, plus ça m’intéresse.

Je vous propose donc ci-dessous : du lupin fermenté, du maïs violet, de la margarine healthy, des saucisses vegan, un pain d’épices sans sucre, et des choux de Bruxelles frisés. (NB : articles achetés de mon initiative dans divers supermarchés de mon quartier, non sponsorisés/non envoyés gratos par des responsables web/relations publiques. Les liens vers Amazon.fr contenus dans cet article sont par contre des liens affiliés. Amazon me verse 6% de commission sur le prix de vente d’un produit acheté chez eux.)

Lupeh, lupin fermenté

▪ Qu’est-ce que c’est ?
Connaissez vous le tempeh ? C’est un produit traditionnel asiatique à base de fèves de soja fermentées. En Europe, on en trouve dans la plupart des magasins bios. Le lupeh part du même principe de fabrication, mais en utilisant des fèves de lupin à la place des fèves de soja. Où est l’intérêt ? Le lupin est tout aussi riche en protéines, mais sans les isoflavones du soja.

Lupeh lupin fermenté

▪ Je rachète ?
Oui pourquoi pas, pratique et pas trop cher comme substitut de viande, et sans le goût du soja. La saveur est plutôt neutre, à assaisonner à sa guise.

Maïs violet en flocons

▪ Qu’est-ce que c’est ?
Un type de maïs foncé originaire d’Amérique du Sud. Sa coloration particulière est liée à sa teneur en anthocyanes (pigments naturels riches en antioxydants). J’ai acheté ce maïs en flocons soufflés pensant qu’il pourrait se consommer comme pop-corn, mais il est en fait non consommable tel quel. Que peut-on en faire ? Avant tout des infusions, comme le font les péruviens (recette sur ce blog).

Maïs violet pour infusion

▪ Je rachète ?
Vu la taille du paquet et vu le pouvoir extrêmement colorant de ce maïs, j’en ai pour un bon moment avant de le finir. L’infusion n’a pas d’arôme particulièrement prononcé si on ne rajoute pas d’autres ingrédients supplémentaires. Elle ne fait donc pas vraiment partie de mon top 3 de tisanes préférées (mon top 3 : tulsi, thym, sauge). Vu la couleur très prononcée, je suis convaincue qu’effectivement ce type de boisson est riche en antioxydants, mais doit aussi bien tâcher les dents à la longue.

>> Maïs violet sur Amazon.fr

Margarine Cocovit

▪ Qu’est-ce que c’est ?
Une margarine vegan à base d’huile de coco (voir cet article “Pourquoi cette folie de l’huile de noix de coco ?”). Le reste des ingrédients est eau, huile de colza (une huile quasi équivalente à l’huile d’olive en types de lipides), beurre de karité (on peut donc aussi utiliser cette margarine comme body butter !). La consistance est proche du beurre. Elle s’étale facilement à température ambiante.

Vitaquell Cocovit margarine vegan

▪ Je rachète ?
Pourquoi pas occasionnellement, mais je ne consomme pas vraiment de tartines beurrées.

Dee’s sausages : petites saucisses vegan

▪ Qu’est-ce que c’est ?
Des saucisses végétaliennes à base de protéines de pois, flageolets, graines de lin moulues, huile de colza, et algue Dulse. 50 kcal et 7 g de protéines par petite saucisse. Au niveau valeurs nutritionnelles, c’est vrai que c’est proche d’une saucisse classique, en moins gras mais tout aussi protéiné. Au niveau texture et goût par contre, ça n’a rien à voir, ça s’approche plus d’une sorte de purée de flageolets un peu bizarre.

Dees petites saucisses vegan

▪ Je rachète ?
Peut-être à l’occasion, mais la consistance et le goût ne m’ont pas vraiment emballée. De plus, si j’étais vraiment enthousiaste, je pourrais fabriquer ce genre de “saucisse” moi-même avec des protéines de pois et des flageolets écrasés.

Le site de la marque : deeswholefoods.com

Pain d’épices sans sucre

▪ Qu’est-ce que c’est ?
Un pain d’épices sans sucre, à base de xylitol de bouleau. Le pain d’épice, c’est avant tout du miel, du sucre et de la farine. Sans miel et sans sucre, la recette contient de la farine de seigle, des fibres alimentaires (oligofructose) pour la texture et du xylitol pour édulcorer le pain. Au niveau goût, on remarque vraiment peu la différence avec le pain d’épices classique.

Pain d'épices sans sucre au xylitol

▪ Je rachète ?
Peut-être à l’occasion, mais je ne mange jamais de pain d’épices “normal”, le pain d’épices sans sucre n’est donc pas vraiment un must-have pour moi.

Les Brusselkales, choux de Bruxelles frisés

▪ Qu’est-ce que c’est ?
Un légume hybride né de l’union du chou de Bruxelles et du kale. Voir cet article : “Le BrusselKale, le Brangelina des légumes”. En fait, il s’agit de choux de Bruxelles aux feuilles frisées, car les feuilles n’ont ni le goût ni la texture du kale. Mais ceci est plutôt une bonne chose car les feuilles de kale sont souvent hyper épaisses. Les feuilles de choux de Bruxelles elles sont plus fines, leurs nervures ne posent pas vraiment de problèmes.

Choux Brusselkale

▪ Je rachète ?
Oui, pourquoi pas, car ces brusselkales sont pratiques à cuisiner : comme leurs feuilles frisées sont plus ouvertes, les choux cuisent beaucoup plus vite que les choux de Bruxelles classiques.

Et vous, avez-vous testé des aliments insolites dernièrement ?

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Christine a écrit

    Bonjour Elise !

    J’ai découvert ton blog il y a quelques temps, mais premier commentaire :). J’aime beaucoup tes articles, hyper intéressants ! Pour ma part j’ai découvert les brusselkales (en Suisse où je vis vendus sous le nom plutôt cocasse de Flower Sprout ;)) et j’aime beaucoup !

    Bonne année et bonne continuation sur ton blog :)

      • a écrit

        Diananas, Christine n’a probablement pas vu ta question mais je suppose que oui, dans un grand supermarché, pas dans un petit supermarché bio. Ici aux Pays-Bas je les ai trouvés dans le plus grand supermarché proche de mon quartier, c’est un supermarché avec un assortiment de produits assez vaste.

  2. corentni a écrit

    Bonjour,
    attention, les flower sprouts sont des hybrides. c’est à dire que les plantes ne produisent pas de graines. Le paysan est donc incapable de ressemer ses légumes et dépends alors des grandes entreprises semencières (comme Monsanto). Il perd sa liberté au profit des multinationales qui ont du pouvoir sur lui…

    Mieux vaut consommer des légumes traditionnels de chez nous:) et de saison :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *