Télé-réalité fitness à l’américaine

[Disclaimer : cet article ne sert strictement à rien, à par vous faire perdre de précieuses minutes de votre temps à regarder des vidéos de télé-réalité américaine… Au mieux, cela vous fera travailler votre anglais, mais c’est vraiment le seul point positif que je puisse trouver à la lecture de cet article.]

Netflix ? Game of thrones ? Le dernier épisode de la toute dernière série à la mode ? Impossible pour moi de tenir une conversation à ce sujet, je ne regarde aucune série à succès.

Par contre, je m’y connais un peu en télé-réalité américaine absurde, est-ce que ça compte ? Bon, ça n’intéresse personne… Et bien, ça intéressera certainement 2-3 internautes sur mon blog ! (ou pas…)

Emission Biggest loser

“The Biggest Loser”

The Biggest Loser, c’est l’émission de weight loss la plus connue. Déclinée des années sur plusieurs saisons et dans plusieurs pays. De multiples produits dérivés, une machine marketing. Le gros hic : la plupart des participants reprennent le poids qu’ils ont perdu.


“My diet is better than yours”

“Mon régime est mieux que le tien” : une compétition de coachs nutrition prônant différentes méthodes (vegan, low-carb, restriction calorique etc.). La coach qui a gagné et qui a fait perdre le plus de poids à sa cliente prône un régime diversifié et des portions raisonnables —en somme un régime alimentaire classique (quelle révolution…).


“Fit to fat to fit”

Le concept : le coach doit d’abord se forcer à grossir et à ne pas faire de sport pendant 4 mois, puis perdre du poids ensemble avec son client. Ceci dans le but de pouvoir se mettre à la place du client, de développer plus d’empathie, de dégonfler son égo de fit guy. (Et aussi pour être rémunéré pour cela pendant 4 mois, car l’égo d’un fit guy a un certain coût.)


“Sweat Inc.”

Une compétition pour trouver le meilleur nouveau concept de cours de fitness. Le gagnant de l’émission ? Le Focusmaster workout, un cours de boxe avec une machine de boxe qui coûte 900 dollars à la place d’un punching bag traditionnel. Pas sûr que ce soit un concept économiquement gagnant. Mais en tout cas la présentatrice du programme, Jillian Michaels, a sans cesse le mot business à la bouche.


“Strong”

Encore une compétition. Contrairement aux weight loss shows traditionnels, il s’agit maintenant d’être STRONG. It’s all about STRENGTH, not WEIGHT. Le concept de l’émission est d’utiliser des mots très courts, écrits en lettres majuscules (pour plus d’IMPACT).


“American Ninja Warrior”

Non, il ne s’agit pas de la version américaine d’Intervilles… C’est une adaptation d’un programme de divertissement japonais.

Ne me remerciez pas pour le temps que vous avez perdu à regarder ces vidéos captivantes…

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. a écrit

    « Le concept de l’émission est d’utiliser des mots très courts, écrits en lettres majuscules (pour plus d’IMPACT) » Meuwahaha ! Je suis sûre que c’est exactement ce qu’ils se sont dit en brainstorming

  2. Eve a écrit

    Merci pour cet article, je me sens moins seule maintenant… J’ai poussé le vice jusqu’à regarder l’intégralité de My diet is better than yours sur youtube par loyauté envers Shaun T.
    Il y a aussi l’extreme makeover avec Chris Powell qui passe sur W9 dès fois le soir.

    • a écrit

      Aha 😃  C’est là qu’on reconnait les vraies fans ! 😉
      J’adore Shaun T. mais je l’ai trouvé un peu crispé comme présentateur, j’ai trouvé ça dommage que les producteurs le forcent à parler plus lentement en articulant bien. Ou peut-être que je suis trop habituée à l’entendre crier mi-essoufflé 😛  (push!) plutôt que de l’entendre parler normalement 😄

  3. jean-charles a écrit

    Ha ha ha !!!! J’ai perdu 2 minutes à lire ton article.

    La seule émission que je trouve sympa c’est « Ninja warrior » que j’ai découvert il y a quelques mois grâce ou/et « Youtube ».
    Certains candidats sont impressionnants par leur qualités physiques. D’ailleurs dans peu de temps « Ninja warrior » va débarquer sur TF1.
    Tu as oublié l’émission « Extreme makeover » avec le coach Chris Powel que l’on a eu droit sur M6 (relooking extrême spécial obésité). J’avais regardé quelques émissions. Et je dois dire que je ne range pas ça dans la rubrique « télé-réalité de merde, bullshit quoi ! ». Par contre à la place de la production, j’aurai profité de cette émission pour transmettre les bases d’1 alimentation équilibrée (quand on sait qu’environ 1 américain sur 3 est en en surpoids ou obése) en transmettant quelques recettes à chaque émission.

    Mais j’aurais aimé que Chris Powel revienne 1 an après leurs transformations pour voir s’ils ont réellement changer leur vie.

    Ah oui et moi je ragerde quelques séries à la mode. Mais pas « Games of thrones » pas pu regarder au delà du 1er épisode.

    • a écrit

      Bonjour Jean-Charles,
      Oui, effectivement, je n’ai pas mis Extreme Make-over, peut-être parce que ce n’est pas basé sur un concept de compétition par rapport aux autres émissions qui jouent toutes sur une forte compétition entre les participants… Extreme Make-over a justement le mérite de ne pas être une compétition et de montrer un parcours individuel sur un an. Pour savoir ce que les participants deviennent après le show, il y a parfois des émissions intitulées Where are they now, comme par exemple dans cette vidéo.

  4. a écrit

    Tout comme Jean-Charles, je ne pourrais regarder que Ninja Warriors, les athlètes sont clairement impressionnants.
    Je viens de regarder la vidéo de Fit to Fat to Fit.. Et ayant un régime alimentaire strict, j’ai une dalle monstre maintenant… Les repas dégoulinants de lipides me manquent ! x)

  5. Thalma a écrit

    salut,
    j’avais regardé fit to fat to fit et j’avais détesté , ça m’avait mise très mal à l’aise , je trouvais le message bizarre et en plus je trouvais que ça passait à côté de son but (prendre en compte le vécu des autres et juger moins), je trouvais indécent de détruire son corps pour le re-construire, l’idée que ça pouvait être une bonne chose de se faire du mal , brrr . Le bogoss coach du premier épisode n’avait de toute façon pas la même histoire de vie que le gars qu’il coachait et l’émission était encore plus culpabilisante. J’ai bien aimé la real TV il y a quelque temps, mais ils ne se renouvellent pas assez, de nouveaux concepts mais toujours les même scénarios et scènes larmoyantes neuneus.

  6. a écrit

    J’ai bien aimé le concept de “Fit to fat to fit”à la premiere second. Cependant, après mure reflexion ( qlqs second de plus), je pense que la production devrait changer les règles et interdire de faire du sport pendant un an et coacher les coachs à prendre 15kg. Là, je pense que le coach serait beaaaucoup plus emphatique avec son client. :-p

    Merci, votre article m’a fait du bien! :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *