“Que penses-tu du jeûne intermittent ?”

Voici la question de Nina sur une tendance régime à la mode chez les pratiquants de fitness : le jeûne intermittent.

« Bonjour Elise,

Je trouve ton blog très bien, je suis tombée dessus en cherchant des recettes.
Ma question est : quel est ton avis sur le jeûne intermittent pour réduire sa masse grasse. Je le pratique en 16/8 car naturellement je ne déjeune jamais, même le weekend quand j’ai le temps, je n’apprécie pas trop ce repas.

As-tu testé l’intermittent fasting ? Sara Solomon est l’une des femmes qui pratiquent ce mode de vie associé à des exercices de type HIIT ou tabata pendant 30 minutes par jour avec de bons résultats. Personnellement je viens de me mettre au HIIT et la combinaison me semble efficace, mais j’ai beaucoup de mal à faire plus de 2 répétitions de circuit pour l’instant.

Mon dilemme est aussi de trouver le meilleur moment pour m’exercer en fonction de ma réalimentation vu que je quitte la maison à 7h et suis de retour à 19h. Heureusement j’ai la possibilité de faire 30 minutes de marche rapide pour aller travailler matin et soir.

Qu’en penses-tu ? Merci pour ton avis. Nina »

Réponse

Bonjour Nina,

J’aime bien Sara Solomon, son humour décalé et ses idées d’entraînements.

Cela dit, je n’ai jamais considéré essayer le jeûne intermittent. J’aime manger régulièrement, j’aime tous mes repas, j’ai beaucoup de plaisir à manger plusieurs fois par jour. Donc même si le jeûne intermittent s’avérait plus efficace pour obtenir une silhouette plus sèche, maintenir tous mes repas resterait beaucoup plus important pour moi pour ma joie de vivre et ma qualité de vie.

De plus, je n’ai actuellement pas pour objectif principal d’abaisser mon pourcentage de graisse. D’accord, j’ai un blog fitness et je donne des cours collectifs à ma salle, donc je me dois de ne pas être trop « grassouillette » pour être un tant soit peu crédible.

Mais je n’ai jamais eu l’optique de faire des compétitions de « fitness/figure/bikini » et de commencer à poster des selfies « fitspo » sur Instagram.

Prendre mon petit déjeuner ensemble avec mon copain m’apporte plus de satisfaction que de poster une photo de mon ventre sur Instagram pour obtenir des « likes » de gens que je ne connais pas.

Ceci-dit, je comprends tout à fait que tu sois intéressée par cette approche si tu n’as jamais eu le besoin de prendre ton petit-déjeuner. Il y a beaucoup de personnes qui fonctionnent comme cela, et, contrairement aux nutritionnistes qui veulent forcer tout le monde à prendre un petit-déjeuner, je suis d’avis qu’il vaut mieux laisser les gens s’écouter eux-même.

Si le besoin de petit déjeuner est inexistant, il m’apparait logique de ne pas en prendre. Tout le monde est différent, il y a des gens du matin, des gens du soir, chacun doit être à l’écoute de ses propres besoins pour déterminer ce qui fonctionne le mieux pour son profil.

Mais comme je n’ai jamais été dans ce cas, c’est un peu comme demander des conseils pour bien s’occuper d’un chien à une blogueuse qui a un blog spécial chats. Je ne peux pas te répondre sur cette méthode car ce n’est pas quelque chose que je considérerais comme pouvant faire partie de mon univers.

Dieting

J’apprécie certes de dîner très tôt et d’avoir plusieurs heures sans repas entre le dîner et le petit déjeuner. Je trouve cela très apaisant pour le système digestif. Donc je veux bien jeûner, mais seulement quand je dors ! Sinon il en est hors de question, je n’ai pas la spiritualité pour et je me transforme en vraie « bitch » de mauvaise humeur dès que j’ai faim.

Au niveau des entraînements en mode ‘jeûne’, là non plus donc, je ne peux pas t’aider. Tu peux essayer de jeter un coup d’oeuil aux questions fréquemment posées sur le site de Sara Salomon. Mais je ne pense pas qu’elle te répondra gratuitement : elle te dira plutôt d’acheter son ebook à 37 dollars… Elle ne perd pas le nord 😉

Pour te forger une opinion sur cette méthode et savoir si elle est vraiment aussi efficace pour les femmes que pour les hommes, l’article qui m’a semblé le plus utile sur le web est l’article de Mark’s Daily Apple : Women and Intermittent fasting.

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Nina a écrit

    Merci beaucoup Elise pour ta réponse, effectivement je pense que c’est beaucoup une histoire de se sentir à l’aise et de ne pas se forcer.

    J’ai longtemps culpabilisé sur le fait de ne pas avoir d’appétit le matin (mais c’est vrai qu’il m’est arrivé d’abuser sur le repas du soir). Mais dès que je déjeune, j’ai une horrible faim à 11H. Le jour du baccalauréat, j’ai voulu déjeuner, et à 10h j’étais en manque de sucre. Mon poids est resté toujours stable sauf il y a 3 ans j’ai pris 3 kg par manque d’activité physique, actuellement je n’ai pas de balance, mais je me suis toujours maintenue. mon poids de forme est de 60kg pour 1m 68. Il y a 2 ans j’ai fait une dépression, j’ai complètement fondu (je jeunais 5 jours sur 7 par manque d’appétit) heureusement ca n’a duré que quelques mois, pourtant je pesais le même poids, mais je marchais beaucoup pour tous mes déplacements car je ne supportais plus d’etre enfermée dans les transports.

    Ma seule interrogation vis à vis du jeune intermittent « forcé » c’est à dire avec restriction calorique est l’effet hormonal, sur la réponse de l’insuline et la fertilité de la femme. Il reste quelques interrogations.

    Ma tante qui a 70 ans se lève tous les matins à 6H et ne déjeune qu’à 10-11H avec une purée de haricot (plat local), donc c’est peut être familial !

    Lorsque tu dis que tu aimes souper tôt et ne rien manger jusqu’au lendemain, c’est aussi une forme de jeûne à minima. Avant d’entendre parler du jeune intermittent, ca m’arrivait de souper vers 22-23H donc ça doit être équivalent.

    • a écrit

      Merci Nina pour ton retour. Je partage les même interrogations que toi sur l’effet hormonal chez les femmes. C’est vrai que quand on voit les résultats de ce régime sur les hommes, les résultats sont spectaculaires, mais chez les femmes j’ai des doutes. Il y a pas mal de témoignages de femmes en anglais sur le web, et pour essayer de généraliser un peu j’ai l’impression que 40% sont complètement fans, mais que 60% ont laissé tomber car ça ne leur convenait pas.

      Peut-être que la solution qui marcherait le mieux pour toi est effectivement tout simplement l’exemple de ta tante plutôt que Sara Salomon ! D’accord, c’est un peu moins glamour, mais si à 70 ans elle est toujours en parfaite santé, ce n’est pas un hasard. À quoi ressemblera Sara Salomon quand elle aura 70 balais ? ^^

  2. a écrit

    Je me suis aussi déjà posé la question du jeûne, mais comme toi, j’aime trop manger, je suis réglée comme une horloge pour mes repas et je peux devenir chiante si je n’ai pas à manger …
    Par contre, je fais comme toi, je prends mon repas vers 19h/19h30 et je n’avale plus rien (à part une infusion) jusqu’au lendemain !
    Pour le coup, je trouve Sarah Salomon trop masculine, son ventre ne me plaît pas du tout …

    Merci d’avoir donné ton avis en tout cas !

    • a écrit

      Moi aussi il faut mieux pas me demander quelque chose quand j’ai faim :) Les anglo-saxons ont même un mot spécial pour cela : la contraction de ‘hungry’ et ‘angry’: « hangry », « a state of anger caused by lack of food ».

  3. a écrit

    Je partage ton point de vue Elise (encore une fois ^^)

    Je pratique le jeun de temps en temps pour un aspect plus « spirituel » mais en aucun cas pour maigrir car le corps fini toujours par compenser.

    Bievenue dans le monde du HIIT Nina ;)

  4. Sandrine a écrit

    Bonjour
    bravo pour ce blog qui est très intéressant et bien documenté
    voilà moi j’ai essayé le jeûne intermittent mais cela n’a pas marché, j’ai seulement perdu 2 petits kilos en trois mois, puis je les ai repris au moment de Noël et depuis plus rien ! je crois que mon corps a compensé en démultipliant mon appétit

    • a écrit

      Merci beaucoup Sandrine pour ce témoignage ! Très intéressant d’avoir le feedback d’une lectrice qui a tenté ce protocole.

  5. SELENA a écrit

    Coucou tout le monde!:)

    Moi qui jeûne un mois par an pour motifs religieux et qui vois ça comme un inconvénient pour conserver ma masse musculaire, je ne vois pas trop l’intérêt non plus du jeûne intermittent!
    Et je suis d’accord avec Doudoute: Sara SOLOMON est très masculine et son ventre est vraiment trop musclé, ce n’est pas joli.
    Après, ce n’est que mon avis mais Jillian MICHAELS a un corps beaucoup plus féminin et appréciable à regarder…
    Au passage, tu es très jolie Elise!

    • a écrit

      Merci Selena, tu vas me faire rougir :) Le secret pour être jolie sur Internet : prendre de 40 à 40.000 photos et en choisir une seule, la meilleure de préférence :)
      Moi aussi je suis très fan de Jillian Michaels !

  6. lala khadouj a écrit

    bonjour.

    alors que dire du jeûne intermittent…. je l’ai pratiqué non stop pendant 1 an et demi (dont 3 mois en fin de grossesse) associé à du sport et ensuite pendant 1 an je ne le suivais plus le dimanche matin car mon mari ne trouvait plus normal qu’on ne se réunisse pas à table le seul matin ou l’on était en famille…

    bien que le jeûne intermittent en lui même a des bénéfices pour la santé quand il est pratiqué de temps en temps, sur le long terme et surtout chez les femmes il peut avoir des conséquences désagréables (nous les femmes nous sommes différentes des hommes niveau hormonal), et sur le long terme il est possible que les menstrues s’irrégularisent (il m’est arrivé de ne pas avoir mes menstrues plusieurs mois d’affilés) et ce qui peut en découler comme problèmes…. comme prise de poids, crises de boulimie…. enfin tous les symptômes qu’un dérèglement hormonal peut provoquer)

    en ce qui concerne mon expérience personnelle, au début, je vivais bien le JI, j’étais en pleine forme, j’ai perdu 12 kg (j’étais obèse) le premier mois puis plus rien mais je l’ai continué par conviction…. mais par la suite c’est devenue une torture et quand j’ai été forcé de l’arrêter après un épuisement total et une baisse de tension à 7.6, j’ai repris mon poids + 20 kg en cadeau et ce même avec une alimentation saine (mais j’ai du stopper mes séances de sport et les remplacer par un peu de marche quotidienne).

    ce que je conseille dans le cas ou la personne veut le suivre c’est d’avoir un suivi médical car le JI suivi non stop sur le long terme peut avoir des répercussions graves sur la santé chez les personnes carencés, anémiés, diabétiques…. mais aussi chez les personnes n’ayant aucuns soucis (ce qui fût mon cas) et même si ce n’est pas le cas pour tout le monde, il vaut mieux avoir un suivi médical.

    maintenant avec le recul je peux dire que le JI est bénéfique quand il est suivi de temps à autre (je le fais 2-3 jours par semaines pas plus mais à ma manière) le reste du temps je prends une collation le matin (je ne suis pas fan du petit déjeuner donc je ne prends pas un repas à proprement parler mais c’est personnel).

    mais attention à toutes ces méthodes alimentaires, peu importe le bien qui en est dit…. chaque personne est différente, les corps ne réagissent pas de la même manière… il faut avant tout écouter son corps pour ne pas le brusquer et ne pas aller à l’encontre de ses besoins.

    aujourd’hui cela fait presque 3 ans que j’ai cessé le JI non-stop mais je n’ai toujours pas retrouvé ma super santé d’avant, même si je vais mieux et que j’ai pu reprendre le sport, ma tension fait le yo-yo et mes menstrues ne sont toujours pas régulières et ce même en suivant une alimentation saine, je suis toujours suivi médicalement.

    Utilisez le JI à des fins de santé et par intermittence, il sera votre allié mais quotidiennement pour perdre de la graisse, sincèrement pour ma part ça n’a pas été la solution.

    ceci est mon expérience personnelle, il se peut qu’il y ai des témoignages différents, de personnes qui ont réussis… (à voir quand même sur le très long terme) mais il ne faut pas négliger les témoignages négatifs car rien n’arrivent qu’aux autres ;-)

    dans tous les cas ce blog est super ! il m’a bien aidé quand j’ai repris mes séances de sport et corriger certaines de mes erreurs.

    bonne continuation !

    • a écrit

      Merci Lala pour ton témoignage sur le long terme et très détaillé ! Je suis sûre que cela aidera pas mal de personnes à se faire un avis sur la question.

  7. fred a écrit

    Le jeûne pour maigrir certainement pas.
    Par contre pour guérir de certain type de diabète,du rhumatisme,ou pendant une chimiothérapie apporte de grand bénéfice santé .

    Vu émissions télé arte le jeûne en russie TRES INTERESSANT
    (vous avez encore 7 jours pour voir)
    Comment le corps s’adapte en cas de jeûne quelle resource prend il en premier?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *