J’ai testé : 3 féculents qui valent le coup

Un petit article pour partager 3 découvertes sympathiques faites au supermarché bio La Vie Claire. Des pâtes et du couscous ? Oui, mais riches en fibres et sans gluten.

Les pâtes torsadées 100% légumineuses

Ces pâtes ont une jolie couleur naturelle, mais surtout, elles sont constituées d’un seul et unique ingrédient : lentilles, pois cassés ou pois chiches.

Pâtes de lentilles

Leurs valeurs nutritionnelles sont donc égales aux lentilles, pois cassés ou pois chiches : respectivement 28 g, 23 g et 19 g de protéines aux 100 g. Je pensais que leur texture cuite serait probablement molle et tendrait vers la bouillie, mais elles sont parfaitement al-dente.

Valeurs nutritionnelles des torsades aux pois cassés

Si vous n’avez pas de La Vie Claire près de chez vous, vous pouvez trouvez des pâtes à base de légumineuses sur Amazon.fr, par exemple les pâtes de la marque italienne Govi Farm.


Le fonio

Le fonio est un petit grain originaire d’Afrique de l’ouest. Le fonio complet vendu chez La Vie Claire est issu du commerce équitable et provient du Burkina Faso. Naturellement sans gluten, le fonio complet est riche en fibres (17,7 g aux 100 g, alors que la plupart des céréales complètes tournent autour de 10 g de fibres aux 100 g).

Fonio complet de La Vie Claire

Les grains de fonio se cuisent en 10 minutes dans l’eau (1 volume de fonio pour 2,5 volumes d’eau). On peut le préparer avec différents types de cuisson.

Au niveau texture, le fonio cuit ressemble beaucoup au couscous. On pourrait penser que sa teneur élevée en fibres le rende bourratif, mais il n’en est rien. Le fonio est certes rassasiant mais sans lourdeur. Sa saveur est assez neutre, un petit goût de noisettes, proche du sarrasin, rappelant un peu la quinoa mais sans l’amertume.

Le fonio cuit peut aussi s’utiliser pour préparer des cakes et des gâteaux : j’ai par exemple développé une recette de muffins au chocolat au fonio.

Dégustation de muffin au fonio


Le kasha, ou sarrasin grillé

Le kasha est constitué des graines de sarrasin grillées dont on a retiré la peau. Le sarrasin fait partie des polygonacées (oseille, rhubarbe) et non des graminées (céréales).

Kasha sec et kasha cuit

La particularité du kasha : il peut aussi se déguster sec, tel quel, pas besoin de le faire cuire à l’eau. J’avais découvert des recettes utilisant du kasha sec dans le livre Secrets d’endurance. Voici deux de mes recettes avec du kasha sec : des biscuits châtaignes kasha et des palets quinoa kasha.

Biscuits chataignes kasha

Si on souhaite le faire cuire à l’eau, le kasha, déjà grillé, a une cuisson courte.

Mais je le trouve bien plus fun sec : pour un effet croquant, on peut le parsemer dans des salades de crudités, des compotes, des müeslis, des gratins… Cuit, il se sert comme du riz ou de la semoule.

Il existe bien sûr d’autres féculents intéressants en magasins bio : amaranthe, quinoa, kaniwa, teff, etc. Mais ces 3 produits (pâtes de légumineuses, fonio, kasha) sont vraiment mes préférés au niveau valeurs nutritionnelles, saveur et versatilité. Et vous, quels sont vos produits favoris au rayon féculents ?

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *