Les protéines en poudre, un produit forcément chimique ?

J’entends souvent ce genre de commentaires à propos de mes recettes à base de protéines en poudre : les protéines en poudre sont des produits chimiques, bourrés d’édulcorants et d’additifs.

C’est en partie vrai pour de nombreux produits, mais aussi en partie faux pour d’autres. En tout cas je trouve ce genre de remarques assez incongrues quand elles viennent de gens qui achètent des plats préparés, ou voir même parfois de gens qui fument !

En quoi consistent les protéines en poudre ?

Les protéines en poudre sont fabriquées soit à partir de lait, de blancs d’oeufs ou de plantes (soja, pois, riz, chanvre). Ce sont des produits qui ont été filtrés et déshydratés pour aboutir à des concentrés faciles à stocker et à consommer.

Filtrage ne veut pas forcément dire ‘chimique’ : si les protéines sont filtrées par écoulement transversal à froid, par passage de multiples filtres, la méthode de filtrage ne contient pas de produits chimiques. De nombreux produits que nous consommons au quotidien sont eux aussi issus d’un procédé de filtrage, comme l’huile d’olive par exemple.

Pour en savoir plus, voici un très bon article qui explique comment sont fabriquées les protéines en poudre, et répond aux principales interrogations sur le produit : Protéines en poudre stop aux idées reçues.

Ces produits valent-ils le coup ?

Tout d’abord, un élément important : les protéines en poudre ne sont pas indispensables. Il est tout à fait possible d’atteindre ses objectifs au niveau fitness, muscu ou silhouette sans en consommer.

Par contre, il peut être parfois intéressant d’en utiliser en complément de son alimentation normale, car elles possèdent plusieurs avantages :

‣ Si vous ne consommez pas suffisamment de protéines dans la journée (par manque de temps, manque d’organisation de vos repas), il peut être utile et pratique d’en avoir en poudre. Par rapport à d’autres aliments, les protéines en poudre se conservent longtemps, n’ont pas besoin d’être mises au frigo. On les emporte facilement avec soi dans un petit récipient.

‣ Au niveau budget, elles reviennent moins cher que les protéines issues de la viande et du poisson quand on calcule le rapport prix par gramme de protéines.

‣ L’intéret des protéines en poudre de whey tient également à leur digestion rapide. Ces protéines sont issues du petit lait : le liquide surnageant les faisselles et les yaourts, mais généralement exclu de la fabrication des fromages. Ce type de protéines rapide à digérer est idéal pour fournir à ses muscles des protéines rapides à assimiler après un entraînement intense.

‣ Si vous êtes « vegan » / végétalien(ne) (vous ne consommez aucun produit animal), les protéines en poudre végétales peuvent être un supplément intéressant pour épaissir vos smoothies ou autres cocktails santé.

‣ Enfin dernier argument : les protéines en poudre peuvent apporter plus de texture à de nombreuses créations culinaires. Mes recettes en sont la preuve ! Il y a certes une petite polémique : la cuisson des protéines les dénatureraient. Mais il s’avère qu’il n’en est rien. (Cf. cet article en anglais.)

Comment les choisir ?

La meilleure stratégie pour choisir un pot de protéines : ne se fier en aucune façon au packaging ou aux propriétés écrites en gros sur l’emballage. Au contraire, les seuls éléments à prendre en compte sont les éléments écrits en petit sur la boîte : les valeurs nutritionnelles et les ingrédients.

Au niveau des valeurs nutritionnelles, une portion (environ une cuillère en plastique, généralement fournie avec le pot) doit fournir environ 20 à 25 g de protéines, et le minimum de glucides et de lipides. Si le montant des glucides s’avère supérieur à plus de 4 g par portion, il vaut mieux éviter le produit si vous avez des objectifs de type régime ou perte de gras.

Au niveau des ingrédients, mis à part les protéines en poudre, on retrouve souvent des édulcorants, des épaississants et des arômes alimentaires. Il faut donc savoir ce que l’on attend du produit pour faire le tri.

Si l’on préfère un produit brut, sans fioritures inutiles, il vaut mieux éviter les épaississants de type gomme de xanthane, gomme de gar et les édulcorants comme l’acesulfame K et le sucralose. Ceci-dit, La gomme de xanthane est un produit souvent utilisé en cuisine moléculaire pour donner plus de texture aux mousses, et le sucralose est un édulcorant qui peut être consommé sans craintes à petites doses.

L’aspartame quant à lui a si mauvaise réputation que de nombreuses marques de protéines déclament en gros sur leur paquet « sans aspartame ».

Si on recherche un produit avec un peu de goût et que les protéines ‘pures’ sont trop fades, on peut éventuellement opter pour une poudre aromatisée contenant un peu de stevia ou de sucralose, mais sans en abuser.

Les produits à éviter sont :
‣ les poudres de type « gainer » : ce sont des mélanges de protéines et de glucides. Ces poudres bon marché ont généralement pour cible les jeunes qui veulent prendre du muscle et de la masse rapidement. Même pour cette catégorie de population, je déconseille fortement ces poudres « fourre-tout ». Si on veut prendre de la masse, mieux vaut s’entraîner intelligemment, mieux dormir et manger plus et mieux.

‣ les produits protéinés pour régime, les barres protéines de régimes, les milkshakes SlimFast : quand on regarde les valeurs nutritionnelles de ces produits, on s’aperçoit qu’ils contiennent des sucres, certains même du sirop de glucose dans les ingrédients. À éviter, ou alors seulement occasionnellement : par exemple, prendre une barre protéinée en remplacement d’une barre de distributeur automatique de style Twix, Mars ou Lion, quand on est dans une situation où il n’y a vraiment pas de meilleur choix.

‣ les protéines de soja en grandes quantité : elles contiennent des isoflavones, une substance antioxydante qui mime les effets des oestrogènes (hormones femelles dans l’organisme). Quitte à consommer des protéines de soja, mieux vaut consommer des produits naturels comme le tofu, le tempeh et l’édamamé.

Faire son choix

Avant toute chose, si vous souhaitez acheter un pot de protéines en poudre, je vous conseille fortement de demander un échantillon gratuit avant ! Vous devriez pouvoir en obtenir dans un magasin de compléments alimentaires. Ou éventuellement tentez votre chance en demandant des échantillons gratuits à des boutiques en ligne !

Pour certaines marques, il faut payer pour l’échantillon, mais mieux vaut dépenser 2 euros pour tester, plutôt que de se retrouver avec un pot de protéines qu’on n’arrive pas à avaler et qui vous a coûté 30 euros ! (Cela-dit, si tel était le cas, sachez que mes recettes sont un bon moyen de se ‘débarrasser’ de protéines au goût bizarre.)

Pour finir, voici quelques exemples concrets de produits :

Scitec Nutrition 100% Whey
Une protéine de whey aromatisée à la vanille. J’ai testé ce produit, et j’apprécie son goût moins sucré que la plupart des autres protéines à la vanille. Cette poudre contient cependant de la gomme de xanthane et un peu de sucralose. À consommer avec modération donc, mais un bon produit basique et abordable.
 
Gold Standard 100% egg
Je n’ai pas testé ce produit en particulier, mais je le mets dans cette liste pour la raison suivante : la poudre de blancs d’oeufs est une bonne alternative pour les gens qui préfèrent éviter tous produits laitiers. De plus les blancs d’oeufs sont pasteurisés, ce qui assure la destruction des facteurs pathogènes. Ceci dit, les protéines de blancs d’oeufs sont souvent moins populaires et plus difficile à trouver que la whey en raison de leur goût, généralement moins apprécié.
 
Protéines végétales Vega Sport
Vega Sport est une marque de protéines canadiennes. Composées strictement d’ingrédients végétaux, exempte de produits laitiers, de gluten et de soja, elles ne contiennent aucun édulcorant artificiel. Il s’agit d’une marque haute de gamme assez chère (70 euro le pot de 800g !). D’autres marques, notamment par exemple Sunwarrior (un peu moins chère), se partagent ce marché. Ce genre de protéines est généralement de très bonne qualité. Cependant, elles sont souvent édulcorées avec de la stevia, un édulcorant naturel, qui a un peu un goût de réglisse dont je ne suis pas trop fan.
 
Protéines Milical
Un exemple de protéines qui ciblent les femmes au régime. Difficile de juger un tel produit seulement sur l’emballage, sans pouvoir regarder la liste des ingrédients. Il faut mieux alors faire un petit tour sur le site du fabricant. La liste des ingrédients comprend de la maltodextrine, pour améliorer la solubilité et la texture, ce qui est souvent le cas de nombreux produits. Le produit contient aussi de l’aspartame. Bref, même si le nom du produit est « Pur protéines », il s’avère qu’elles ne sont pas si pures que ça! Même si ces composants artificiels sont contenus en petites quantités, il vaut mieux faire quelques recherches sur Internet avant pour savoir exactement ce que l’on achète.
 
Protéines de chanvre bio
Les protéines de chanvre sont un produit un peu hippie, mais pas du tout psychotrope. Elles sont fabriquées à partir d’une variété de chanvre alimentaire, contrairement au chanvre utilisé pour fabriquer de la marijuana. La plupart du temps, ce genre de poudre est un peu plus riche en glucides mais aussi extrêmement riche en fibres. J’ai testé quelques recettes avec.
 
Protéines de pois
Les protéines de pois sont selon moi les protéines les plus digestes. Cependant, elles peuvent aussi avoir un goût difficile à avaler en version ‘nature’. Les versions à la vanille sont plus faciles à apprécier et généralement à des prix plutôt raisonnables. J’ai aussi testé quelques recettes avec.

Que pensez-vous des protéines en poudre ? Avez-vous une marque que vous appréciez particulièrement ?

Pour partager cet article sur les réseaux sociaux :

Commentaires

  1. Agathe a écrit

    Bonjour!

    J’ai bien apprécié ton article sur les protéines en poudres, je compte bien le diffuse autour de moi! Je me suis mise à consommée de la whey le matin en complément de ms céréales pour « protéiner » mon petit-déjeuner et je suis désormais calée jusqu’au déjeuner (vers midi/13h et je déjeune un petit bol vers 8h).
    Je coupe également la farine de mes gâteaux avec de la whey pour réduire la quantité de farine et j’épaissis mes soupe avec.
    C’est effectivement assez cher (je paie 85€ mes 4kg) mais la qualité semble irréprochable et ça coute toujours moins cher que de la viande ou du poisson.
    Ma marque c’est Nutrimuscle, on trouve leur produit sur internet. C’est fabriqué en France.

    • a écrit

      Merci pour ton feedback Agathe ! C’est clair que l’effet coupe-faim est garanti quand on commence à en prendre :) Par contre il ne faut pas trop en abuser pour ne pas trop s’habituer ; bref, c’est comme pour de nombreux autres aliments une question de modération. Merci pour la suggestion Nutrimuscle ! Effectivement, beaucoup de marques sont fabriquées soit aux Etats-Unis, soit dans les pays d’Europe de l’Est, donc le fait que ce soit un produit fabriqué en France est un vrai avantage au niveau fiabilité.

  2. Aaron a écrit

    Oui Nutrimuscle est une très bonne marque française qui mets en avant une transparence total envers ses produits (je me fournis en sucralose, oméga 3 et egg protein dessus).
    Mais je crois que le meilleur rapport/qualité prix que j’ai pu rencontrer est sur la marque MyProtein pour la whey et d’autres produits.

    En parlant de sucralose je ne crois pas l’avoir vu dans tes recettes, tu devrais l’essayer c’est un excellent édulcorant.

    • a écrit

      Merci Aaron pour ton commentaire ! Oui effectivement, je n’utilise pas de sucralose ‘seul’, car certains types de protéines que j’utilise en contiennent déjà. Donc souvent « j’édulcore » mes recettes protéinées avec le sucralose déjà contenu dans la poudre de protéines. Parfois effectivement ça donne un résultat très peu sucré au niveau des papilles, mais ça me permet de limiter au maximum les quantités d’édulcorants.

  3. Rachel a écrit

    Bonjour Elise,

    Tout d’abord, je viens tout juste de découvrir ton site et je le trouve vraiment génial!
    Ton article sur les protéines en poudre m’a beaucoup interpellé puisque j’en consomme tous les jours (et cela depuis 3ans environ) et je voudrais avoir ton avis dessus.
    Végétarienne depuis bientôt 10ans, je consomme tous les soirs des « shakes » protéinés pour des raisons pratiques (manque de temps…). Depuis septembre dernier, j’ai troqué mes protéines de whey (X-Trem Whey Protein d’Inkospor) pour des protéines de soja (ProtiSoya d’EA-Fit,plus compatible avec mon alimentation végétarienne).
    Ma prise quotidienne représente 26gr de protéines (250ml de « lait » de soja »+ 25gr de ProtiSoya soit selon mes estimations,45-55mg d’isoflavones par « shake »),en plus d’un déjeuner à base de soja (tofu, tempeh ou protéines de soja texturées) 1 à 2 fois par semaine.
    Peut-on dire que je consomme trop d’isoflavones vu mon age (27ans)?!?

    Merci de ta réponse et à très bientôt. (… +1 follower sur ton T***ter d’ailleurs!!! :D )
    Rachel.

    • a écrit

      Bonjour Rachel,

      Merci pour ta question et le follow sur Twitter ! C’est vrai que les apports en protéines peuvent être assez problématiques pour les végétariennes, et je trouve ça bien que tu sois soucieuse de compléter tes apports. Voici ma réponse (totalement subjective) :

      – Bien que je blogue pas mal de recettes à base de protéines en poudre, je n’en consomme pas systématiquement tous les jours. Je trouve que tous les jours ça fait un peu trop, surtout si le produit contient des édulcorants, de la maltodextrine, etc.

      – Au niveau de la quantité de soja que tu ingurgites, oui c’est peut-être trop, mais tout dépend de comment ton corps réagit. Si tu as l’impression de faire un peu de rétention d’eau dans les cuisses, le soja pourrait être une explication. En général, les sites de nutrition généralistes français ne sont pas très négatifs par rapport au soja. Par contre, dès que tu recherches en anglais sur les sites américains, tu verras qu’il y a une assez grande controverse au sujet du soja aux Etats-Unis et que beaucoup de ‘Personal trainers’ déconseillent totalement les protéines de soja.

      – Comment se forger une idée alors, avec tous ces avis différents ? Essaie d’être attentive aux réactions de ton corps et utilise ton intuition pour décider ce qui est le mieux pour toi. En général, je suis plutôt contre manger trop souvent le même aliment (même si c’est sous différentes formes : beaucoup de gens font ça avec le blé par ex: pain + pâtes + biscuits…).

      – Pour changer du lait de soja et des protéines, tu peux essayer de varier avec des laits d’amandes, de riz ou d’avoine, et des protéines de pois. Tu trouveras aussi quelques idées de protéines végétales sur cet article que j’avais écrit « A quoi ressemblent 20 g de protéines ? » : Seitan (produit à base de protéines de blé), Quorn (produit à base de protéines de champignons), lentilles, pois chiches, haricots, spiruline.

      • Rachel a écrit

        Bonjour Elise,

        Merci pour ton post-réponse!
        Il y a tellement de théories & d’avis sur les sites Internet qu’on ne sait plus trop qui « croire » mais ta réponse m’encourage à plus suivre mon instinct & mon corps. Pour l’heure,je n’ai pas encore constaté d’effets secondaires mais je pense sérieusement à réduire les quantités de soja que j’absorbe chaque jour pour d’autres alternatives.

        Encore merci pour ton aide & bon continuation dans cette belle aventure.

        Rachel.

  4. clement a écrit

    Bonjour Elise,
    J’ai acheté récemment de la proteine végétale, de pois, et je la trouve trop farineuse et j’ai beaucoup de mal à l’avaler. J’ai l’impression que ça me cimente la gorge et ce n’est pas agréable, même en rajoutant de l’eau la sensation est la même, à moins de rajouter 1L d’eau… Mais si je bois 1L à chaque prise (3 par jour), je vais finir avec des maux de ventres tous les soirs !
    Donc, as-tu des astuces pour la rendre moins epaisse, moins farineuse ?
    Merci d’avance ! :)

    • a écrit

      Salut Clément, une idée serait de les mélanger avec un autre type de protéines de texture plus légère (Whey ou riz par exemple. Mais les protéines de riz ont aussi tendance à avoir une texture étouffante).

      Une autre idée : mes recettes à base de protéines de pois. Ma recette préférée est celle des muffins. Un muffin fait 123 kcal, 14,3 g de protéines, 10,3 g de glucides, 1,1 g de sucre, 2,7 g de lipides, ce qui est plutôt pas mal.

      Enfin, je trouve que 3 prises par jour, ça fait beaucoup, quelque soit le type de protéines en poudre… A moins que tu sois totalement vegan et que cela soit le seul moyen pour toi de prendre de la masse… Mais je trouve personnellement qu’il faudrait mieux limiter à 1 fois par jour max et manger tes protéines via d’autres aliments.

  5. Tom a écrit

    Bonjour, je ne suis pas d’accord avec le fait de dire que l’on peut consommer du sucralose sans crainte, car des études comme celle de la Duke University ont montré que la consommation de sucralose provoquait diminution significative de la fore intestinale.

    • a écrit

      Bonjour Tom, où dans mon article ai-je écrit qu’on pouvait consommer du sucralose sans modération ? Comme la plupart des autres aliments de ce type, c’est la dose qui fait le poison.

  6. Melanie a écrit

    Bonjour

    Tu m’as convaincue d’essayer les protéines en poudre !
    Je viens de commander sur Myprotein qui propose des pochettes de 1 kgs de Whey. Suffisamment pour un 1er essai sans dépenser 60€ dans un gros pot. J’ai également prix une petite poche de 250 gr de créatine pour tester.
    Par contre j’avais une question, quand est il le mieux de les consommer? avant ou après une séance de sport? Est ce que je combine les 2 (whey+créatine) dans un shake?
    mon conjoint voudrait aussi en prendre car il fait énormément de sport dans son boulot. Il porte des cartons sur plusieurs étages tous les jours et souvent il manque le repas du midi car il travaille non stop avec des horaires sont décalés (6h-14h ou 12h-20h ou 10h-17h). Est-ce que tu pense qu’il devrait prendre un shake avant sa journée ou en rentrant du travail ?
    Merci

    • a écrit

      Bonjour Mélanie,

      Il est mieux de consommer les protéines de whey après une séance de renforcement musculaire (idéalement immédiatement après ou dans les 30 premières minutes suivant la séance).

      Pour la créatine, je suis pas trop fan, à moins que tu sois une athlète de haut niveau végétarienne et que tu souhaites augmenter tes performances et compléter ton régime alimentaire via ce supplément. La créatine a un effet gonfleur qu’il n’est pas trop recherché par nous les femmes ! (Et même pour les hommes, je ne conseillerais pas la créatine a des mecs qui ont moins de 3 ans de training régulier en salle.)

      Pour ton conjoint, oui, les protéines de whey peuvent être bien pratiques s’il n’a pas le temps de déjeuner le matin ou à midi. Cependant, je compléterais le shake de protéines avec des flocons d’avoine pour apporter aussi des glucides lents pour l’énergie. S’il a toujours faim et besoin d’être bien « calé », on pourrait aussi rajouter de la farine de noix de coco pour les fibres, ou un peu de purée de noix (purée d’amandes, beurre de cacahouètes) pour les lipides. Il peut mettre tous ces ingrédients dans un shaker, emporter le shaker avec lui, et une fois sur place au boulot, rajouter de l’eau, bien secouer, et boire. Après sa journée de travail, je privilégierais si possible un vrai repas complet.

  7. a écrit

    Bonjour Élise
    2013 a été compliquée pour moi sur le plan sportif, je vais rattraper le temps perdu en 2014. Du coup, je vais commencer a remettre de l’ordre dans mon alimentation. Je mange sainement mais trop, surtout le soir, tout simplement parce que trop de temps s’écoule entre la fin de ma séance et mon repas (2 h environ, entre 19h et 21h). Du coup, grosse faim. Si je ne compense pas le soir, c’est le lendemain que j’ai faim toute la journée. Moralité : pas de bénéfice silhouette en dépit de tout le sport.
    Tout ça pour dire que j’aimerais bien avoir ton avis sur le fait d’embarquer un shaker de whey pour après le séances, sachant que je ne fais pas de muscu, mais plutôt du pump (ça reste proche), du Rpm et du Body attack. Pour ces 2 dernières disciplines, est-ce à considérer comme du cardio ou tu penses que je peux considérer ça comme suffisamment musculaire pour trouver un bénéfice aux prot ?

    Merci madame pour les conseils !

    • a écrit

      Bonjour Carole,

      Oui, ça m’a tout l’air d’être une très bonne idée, même après du Rpm ou du Body attack. Les sportifs d’endurance en prennent aussi en post-entraînement pour une meilleur récupération musculaire. Prise directement après l’entraînement, je pense que la whey peut t’aider à réduire les grosses fringales en glucides une fois rentrée à la maison.

      Cela-dit, je ne te ferais pas forcément de la pub pour la whey : n’importe quelle autre snack source de protéines pourrait convenir (blancs de poulets, fromage blanc). La whey est certes plus pratique quand on bosse car on peut la conserver toute la journée sans problème. Mais le risque est que tu trouves le produit pas très folichon pris avec de l’eau… En tout cas, si tu peux te procurer des échantillons, oui tente le coup !

      Et peut-être aussi planifier des snacks pré-entraînements (une pomme plus une vingtaine d’amandes une heure et demie avant la séance par exemple) pour éviter les gros crashs d’énergie ?

      • a écrit

        Pomme et amandes, je le fais déjà et c’est vrai que je n’ai pas de coup de pompe ou de fringale durant la séance. C’est plutôt 1 heure après que j’ai une faim de loup. Et c’est aussi le côté pratique de la prot en poudre qui m’attire, je ne le vois pas embarquer un blanc de poulet avec moi à 8 h du matin pour le consommer quasiment 12 heures plus tard en voiture

        • a écrit

          Effectivement ! J’ai aussi essayé un mini sac isotherme pour stocker des snacks « frais », mais au bout de plus de 4 heures, plus trop d’effet !
          Du coup, mon conseil serait d’essayer la whey et de la prendre directement après la séance (ou maximum dans les 20 minutes qui suivent la séance).

          • a écrit

            Yes ! J’ai pas encore testé la whey, mais une barre prot après un gros RPM cette semaine a été une bonne opération… J’ai pu me contenter d’un repas très léger sans la moindre faim ni la moindre frustration… Je vais retester après un Attack, et si ça se confirme, je vais investir dans les barres (pulsin), ce sera le plus pratique…

  8. a écrit

    Je confirme que c’est pas mal du tout, mais il faut vraiment que je prenne la prot dans demie heure qui suit, sinon je retrouve ma faim de louve :-)

  9. Kit a écrit

    Ahh moi qui cherchais un article de ce genre pour pouvoir mieux trouver mes mots et expliquer à deux collègues que non ce n’est pas mauvais pour les reins ou la santé et non ce n’est pas de la drogue. oui oui on entend tout. entre celui qui veut de l’aide pour prendre un peu de poids de masse mais n’y arrive pas avec la nourriture, et celle qui ne mange plus rien hormis du fromage blanc. Cela va bien aider pour leur faire comprendre mieux que je ne l’aurais fait avec mes propre mots.

    Et merci également pour ces précieux conseil, moi même cherchant à en acheter en ce moment ayant un soucis avec la viande depuis quelque temps, et voulant garder mon apport en protéine cela va m’aider dans mon choix, mon soucis étant souvent le gout de la protéine qui passe souvent avec du lait mais très mal avec de l’eau, en chercher une au gout sympa sans lait s’avère un challenge il faut dire (surtout pour une difficile comme moi avouons-le)

    • a écrit

      Merci Kit ! Effectivement c’est décourageant quand les gens émettent des jugements sans connaître ! Je suis d’accord avec toi : même sans être difficile, c’est clair que la plupart des poudres ne sont pas très bonnes avec de l’eau ! D’où mes recettes à base de protéines, pour varier des shakes…

  10. Emma a écrit

    Bonsoir Elise,

    Pardon de t’envahir de commentaires! Mais je découvre ton blog que je trouve génial, tout m’intéresse et m’interpelle!!
    Ca fait quelques temps que la whey m’intéresse, car malgré 3/4h de cardio et muscu par semaine, et un régime alimentaire sain, je minci (j’ai perdu 14kg) mais n’obtient pas vraiment la silhouette athlétique, muscles dessinés que je voudrais.
    Je consomme de la viande/poisson/œufs quasiment chaque midi et soir, je ne pense donc pas être en manque de protéines au quotidien. Penses tu dans ces conditions qu’il peut m’être utile de consommer de la whey en plus, ou cela ne changera rien et le « problème » est ailleurs, dans ma façon de travailler par exemple?
    Merci!!

    • a écrit

      Bonjour Emma,

      En général, je recommanderai la whey à quelqu’un qui a au moins un an de pratique de musculation et qui est capable de faire des pompes sur les pieds.

      Prendre de la whey signifie aussi commencer une nouvelle démarche totalement différente de Weight Watchers (que tu disais suivre dans un autre commentaire). La méthode Weight Watchers évalue avant tout le poids général (= tous les kilos sur la balance).

      Si tu es dans une démarche de programme de musculation, tu veux évaluer la part de graisse et la part de muscle de ces kilos. Donc le poids n’a plus autant d’importance et c’est le pourcentage de graisse qui te permettra d’obtenir une silhouette plus dessinée.

      • Emma a écrit

        J’ai une balance impédencemètre pour surveiller mon pourcentage de masse graisseuse. Je suis actuellement autour de 20/21%…

          • Emma a écrit

            Alors en calculant mes besoins énergétiques, selon les formules j’obtient entre 1400 et 1600 cal, ce qui me parait énorme!
            Avec myfitnesspal, que j’utilise depuis quelques temps, ça me propose 1200cal par jour mon un obj de perte de poids de 500g/semaine.
            En reparamétrant les macros avec les pourcentages « fitness », j’obtient un objectif de 120g de glucides, 90g de protéines et 40g de lipides.
            Je me rend alors compte en consultant le « journal » que je consomme généralement un peu trop de glucides (pourtant jamais plus de 100/150g de féculents par repas) et pas toujours assez de protéines. Sans forcément prendre de la whey, tant que je n’ai pas atteint mon objectif de poids (je suis a 49.4kg, je vise un 48) et ne pratique pas la musculation a haut niveau, penses tu que je pourrais par exemple supprimer ou réduire les féculents le soir pour baisser ma conso de glucides, et prendre un dessert protéiné de ce type http://fr.myprotein.com/nutrition-sportive/dessert-proteine/10797052.html afin de réequilibrer mes macros si je vois que je n’ai pas consommé assez de protéines dans la journée?
            Merci pour tes conseils!

            • a écrit

              C’est à toi de voir Emma. C’est quasiment impossible pour moi d’émettre une opinion sans t’avoir vue en photos, connaitre ton morphotype, ta taille, les résultats que tu vises (un objectif de « silhouette athlétique, muscles dessinés » sera interprété différemment par différentes personnes).

              Si tu as besoin d’un coach et d’un suivi personnel, tu peux obtenir 10% de réduction sur les programmes de David Costa avec mon code de réduction FITFRIANDISE.

  11. Liney a écrit

    Bonjour Elise
    Je lis beaucoup de commentaries sur la whey mais peu sur la protéine de chanvre est ce que c est parce qu’ elle n est pas aussi complète mais ayant un régime paleo je voudrais limiter l apport d œuf et ne consommant pas de produit laitier tu vois le dilemme , tu ne parles pas de la prise deBCAA pour la muscu est ce que en prends avant l entraînement ? Merci veronika

    • a écrit

      Bonjour Liney,
      Oui effectivement comme c’est une protéine végétale est n’est pas aussi complète. De plus, en général, le pourcentage de protéines contenu dans les paquets de protéines de chanvre est moins élevé car cette poudre est très riche en fibres. (Ce qui est une bonne chose, mais si on prend en compte le rapport nombre de grammes de protéines / prix au kg, c’est parfois assez cher pour une protéine végétale.) Si tu trouves des protéines de chanvre plutôt bon marché, oui, ce serait une bonne idée d’essayer. Par contre attention au goût ! Impossible à boire tout seul ! (voir mes recettes à base de protéines de chanvre)

      Pour les BCAA, je n’en ai pas parlé car je n’en utilise pas. Quand je fais des recherches sur Google « how are bcaa manufactured » ou autre, je n’arrive pas à trouver précisément leur procédé de fabrication. J’aime vraiment savoir la provenance d’un produit avant de l’essayer, et comme je trouve leur provenance plutôt floue, je n’ai jamais mis le budget pour. Mais j’ai lu sur plusieurs sources fitness sérieuses que cela peut être un produit intéressant pour lutter contre le catabolisme musculaire. Bref, un produit pour les pratiquants de muscu qui veulent vraiment aller vers une supplémentation précise et étudiée.

      • veronika a écrit

        Bonjour Elise
        Merci pour ta réponse , concernant les BCAA chez nutri muscle il semble assez transparent sur le procédé et la fabrication non?
        voir description du produit ci dessous
        L’acide aminé L-Leucine est obtenu à partir de plumes d’oies, hydrolysées, filtrées, centrifugées.

        Par conséquent, il n’est pas issu de cheveux humains, ni de poils de porcs, ni de fermentation de soja transgénique (OGM).

        Et n’a pas subi de traitements à base de radiations ionisantes.

        • a écrit

          Effectivement Nutri Muscle est une entreprise fiable par rapport au reste du marché. (Ils sont aussi l’un des rares à vendre des protéines bio.)

  12. a écrit

    Bonjour Elise,
    Très bon article et bons commentaires, bravo à toutes!
    Contrairement aux idées recues, je vous informe qu’il existe également un site web compétitif en France basée en Bretagne qui s’appelle http://www.eggnergy.com et biologique.

    Pour information Nutrimuscle est basé en Belgique et Myprotein en Grande Bretagne….

  13. firas a écrit

    bonjour,
    tout d’abord merci pour toutes ces renseignements.
    Moi je souhaiterais savoir si je peux remplacer les protéine WHEY par la spiruline? Car je ne supporte plus le gout des proteines à base de WHEY ou eggs merci de me preciser la dose de la spiruline avant et pares l’entrainement et le taux de son efficacité.

  14. Joh a écrit

    Bonjour à tous,

    Merci Elise pour cet article intéressant. J’ai été consommateur de protéines laitières pendant environ 6 ans. J’avoue que ça m’a beaucoup aidé. Depuis peu j’ai fait une pause pour finalement totalement en arrêter la consommation. Mais effectivement, pour avoir été consommateur régulier, je confirme que les produits Nutrimuscle sont top (qualité, transparence), là on est sur de ne pas manger de la merde. Ils font même du bio, et des protéines d’oeufs issus de l’élevage en plein air.

    Je me suis mis tout récemment aux protéines végétales. J’avoue que j’ai été très surpris par le gout… C’est, comment dire, assez difficile à avaler. Quand je consommais des prot. de lait, j’étais content quand je prenais mon shake. Là, ça pas vraiment un moment de plaisir, et ça me frustre assez vu le nombre de fois où je vais en prendre. Pour l’instant, j’ai mis un peu de Nesquick (oui je sais, y a du sucre), mais c’est la seule aromatisation qui fait que ça passe. J’ai essayé de la confiture de fraise, un peu de smoothie fraise-coco, mais ça passe pas.

    Avez-vous des idées pour aromatiser les protéines végétales en shake avec le moins d’ajout de glucose possible?
    Mes protéines sont des chez Myprotein.
    J’ai commencé avec le mélange Vegan blend (un mix de prot. de chanvre, de pois et de riz brun).
    J’ai déjà en stock les prot. de pois, et de chanvre, mais je n’ai pas encore essayé.

    • a écrit

      Bonjour Joh,
      Oui hyper difficile de consommer des protéines végétales en shake, ça passe très mal chez moi aussi ! Du coup, je les utilise seulement en recettes ; j’ai une catégorie sur mon blog dédiée aux recettes aux protéines de chanvre.
      En général, les ingrédients les plus forts pour masquer un goût prononcé sont le cacao et le caroube.

      • Joh a écrit

        Merci Elise,

        Tiens, je vais essayer le caroube. As-tu un lien à me conseiller pour l’achat?
        Sinon, pour arômatiser le Vegan Blend (de Myprotein), j’ai essayé un mélange lait de coco + canelle en poudre + xylitol (sucre de bouleau, même pouvoir sucrant que le saccharose mais index glycémique très bas – 7 – au lieu de 100 pour le saccharose). Ça passe déjà beaucoup mieux même si je ne peux pas encore dire que c’est vraiment appétissant.

        Par contre, je viens d’essayer hier les protéines de blanc d’oeufs en poudre (de chez Myprotein, version nature, issu de l’élevage en plein air). Je ne savais pas à quoi m’attendre… J’ai arômatisé avec le même mix lait de coco-canelle-xylitol, Le tout mixé avec un verre d’eau (en utilisant l’ustensile à monter la chantilly du mixer) et j’avoue que j’ai été surpris! C’est onctueux, léger, et là je peux dire que c’est bon!

        Je pense que désormais je privilégierai la prot. de blanc d’oeuf pour les collations après séance, et je garderai mes prot. végétales pour cuisiner.

        • a écrit

          Bonjour Joh,

          Oui, je fais comme toi, je garde les protéines « préférées » les plus bonnes pour le post-workout, et les autres, je les recycle en recettes (d’où le blog d’ailleurs ! J’en ai essayé des protéines au goût pas terrible !)

          Pour le caroube, je trouve ce produit de la marque allemande Rapunzel pas mal (tu le trouves aussi en magasins bio moins cher que chez Amazon).

          Il faut s’habituer un peu au goût mais si tu es fan de cacao ça peut être une variante pour changer (bien que je préfère le cacao).

  15. Franck a écrit

    Bonjour Elise,

    Tout d’abord, merci pour ton site et les informations approfondies que l’on y trouve.
    Je t’écris car je suis confronté à un problème : voilà, j’ai acheté il y a à peu près 3 semaines un sachet de 500g de whey 3 de marque Aptonia. Je fais de la compétition en VTT et je souhaite utiliser la whey pour la récupération après effort. Or, là, j’ai mal aux jambes et je me sens fatigué depuis que je la prends, ou du moins, je fais le rapprochement car je ne me sentais pas comme cela avant ( je reviens à peine du Mexique où j’ai vécu 6 mois, donc peut-être le climat, le changement de température y sont pour quelque chose ? Mais quand même…!
    En espérant que tu aies des infos là-dessus, merci !
    Franck.

    • a écrit

      Bonjour Franck,
      Peut-être que ton corps ne la digère/absorbe pas bien. Pas forcément la whey en elle-même, mais peut-être les autres ingrédients contenus dans Aptonia (gomme de xanthane, acésulfame de potassium et sucralose).
      Essaie de te tourner vers d’autres sources de protéines plus brutes, plus simples et rapidement digérées: whey sans aucun additif, blancs de poulet, blancs d’œufs en poudre.

  16. Anastor a écrit

    Salut,

    Ton article est superbe mais je vous conseille a tous la protéine de chez anastore, allez voir, proteine « bio » sans edulcorant et autres conneries.

  17. Sandrine a écrit

    Bonjour,
    J’en apprends tous les jours grâce à toi Elise merci!
    Concernant les protéines, j’ai gardé l’habitude de consommer des sachets Insudiet, que la nutritionniste m’avait conseillée dans un régime post grossesse. Effectivement je l’ai suivi après chacune de mes deux grossesses et je n’ai pas repris de kilos. Et j’aime bien le goût de la boisson cappucino donc je commande régulièrement. Ainsi que des sachets pour préparer des entremets. Cela m’évite en fin de soirée de craquer pour des gâteaux ou sucreries;)
    Je cours deux fois une heure par semaine, je danse (le rock c’est aussi du sport !) et depuis avril dernier je suis inscrite à la salle de sport à 5 min de chez moi, j’y suis les cours d’abdos fessiers, body sculpt et stretching; j’aime aussi aller nager, mes enfants sont assez grands (15 et 13 ans) pour me laisser plus de temps qu’avant. Et mon grand court même avec moi de temps en temps : ) Ces activités physiques font que je me sens à 46 ans en pleine forme dans mon corps et dans ma tête. On m’a conseillée un peu de renforcement musculaire c’est pourquoi je me questionne sur la prise de compléments alimentaires : vitamines, protéines ? Merci de ta réponse.

    • a écrit

      Bonjour Sandrine,
      Effectivement c’est une très bonne idée le renforcement musculaire pour préserver sa masse musculaire et sa masse osseuse. Tu n’as pas besoin de prendre des compléments particuliers : si tu as besoin d’une collation après-entraînement, les sachets Insudiet (entremet ou boisson cappucino) pourront aussi servir de snack protéiné post-workout. En général, c’est surtout une question de marketing et de packaging si un produit est positionné plus “régime” ou plus “post-entraînement”, mais quand on regarde les ingrédients listés sur le paquet, il s’agit des mêmes ingrédients (protéines de lait, protéines de pois).

      Pour les vitamines, besoin de rien en particulier. En hiver, en période de manque de soleil, peut-être de la vitamine D. Pour les sportifs, les besoins en magnésium peuvent aussi être accrus de 10 à 20 % ; mais si l’alimentation est riche en légumes, pas besoin de compléments. Enfin, il y a toujours des produits sympathiques à essayer, comme la spiruline ou l’huile de krill, mais aucun complément n’est indispensable !

      • Sandrine a écrit

        Merci pour tes conseils ! Et pour ton site qui est vraiment une mine d’or niveau fitness :) on se sent motivée vraiment. A bientôt !

  18. Darriba Castro a écrit

    Bonjour,
    je voudrais savoir si je peux prendre de la protéine ,alors que je suis baypassée et que je mange que des toute petite quantité et je n’apporte pas suffisamment des protéine alors que je me suis mise a la marche nordique et autre sport et j’ai pas perdu encore tout les kilos car on ma expliquer que je ne mange pas assez de protéine et que me conseillez vous comme protéine a prendre et comment faire pour perdre encore mes 15 kilos…..merci de bien vouloir me répondre car je suis a la recherche d’une solution.
    Cordialement

  19. Richard Ingargiola a écrit

    Bonjour,

    Tout d’abord bravo et merci pour votre travail.

    Je suis un grand consommateur de protéines à cause d’un problème de malabsorption et vos explications m’aident beaucoup.

    Cordialement,
    Richard 😊

  20. Nathalie a écrit

    Bonjour,

    Je cuisine avec les protéines milical. J’aimerai utiliser des produits plus propres notamment ceux de Nutrimuscle. Pour cuisiner on parle toujours du whey. Mais je vois aussi qu’il existe des isolats de protéines micellaires. Est ce que cela fonctionne pour aussi pour vos recettes ?
    Au passage pourriez vous expliquer la différence entre ces 2 produits ?
    Merci par avance.

    • a écrit

      Bonjour Nathalie,
      Les isolats ont une plus grande teneur en protéine. Ils ne contiennent quasiment plus de lactose et ont une teneur en lipides et en glucides inférieures. Le résultat est que les recettes préparées avec un isolat ont généralement une texture plus sèche que les mêmes recettes réalisées avec des protéines classiques moins chères, car les protéines « pures » absorbent plus d’ingrédients liquides lors de la préparation des pâtes à gâteaux.

  21. Anne a écrit

    Bonjour Elise,
    Tout d’abord merci pour ce site merveilleux, vos recettes et vos excellents articles. Je me régale depuis quelques semaines à tous les lire et à en apprendre un peu plus chaque jour pour continuer ma reprise sportive.
    J’ai testé quelques unes de vos recettes de snacks et je compte continuer, car les résultats étaient vraiment satisfaisants, surtout les biscuits avoine pomme amandes que j’aime beaucoup!
    Concernant les protéines de pois, à l’arrière de mon paquet (marque bio ISWARI), il y avait une recette de smoothie « post entraînement » que j’ai trouvée très bonne et que je voulais partager avec vous (même si les smoothies ne sont pas votre tasse de thé).
    250ml de boisson à l’amande sans sucres
    2 cuillères à soupe de protéines de pois (ça fait 10g)
    1 banane de taille moyenne
    1 cuillère à soupe de poudre de cacao (qualité crue parce que la marque en vends, mais je pense que le classique peut faire l’affaire).
    Certes, c’est un snack à 350 kcal, mais une dose de whey c’est à peut de chose près la même chose (bon, sans les lipides et les glucides de la banane et de la boisson amande).

    En tout cas bravo pour vos articles, la rigueur avec laquelle vous les rédigez et votre ton à la fois drôle et pédagogue.

    Je reprends le sport après 2 enfants assez rapprochés, pour perdre les kilos de grossesse qu’il me reste et aussi pour me faire du bien, pour avoir mon temps à moi pour me défouler. Les kilos sont à présents perdus (-13 kg en 6 mois, 3X50 min de muscu dans une petite salle gérée par l’association sportive du boulot + 2X45 min de jogging (parce que j’aime biiiiiennnn!!!)) et maintenant je pousse encore plus loin à regarder mes macros, à traquer plus encore le sucre caché et à optimiser ce que je mange pour être plus performante et je sens la différence, j’ai plus d’énergie et de punch.

    C’est avec grand plaisir que je lirais vos prochains articles,

    bonne continuation!

    • a écrit

      Bonjour Anne,
      Merci beaucoup ! Et merci pour la recette, j’ai justement un pot de protéines de pois dans mon placard que je n’utilise jamais en shake ; j’essayerai ce shake avec des morceaux de banane surgelée pour encore plus de texture.
      Et un grand bravo pour votre parcours, chapeau !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *